Familles à l'honneur
Prédéfinis forum
Prismver
Course des maisons
Hamamelis
Dracunculus
Vinca
Mini News
23.12 Horoscope magique disponible ici
RP libres
Ajouter mon RP - Pas de RP en cours

Partagez
 

 not drunk enough ▬ mabigail

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Hello my name is
M. Abigail Davis
Pseudo du joueur : Ùine
Autre(s) compte(s) ? : Malice D. Rammstein & A. Ivy Robin
Personnage sur l'avatar : Asuka - Evangelion / IRL : Madeline Ford & Sophie Turner

Féminin Âge / Classe ou Job : 19 - A - 8
Messages : 235
Hello my name isM. Abigail Davis
https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t10779-termineeeeey-she-s-gonna-drive-you-mad https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t10831-she-s-not-made-in-china https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t10851-marshmallow-lms-de-mad

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: not drunk enough ▬ mabigail   not drunk enough ▬ mabigail 1400359500-clockLun 14 Mai 2018 - 14:08

Le pinceau caressait tes paupières, Madeline, il les poudrait petit à petit. Devant le miroir, tu surveillais ton allure de poupée. Ta taille fine, tes longues jambes, tu les mets souvent en valeur, toi la jolie rouquine. Tu portais ce jour-là un haut noir, à col cheminée, qui enveloppait ton corps et une mini-jupe moulante en motif tartan sur laquelle se mêlaient noir, pourpre et mauve. Tes jambes étaient enveloppées par le tissu fin et doux de tes collants résilles à couture et tu avais ressorti les bottes du rendez-vous précédent. Cette soirée, c'était la raison de ta présence devant ce miroir qui était, à vrai dire, le miroir d'un bar de la ville.

Cela faisait quelques temps que tu évitais de passer tes journées au bungalow après la soirée au restaurant avec Matthew. Certaines choses étaient arrivées lors de cette soirée, certaines choses qui avaient rendu la situation assez embarrassante entre vous deux et tu préférais franchement fuir qu'affronter les conséquences de tes actions. Un soupçon de jalousie, aussi, planait dans l'air, un soupçon que tu avais du mal à comprendre en toi-même et la situation avait fini par devenir insupportable. Cela faisait un peu plus de deux semaines et tu avais décidé de donner rendez-vous à ton colocataire préféré dans un bar après une journée de shopping.

Un dernier regard à ton reflet, retouche de maquillage, les yeux charbonneux et la bouche mordue, puis tu attrapas ton sac pour retourner dans la salle principale. L'ambiance était feutrée, ici, chaleureuse, même si tu fus obligée de pousser un peu les gens autour de toi afin d'atteindre le comptoir du bar. Tu t'étais penchée sur le plateau épais, pour offrir un sourire charmeur au barman et lui annoncer ta commande. Tu préférais le faire maintenant pour que la soirée commence dès l'arrivée de Matthew, ce qui n'était pas forcément un mauvais choix en soi. Décalant une mèche de cheveux derrière ton oreille, tu inclinas légèrement la tête sur la droite et susurras ta commande.

▬ Deux old fashioned s'il vous plaît.

Tu fermas un instant les yeux pour lâcher un petit soupir, mais sentis une main se poser sur ton épaule, une main qui te fit presque sursauter. Tu ne t'attendais pas à ce que Matthew arrive aussi vite, le bar était plutôt loin du pensionnat de Prismver et plutôt bien enfoui dans le quartier festif. Un instant, tu songeas qu'il était peut-être avec une autre fille quelques minutes auparavant, recracha ta jalousie dans ta tête en espérant qu'il se lave les mans avant de te toucher, mais lorsque tu te retournas, c'est un grand brun qui te fit face. Un peu surprise, tu clignas des yeux face à l'individu qui te proposa de t'offrir un verre.

Une moue se dessina sur ton visage et tu secouas la tête en murmurant que tu attendais ton ami. L'individu te répondit avec un sourire, demandant s'il s'agissait d'un ou d'une amie et il commença à te masser les épaules en te murmurant que tu ferais mieux de venir avec lui, qu'une aussi jolie fille ne méritait pas de s'ennuyer à attendre quelqu'un seule dans un bar. Le barman t'interpellas pour te donner tes boissons, et l'homme s'interposa pour payer à ta place, prendre une gorgée du second verre, te tendre le tien. Tu l'avais mauvaise, Madeline, de le voir porter ses lèvres à ce verre que tu avais commandé pour Matthew, mais le barman qui sembla remarquer ton embarras qui contrastait vivement avec ton allure confiante de quelques minutes auparavant, intima au jeune homme de te laisser tranquille et commença à repréparer une seconde boisson.

C'est tandis que le brun s'éloigna, non sans te jeter un petit sourire et te glisser qu'il pouvait toujours te rejoindre plus tard si tu changeais d'avis, que tu récupéras le second verre. Tes deux commandes en main tu pris place sur une petite table pour deux non loin de la porte, plaçant le verre face à toi et guettant l'entrée du bar. Pourvu que cette soirée se passe mieux que la précédente...
not drunk enough ▬ 17 octobre 2017
BY MITZI
Revenir en haut Aller en bas
Hello my name is
Matthew J. Adler
Pseudo du joueur : Meriveri
Autre(s) compte(s) ? : Leann /Liling / Hank
Personnage sur l'avatar : Ronald Knox (Kuroshitsuji II)

Masculin Âge / Classe ou Job : 27 ans / Chef du dép. IDEM
Messages : 142
Hello my name isMatthew J. Adler
https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t11377-oh-dear-dreams-won-t-save-anybody-matthew

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: Re: not drunk enough ▬ mabigail   not drunk enough ▬ mabigail 1400359500-clockLun 14 Mai 2018 - 14:10
NOT DRUNK ENOUGH
ft. madeline
Ça commençait à faire un moment que la situation au bungalow était devenue trop tendu. Quelques semaines à présent depuis le fiasco du resto et tu commençais à manquer de raisons de fuir le dortoir. Tu n'y rentrais plus qu'à de rares occasions une fois assuré que Madeline n'y était pas, une danse que vous sembliez tous les deux entretenir au point que ce rendez-vous auquel tu te rendais ce soir t'avait été proposé par LMS. Marshmallow s'était glissé dans le bungalow 2 et tu te demandais comment la bestiole avait remonté ta trace jusqu'ici. Tu avais reconnu l'écriture soignée de ta colocataire à ses premier mots, mais avait eu besoin de plusieurs lectures pour t'assurer de leur signification. Discuter de l'autre soir. Le regard vague, t'as perdu la focale sur les lettres, accaparé par tes pensées. C'est la voix nasillarde de la blonde qui t'appelais qui t'a sortie de tes rêveries. Plies ce papier Matthew, et range-le dans la poche avant de ta chemise sur la chaise.

Merde.

Pas d'heure, pas de lieux, t'as passé la soirée à suivre ses déplacements à intervalle régulier après être descendu en ville dans l'après-midi pour lui trouver un cadeau d'excuse. Tu te sentais toujours coupable, à vrai dire et t'avais recassé tes mauvaises décisions un bon nombre de fois depuis la dernière fois. Costume gris aux quatre épingles, chemise bleu de Prusse, cravate Bordeau, t'avais rangé ton présent dans la poche intérieur de ta veste à la va-vite dès que t'avais repéré la rousse dans le quartier festif et t'étais hâté de la rejoindre dans ce bar.

T'avais fait aussi vite que possible, mais quand tu passais discrètement la porte de l'établissement, y avait déjà quelqu'un aux côtés de ta colocataire. Mâchoire serrées, t'as pas le temps de t'approcher que le gars s'éclipse sur un clin d'œil entendu. Sans plus tarder, tu prends sa place, attitude décontractée, regard amusé.

- Je suis sûre que t'as pas payé celui-ci.

Référence à son message, Matthew, c'est moche de pousser une jeune femme à la consommation d'alcool. T'as pas encore envie de gâcher ta chance avec des consommation indésirables, si? Mais tu profites surtout de ton arrivée surprise pour détailler sa tenue qui, tu dois le reconnaître, explique sans grande difficulté le comportement inopportun du jeune homme avant toi. T'aurai tenté ta chance à sa place.

Pourtant, ton sourire s'éclipse discrètement, laissant place à une moue plus sérieuse, appropriée à la situation. Tes doigts se fraient un chemin jusqu'à ta veste dont tu sors un sachet en papier craft carrée refermée par un ruban d'adhésif décoré. A l'intérieur, un peigne cuivré décoré d'une rose blanche que tu fais glisser du bout de l'index sur le comptoir.

- Pour m'excuser d'avoir été un con l'autre jour. J'ai été trop loin, j'aurai jamais dû te dire la moitié de ce que j'ai dit. Je regrette, sincèrement.
TOM HARDY
Revenir en haut Aller en bas
Hello my name is
M. Abigail Davis
Pseudo du joueur : Ùine
Autre(s) compte(s) ? : Malice D. Rammstein & A. Ivy Robin
Personnage sur l'avatar : Asuka - Evangelion / IRL : Madeline Ford & Sophie Turner

Féminin Âge / Classe ou Job : 19 - A - 8
Messages : 235
Hello my name isM. Abigail Davis
https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t10779-termineeeeey-she-s-gonna-drive-you-mad https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t10831-she-s-not-made-in-china https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t10851-marshmallow-lms-de-mad

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: Re: not drunk enough ▬ mabigail   not drunk enough ▬ mabigail 1400359500-clockLun 14 Mai 2018 - 14:13

Il te prend par surprise, tu n'as pas le temps de cesser de te plaindre du brun en marmonnant que Matthew se glisse à tes côtés. Son contact immédiat te fait cesser de froncer les sourcils et tes lèvres esquissent un rictus amusé, alors que tu t'accoudes un peu sur le comptoir pour le regarder. Incapable d'avouer et de t'avouer, Madeline, que tu es plus détendue à ses côtés, tu te demandes tout de même si il a vu l'entièreté de ton échange avec le jeune homme qui t'a abordé ou non. Sa remarque t'éclaire un peu sur cette interrogation, t'arrache un éclat de rire, tu te tournes vers lui pour le regarder dans les yeux et faire disparaître le brun de ton champ de vision. Air mesquin, un haussement d'épaule, tu marques le contour de ton verre du bout de l'index avant de venir prendre une gorgée du liquide ambré qui y réside, souffles un peu pour clarifier ta voix et accompagne ta phrase d'un haussement de sourcil, indique ton précédent interlocuteur d'un regard.

▬ Pas tort. Je voulais mais...

Léger soupir, tu lui tends son verre avec un sourire entendu.

▬ Mais j'ai payé celui-ci alors vas-y, prend mon argent.

Maintenant que tu es face à lui, tu en profites pour laisser ton regard dériver le long de son cou, dans une minute d'appréciation de sa tenue. Toujours tiré à quatre épingles et toi, presque honte de te contenter du tissu fin de ce haut qui embrasse ta silhouette. Un instant, tu songes à comment tu préférerais largement qu'il soit celui qui flirte avec toi, l'instant d'après à comment tu pourrais le faire. Mais comment il est peut-être trop tôt dans la soirée pour commencer tout ça, aussi. Ton regard est capté par son mouvement, par le bruit du papier craft qu'il sort de sa poche, les yeux pétillant de curiosité tu suis ses gestes. Une jolie petite chose, qu'il te montre, une petite chose à cause de laquelle tu te mordilles la lèvre inférieure. Tu l'attrapes du bout des doigts, ce petit objet délicat, pour le glisser dans ta chevelure sur le côté droit de ta tête, dégager un peu plus ton visage de cette façon.

Ses mots résonnent dans ta tête et tu humectes tes lèvres pour oublier la culpabilité de n'avoir rien à lui offrir en retour. Hochement de tête, tu acquiesces et t'approches un peu de lui pour que tu puisses parler sans que tout le bar n'écoute ta conversation. T'approches plus qu'un peu, même, juste assez éloignée pour que tes doigts sur le comptoir ne frôlent pas les siens, te frotte la tête de l'autre main avant de prendre la parole. Juste avant de parler, tu inclines la tête pour le regarder dans les yeux et te dégonfles au dernier moment pour refixer ton regard sur le comptoir. Nouvelle gorgée de whisky, légère déglutition.

▬ C'est très joli, merci. Tu sais... t'étais pas obligé. T'étais pas le seul à dire plein de trucs pas super cools ce soir-là. J'aurais pas dû réagir comme ça, je... je suis désolée.

Admettre ses torts, tu le fais et il y a une boule qui roule dans ta gorge, parce que c'est compliqué. T'as pas fini de parler, il faut encore que tu lui dises un truc avant que vous puissiez repartir sur de nouvelles bases. Les sourcils légèrement froncés, le regard très clairement détourné cette fois, tu esquisses une petite moue gênée avant de recommencer à t'adresser à lui – cette phrase est plus compliquée à dire mais nécessaire pour chasser sa dernière phrase de la soirée précédente, celle qui a tourné dans ta tête en boucle pendant tout ce temps où vous vous évitiez.

▬ Et... pour le bal... je suis intéressée.

Tu te mordilles la lèvre, un peu nerveuse.

▬ Je veux y aller avec toi, vraiment, alors si tu veux bien toujours de moi...

Tu secoues la tête une seconde, comme pour dissiper cette vilaine petite idée qui essayait de frayer son chemin dans ton crâne et tous malentendus potentiels, pour ne pas sonner trop entreprenante – du moins pas tout de suite.

▬ ... pour le bal et bien, sache que je serais ravie qu'on y aille ensemble.

Tu te redresses un peu, comme pour marquer le fait que tu prennes du recul sur la situation, reprend une gorgée de ta boisson et un peu de prestance. Regard panoramique sur l'entièreté du bar, qui se fige sur un point un peu plus loin et revient en effet boomerang sur le visage de Matthew.

▬ On va s'installer à une table ? Histoire d'être un peu tranquilles tous les deux pour discuter, au lieu de rester au comptoir.
not drunk enough ▬ 17 octobre 2017
BY MITZI
Revenir en haut Aller en bas
Hello my name is
Matthew J. Adler
Pseudo du joueur : Meriveri
Autre(s) compte(s) ? : Leann /Liling / Hank
Personnage sur l'avatar : Ronald Knox (Kuroshitsuji II)

Masculin Âge / Classe ou Job : 27 ans / Chef du dép. IDEM
Messages : 142
Hello my name isMatthew J. Adler
https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t11377-oh-dear-dreams-won-t-save-anybody-matthew

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: Re: not drunk enough ▬ mabigail   not drunk enough ▬ mabigail 1400359500-clockLun 14 Mai 2018 - 14:14
NOT DRUNK ENOUGH
ft. madeline
Tes doigts se glissent sur le verre qu'elle te tends, et tu portes le whiskey à tes lèvres en la regardant arranger ton cadeau dans ses cheveux. Tu suis le mouvement de sa mèches cuivrée qui vient se perdre derrière son épaule. Elle s'approche, plus que ce que tu aurais estimé nécessaire pour garder ses mots entre vous. Sa main n'est qu'à quelques centimètres de la sienne, et cette fois encore, la tentation d'entremêler tes doigts au sien est grande. Tu te remémores du contact de sa peau à l'italien là dernière fois, mais t'as pas envie de raviver les souvenirs de ce fiasco chez ta partenaire. Agrippé à ton verre, Matthew, tu te concentres sur ses mots plus que sur sa présence. Des excuses, presque inimaginable venant de sa bouche.

Tu t'apprête donc à mettre fin à cette situation gênante pour l'un comme pour l'autre, mais tu peux lire sur son expression troublée qu'elle a autre chose à dire. Patience, jeune homme, fait donc descendre une autre gorgée de ce mélange amer en attendant.

Le bal. Tu te sens coupable à sa seule mention dans la conversation, et tu n'oses pas prendre la parole alors qu'elle se débat avec ses mots. Tu devrais l'aider pourtant, mettre fin à la débâcle, mais une partie de toi à trop envie de profiter de cette expression confuse sur son visage. Manque de confiance, elle hésite, elle reformule, et malgré la clarté de son message, elle doute encore.

- Allons-y ensemble alors.

Ca semble si simple, quand tu lui réponds avec ce sourire amusé, verre sur le bout des lèvres, attitude décontractée. Ta réponse semble la satisfaire, elle propose de s'installer à table. L'ambiance est suffisamment agréable pour que la conversation continue, et ça t'arrange. Cependant, si la soirée se prolonge…

- Mettez-en deux de plus, commandes-tu au barman avant de suivre la violette à une table un peu plus à l'écart.

Sur le chemin, tu lances un regard insolant au dragueur du dimanche de tout à l'heure, mais ta principale préoccupation est d'arriver avant la rousse pour lui tirer la chaise avant de prendre place à ton tours face à la jeune demoiselle.

- La concurrence est rude ce soir, plaisantes-tu en déviant ton regard de ta colocataire au brun quelques tables plus loin. Je crois qu'il ne s'est pas remis de son échec. T'as pas dû y aller avec le dos de la cuillère avec lui.

TOM HARDY
Revenir en haut Aller en bas
Hello my name is
M. Abigail Davis
Pseudo du joueur : Ùine
Autre(s) compte(s) ? : Malice D. Rammstein & A. Ivy Robin
Personnage sur l'avatar : Asuka - Evangelion / IRL : Madeline Ford & Sophie Turner

Féminin Âge / Classe ou Job : 19 - A - 8
Messages : 235
Hello my name isM. Abigail Davis
https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t10779-termineeeeey-she-s-gonna-drive-you-mad https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t10831-she-s-not-made-in-china https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t10851-marshmallow-lms-de-mad

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: Re: not drunk enough ▬ mabigail   not drunk enough ▬ mabigail 1400359500-clockLun 14 Mai 2018 - 14:16

Satisfaite que la question du bal se soit résolue facilement, tu mets ce souci qui n'en est plus un de côté pour profiter du reste de la soirée. Un instant, lorsque tu te diriges vers la table, tu penses qu'il va glisser sa main dans ton dos pour accompagner ton geste, dans un élan de désir ardent de contact physique, mais tu restes frustrée car rien ne se passe. Un sourire se dessine sur tes lèvres, un que tu lui caches pour qu'il ne pose pas de question au sujet de ce qui te pousse à te moquer de toi-même et de tes propres envies égoïstes, pour autant de petits moments dont tu refuses de reconnaître la cause.

Il ne semble pas y faire attention cependant, ce qui te rassure avant que tu ne te rendes compte que s'il a détourné le regard de toi, c'est pour fixer le brun de tout à l'heure, que tu ignores de ton mieux. Te dépassant de quelques pas, Matthew tire ta chaise pour que tu puisses t'asseoir et cette fois-ci c'est à lui que tu adresses le sourire chaleureux sur ton visage. Tu prends place et il fait de même en s'emparant de la parole au passage.  

Oscillation entre l'agacement et l'embarras, Madeline, lorsqu'il reparle de cette rencontre de début de soirée que tu aurais bien préféré oublier. Tu tires doucement sur le col de ton haut, du bout de l'index, fronce les sourcils et laisse ta bouche se tordre en moue ennuyée. Tu n'aimes pas le fait qu'il se concentre sur l'autre plaisantin, qu'il parle de concurrence, même sur le ton de la plaisanterie – pour toi, aucune concurrence entre cet ersatz et le joli blond devant toi.

Pendant une seconde, tu songes à lui dire, mais te ravises bien vite pour te contenter de transformer ta moue en sourire amusé. Du bout des ongles, tu tapotes, la main droite sur ton verre et la main gauche sur la table, avant de venir boire un peu plus d'un coup que tu ne l'avais fait précédemment, un peu plus d'une gorgée pour un peu plus d'ivresse dans tes veines. Tu tiens bien l'alcool, jolie rouquine, mais préfère rester prudente pour le moment, tu sais que l'ivresse ne t'a pas forcément aidé lors de tes soirées avec Matthew.

Le liquide amer agace tes papilles et glisse dans ta gorge, avant que tu ne reposes le verre sur la table dans un bruit sourd. Tu hausses les épaules à sa remarque, l'air franchement désintéressé de tout ce qui concerne cet individu dont tu as levé les yeux depuis un moment, sur lequel tu n'as pas du tout envie de les reposer. Il y a cependant un nouveau sourire, en coin, qui se dessine sur ton visage dans toute son empreinte de mesquinerie pour illustrer une petite idée qui vrille son chemin dans ta tête.

Les yeux qui clignent, les cils qui papillonnent, tes doigts s'avancent doucement vers la main de ton colocataire sans que tes ongles ne cessent de tapoter le bois. Tu arrêtes ton mouvement à quelques centimètres de lui, te redresses un petit peu sur ta chaise, pour approcher ton visage du sien et plonger ton regard océan dans ses iris pistache. Un petit claquement de langue précède la voix douce qui s'échappe de tes lèvres.

▬ Il regarde encore... ? Tu sais, je pense au contraire que je n'ai pas été assez claire, pas assez franche... puisqu'il ne semble pas comprendre que je ne suis pas intéressée par lui.

Sous-entendu léger que tu laisses planer, planer comme le doute, ce doute qui t'emplit un peu, au fond, alors tu hésites à finir ton action. Un minuscule mouvement de ton doigt dans la direction de sa main, que tu abandonnes à mi-chemin au profit d'un petit éclat de rire, que tu fais passer à ton autre main qui, elle, se saisit à nouveau de ce verre pour le porter à tes lèvres. Bois, Madeline, bois et peut-être que tu arriveras à faire ce que tu veux faire ce soir. Verre presque vide, que tu reposes sur la table, laissant ton regard glisser sur la main de ton ami, que tu veux inciter à finir le geste à ta place.

▬ Dis Matthew, t'en penses quoi ? Tu penses que c'était assez ou non ? Il a l'air assez insistant, tu sais, il a même posé ses sales pattes sur mes épaules...
not drunk enough ▬ 17 octobre 2017
BY MITZI
Revenir en haut Aller en bas
Hello my name is
Matthew J. Adler
Pseudo du joueur : Meriveri
Autre(s) compte(s) ? : Leann /Liling / Hank
Personnage sur l'avatar : Ronald Knox (Kuroshitsuji II)

Masculin Âge / Classe ou Job : 27 ans / Chef du dép. IDEM
Messages : 142
Hello my name isMatthew J. Adler
https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t11377-oh-dear-dreams-won-t-save-anybody-matthew

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: Re: not drunk enough ▬ mabigail   not drunk enough ▬ mabigail 1400359500-clockLun 14 Mai 2018 - 15:06
NOT DRUNK ENOUGH
ft. madeline
Jolie sourire sur ses lèvres, t'arrives pas à cacher ton enthousiasme non plus quand elle pose son old fashion tout à coup bien vide sur la table. Malice dans le regard, tu vois clair dans son petit jeu. Elle prépare quelque chose, et ça implique visiblement de faire ramper sa main jusqu'à la tienne et d'approcher dangereusement son visage. Pourtant, la rouquine évite le contact à tout prix. Toujours cette distance minuscule entre vous, cette barrière qu'elle semble se refuser à traverser pour la seconde fois ce soir et qui revient te hanter.

Provocation. Elle sait comment obtenir ce qu'elle veut, la jolie canadienne, se trouver les excuses qu'il faut pour te pousser à faire ce qu'elle n'a pas le cran d'accomplir. Tes prunelles glissent de son regard envoutant à la table où vous campez tous les deux cette position ambigüe, et tu hésites terriblement. Derrière ce rictus qui camouffle ton embarras, ta langue vient se frotter à ta canine comme souvent quand tu es pris par le doute.

Léger tremblement de son poignet, tu de demandes si elle va finalement se laisser aller à la tentation, mais quand tu rediriges tes iris de jade sur son visage, ce n'est que pour découvrir la demoiselle descendant encore un peu plus la liqueur ambrée de son tumbler avant de reprendre la parole.

Très bien Madeline. Regardes-le bien, Matthew, quand il s'approche finalement, poussant son index contre le tiens, frottant son majeur le long de tes ongles peints jusqu'à entrer en contact avec ta peau délicate, il te fait languir de ce toucher au ralenti, celui que tu attends depuis tout à l'heure. Il pourrait te prendre la main de la même manière qu'il l'a déjà fait à un autre rendez-vous, mais ce n'est pas le plan.

Alors qu'il ne te restes qu'à refermer ton éteinte, Matthew, tu t'échappes de la liaison que tu as toi-même engagé. Cruel revirement après avoir joué avec ses sens, tu t'accoudes sur la table et te penches à ton tours un peu plus près de ta camarade pour dégager une mèches de son visage derrière son oreille. Tu accompagnes le mouvement de ses cheveux jusqu'au milieu de son cou pour suivre la ligne de son col roulé avant de faire remonter ton pouce en une longue caresse sur sa joue.

- Je ne pense pas que ça soit assez, en effet. Les gars comme ça, tu sais, ils peuvent être persistant, ajoutes-tu à la limite du chuchotement.

Tu laisses ton action en suspens, tes yeux plongés dans l'océan de son regard. La courbure de tes lèvres ne laisse pourtant aucun doute sur tes intensions. Tu ne crois pas un mot de ce que tu dis, mais tu t'en moques, tu joues le jeu plutôt que de poser la carte de l'honnêteté. C'est tellement plus simple, comme ça, n'est-ce pas?

TOM HARDY
Revenir en haut Aller en bas
Hello my name is
M. Abigail Davis
Pseudo du joueur : Ùine
Autre(s) compte(s) ? : Malice D. Rammstein & A. Ivy Robin
Personnage sur l'avatar : Asuka - Evangelion / IRL : Madeline Ford & Sophie Turner

Féminin Âge / Classe ou Job : 19 - A - 8
Messages : 235
Hello my name isM. Abigail Davis
https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t10779-termineeeeey-she-s-gonna-drive-you-mad https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t10831-she-s-not-made-in-china https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t10851-marshmallow-lms-de-mad

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: Re: not drunk enough ▬ mabigail   not drunk enough ▬ mabigail 1400359500-clockLun 14 Mai 2018 - 15:50

Il joue le jeu, Matthew, amusé par la situation et la tension qui monte doucement entre vous deux, il joue le jeu et passe au-dessus de cette petite barrière invisible et intangible qui vous séparait discrètement. Tu attends qu'il entremêle ses doigts aux tiens mais il fait un pas en arrière à ce sujet et tu ne peux te retenir de te mordiller la lèvre lorsque cela arrive. Pas longtemps, cependant, puisqu'il revient vite à la charge pour te redonner le contact de sa paume, même un peu plus de contact que ce que tu cherchais à obtenir initialement.

Tu suis ses doigts du regard, lorsqu'ils s'attardent sur ta peau, remontent sur ta joue et te picote. Tu écoutes sa voix qui résonne, murmurante, à tes oreilles. Les yeux retournés sur son visage, tu examines son expression, celle qui en dit beaucoup trop long pour ne pas dissiper le doute. Un instant, tu hésites à simplement fondre et te laisser aller à suivre cette chorégraphie qu'il semble mettre en place, mais la tension est trop forte et tu lâches.

Tu sens la mèche de cheveux qu'il avait écarté reprendre son emplacement initial alors que tu recules un peu pour t'enfoncer dans ta chaise. Tu secoues la tête lentement, de droite à gauche, et passe ton pouce sur ton front pour lisser le froncement de tes sourcils avant de lâcher ce petit rire un peu nerveux qui montait dans ta gorge. Tes mains, les deux cette fois, quittent toute position pour attraper ta boisson, dont tu finis le peu qui restait d'une seule gorgée.

C'est facile de continuer comme ça, ça l'aurait été, oui, facile, un peu trop facile même. Tu déglutis légèrement, un geste que tu fais passer comme étant provoqué par ta boisson alors qu'il s'agit de cet embarras sirupeux qui monte en toi depuis quelques temps, mêlé à un peu de peur. Tes lèvres s'incurvent en un sourire amusé et tu lui fais un petit clin d'œil. Tu te surprends quasiment immobile, tapotant sur la table le verre vide que tu inclines dans sa direction, afin qu'il voit bien qu'aucune goutte n'y reste. Parce que c'est facile, trop facile, de comprendre où il veut en venir.

▬ … Ok je suis... clairement pas assez saoule pour ça...

Mots entrecoupés d'éclats de rire, la situation t'amuse, le flirt que tu attendais t'amuse, mais tu as peur que ça soit un peu trop frontal pour le climat d'ambiguïté qui règne depuis un petit moment entre vous.
not drunk enough ▬ 17 octobre 2017
BY MITZI
Revenir en haut Aller en bas
Hello my name is
Matthew J. Adler
Pseudo du joueur : Meriveri
Autre(s) compte(s) ? : Leann /Liling / Hank
Personnage sur l'avatar : Ronald Knox (Kuroshitsuji II)

Masculin Âge / Classe ou Job : 27 ans / Chef du dép. IDEM
Messages : 142
Hello my name isMatthew J. Adler
https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t11377-oh-dear-dreams-won-t-save-anybody-matthew

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: Re: not drunk enough ▬ mabigail   not drunk enough ▬ mabigail 1400359500-clockLun 14 Mai 2018 - 17:54
NOT DRUNK ENOUGH
ft. madeline
Tu lis le doute dans son regard, ce bref moment d'hésitation sur le tremblement de ses lèvres, l'envie sur l'échauffement de ses joues. Pourtant, elle ne cède pas, et tu sens son visage glisser entre tes doigts. Tu retiens ta lèvre de claquer contre ta gencive, Matthew, mais la déception apparaît une fraction de seconde sur l'arc de tes sourcils et les muscles de ta bouche. Elle recule, toi aussi. La tension redescend tout à coup, à grand coup de whiskey pour ta demoiselle, par un regard qui fuit dans une autre direction pour toi.

Madeline a fini son verre, le tiens était déjà bien entamé quand tu l'as ramené du comptoir, alors tu achèves la dernière gorgée de liquide en un geste évasif. Pas assez saoule, si ce n'était que ça. T'hésites à lancer un "Si j'avais su…", mais t'as déjà été assez direct pour aujourd'hui. Des soirées arrosées, il y en avait eu, et pas qu'une depuis que vous partagiez le même bungalow, et Dieu sait qu'elle aurait été plus qu'assez éméchée pour un baiser. Toi aussi d'ailleurs.

Tu poses silencieusement ton verre sur la table, et il n'en faut pas plus pour faire apparaître le serveur à vos côté avec les deux extra old fashion que t'avais commandé avant de quitter le bar. Tu parles d'un mauvais timing. Tu manques de le fusiller du regard, mais tu préfères fixer Madeline d'un air entendu en dirigeant tes iris vers les nouvelles boissons.

- Tant mieux alors, c'est que celui-là ne sera pas de trop.

Tu attrapes un des deux récipients et le fait glisser entre tes doigts pour dissiper l'anxiété qui se répand dans tes veines. L'échec de ta propre tentative t'embarrasse, mais rien qu'un bon verre d'alcool ne puisse effacer, probablement. Bois, Matthew, et laisse toi aller au lieu de calculer chacun de tes mouvements, ça ne t'a pas particulièrement réussit jusqu'à présent.

- Sinon, ça faisait un bail, non? Ces deux dernières semaines, bien? Je t'ai pas manqué j'espère.

TOM HARDY
Revenir en haut Aller en bas
Hello my name is
M. Abigail Davis
Pseudo du joueur : Ùine
Autre(s) compte(s) ? : Malice D. Rammstein & A. Ivy Robin
Personnage sur l'avatar : Asuka - Evangelion / IRL : Madeline Ford & Sophie Turner

Féminin Âge / Classe ou Job : 19 - A - 8
Messages : 235
Hello my name isM. Abigail Davis
https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t10779-termineeeeey-she-s-gonna-drive-you-mad https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t10831-she-s-not-made-in-china https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t10851-marshmallow-lms-de-mad

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: Re: not drunk enough ▬ mabigail   not drunk enough ▬ mabigail 1400359500-clockLun 14 Mai 2018 - 23:47

Les yeux azurés rivés sur le bois de cette table qui vous sépare, ils s'en décollent lorsque deux nouveaux verres arrivent. Tu arques un sourcil, amusée de ce timing un peu trop bien calibré pour être honnête, toussote légèrement et te redresse pour venir le regarder dans les yeux. Sourire qui se renforce sous l'effet de ses mots, la voix de Matthew qui taquine tes oreilles et tu remarques en levant la tête qu'il semble cette fois vouloir commencer avant toi la descente de son verre. Toi, tu prends ton temps, laisse glisser ton index sur le contour encore une fois, dans un mouvement machinal et mécanique. Il revient à la charge avec ses mots, ton amusement devient de plus en plus visible et tu ne peux te retenir d'ajouter une petite pique bien sympathique à ta réponse parfum voix de velours.

▬ C'est vrai, ça faisait un moment. Ça va, tu sais, ça a été, je me suis gardée occupée. Je pensais que toi aussi mais tu es venu me proposer un baiser avec tant de hâte que j'ai mes doutes maintenant, je te suis si indispensable que ça Matthew ?  

Cesse de faire tourner cet index autour du verre, Madeline, tu le saisis pour boire à nouveau et remonte les yeux vers lui en dégustant ta nouvelle gorgée. Un verre bien arrivé, tiens. Tu te demandes s'il avait prévu que le verre arrive maintenant, s'il pensait que la discussion allant prendre la direction qu'elle a prise, si c'était une simple coïncidence ou s'il aimait tant que ça te voir sous l'effet de l'alcool. Tu te mords la lèvre en te rappelant de ton ivresse un peu trop honnête, alors tu préfères l'évoquer avant qu'il ne le fasse pour t'embêter à nouveau.

▬ J'apprécie le timing, stratégique ? Tu sais, je plaisantais, ça ne me dérange pas vraiment. Je veux dire... J'ai fais des trucs avec des personnes que j'appréciais moins en étant complètement sobre et on a pas couché ensemble alors qu'un j'ai fini bourrée, en lingerie, sur ton lit.  

Un petit rire, vraiment, tu es amusée de voir avec quelle facilité vous reprenez vos petites habitudes routinières de piques et de commentaires, jamais honnêtement blessants. Ton verre toujours à portée de main, il capte ton attention et tu en reprends une gorgée avant de servir un magnifique sourire à Matthew. Tu te rapproches à nouveau de lui, jolie rouquine, taquine sa jambe en y frottant la tienne. Lentement, tu poses un coude sur la table, inclines la tête, l'appuies dessus et tu replonges tes grands yeux dans les siens sans que tes jambes taquines ne cessent leur ballet.

Il y a cette hésitation, encore, dans ta main, une que l'alcool commence petit à petit à balayer. Alors, tu te montres plus directe Madeline, juste l'espace d'une seconde, lorsque tu décides de poser ta main gauche sur la sienne. La droite se glisse dans ton sac, attrape une jolie pièce de dentelle noire que tu glisses sur la table avec un rictus amusé. C'est un peu osé, comme taquinerie, mais c'est moins drôle de se retenir pas vrai ?

▬ Je crois que ça ressemblait à ça. C'est un truc que j'ai acheté aujourd'hui, j'espère que tu l'aimes, toi au moins.  

Vilaine fille, quel drôle de sous-entendu tu lui présentes là, ce n'est pas très gentil de sembler autant changer d'avis.
not drunk enough ▬ 17 octobre 2017
BY MITZI
Revenir en haut Aller en bas
Hello my name is
Matthew J. Adler
Pseudo du joueur : Meriveri
Autre(s) compte(s) ? : Leann /Liling / Hank
Personnage sur l'avatar : Ronald Knox (Kuroshitsuji II)

Masculin Âge / Classe ou Job : 27 ans / Chef du dép. IDEM
Messages : 142
Hello my name isMatthew J. Adler
https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t11377-oh-dear-dreams-won-t-save-anybody-matthew

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: Re: not drunk enough ▬ mabigail   not drunk enough ▬ mabigail 1400359500-clockMar 15 Mai 2018 - 0:47
NOT DRUNK ENOUGH
ft. madeline
Elle te taquines, sourire amusé et voix de velours, et tu ne sais pas comment y répondre. T'hésites franchement à lui dire que oui, elle t'es si indispensable, oui, tu avais tant envie de ses lèvres. Tu t'imagines la situation, tu te vois prononcer ces mots, droit dans les yeux, sans sourciller, tu sais que t'as le cran de le faire. Mais t'es pas sûr que ça soit la bonne décision. Regardes toi, il n'y a pas deux minutes, tu remettais en cause ton analyse trop détaillée de la situation et pourtant t'y revoilà. Incapable de te laisser aller, arrêtes de réfléchir pour une fois, putain. Vas-y. T'ouvres la bouche, regard déterminé, mains bien ancrées sur la table, mais elle te devance avant que tu n'aies le temps de répondre.  

Timing stratégique? Tu le trouves plutôt bancal, un peu trop en retard pour un enchaînement parfait. Mais ce n'est pas ce qui te dérange le plus, à vrai dire, mais la suite de sa remarque. Cette soirée à laquelle elle fait référence, celle où elle t'avait suivi dans ta chambre… Les souvenirs sont encore très clairs dans ta mémoire, et tu trouves assez malsain de sa part d'y faire référence dans ce contexte. Evidemment, ce n'était pas une question d'alcool, mais tu ne doutais pas au vu de son comportement cette fois-là que ça pourrait tout de même aider. Il aurait tout à fait pu se passer quelque chose si tu n'avais pas toi-même mis le pied sur le frein.

Qu'importe à quel point elle semble être sûre d'elle, le whisky commence pourtant à lui monter à la tête alors qu'elle attaque son deuxième verre. Sa jambe qui vient se frotter à la tienne, sa main qui vient se poser sur ta paume, et ce qu'elle fait glisser sur la table avec un sourire amusé. Impossible de cacher la surprise sur ton visage quand tu comprends ce qu'elle vient d'oser faire, l'arc de tes sourcils te trahit, malgré ton rictus farceur. Geste machinal tu humidifie le bout de tes lèvres à la recherche des bon mots pour cette situation … étrange. Tu dois bien l'avouer, Matthew, elle sait te déstabiliser.

- Mmm, je pourrais m'y faire. J'espère que je ne me laisserai pas retenir par le fait que je t'apprécie si j'ai l'occasion de le voir porté.

Tu reprends volontairement les mots qu'elle avait prononcés, "tu n'oseras rien me faire… parce que tu m'apprécie". T'étais incapable de l'admettre au moment des faits, il y a presque un mois, même si tu avais déjà commencé à prendre conscience que ses mots étaient bien plus justes que ce que tu ne l'imaginais.

Ton pouce vient caresser sa main posée sur la tienne et lentement insérer tes doigts entre les siens. C'est pas encore tout à fait honnête, Matthew, mais tu te rapproches dangereusement de la déclaration.

TOM HARDY
Revenir en haut Aller en bas
Hello my name is
M. Abigail Davis
Pseudo du joueur : Ùine
Autre(s) compte(s) ? : Malice D. Rammstein & A. Ivy Robin
Personnage sur l'avatar : Asuka - Evangelion / IRL : Madeline Ford & Sophie Turner

Féminin Âge / Classe ou Job : 19 - A - 8
Messages : 235
Hello my name isM. Abigail Davis
https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t10779-termineeeeey-she-s-gonna-drive-you-mad https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t10831-she-s-not-made-in-china https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t10851-marshmallow-lms-de-mad

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: Re: not drunk enough ▬ mabigail   not drunk enough ▬ mabigail 1400359500-clockMar 15 Mai 2018 - 18:24

La vérité est un concept avec lequel tu as toujours eu plus ou moins de mal, Madeline. Au sujet des autres, tu étais franche, un peu trop même ; le tact n'était pas forcément toujours ton soucis. Mais dès qu'il s'agissait de toi, de toi-même et non de l'image que tu présentais au monde, tu devenais alors bien plus frileuse. Comment toi, avec ton coeur de pierre et tes moeurs légères, pouvais-tu tomber amoureuse de quelqu'un ? Même toi, tu avais des difficultés à savoir à partir de quand ton coeur avait commencé à battre plus fort aux côtés du grand blond qui te faisait face ce soir.

Certes, dès que tu l'avais rencontré, il y avait eu le début de ce petit jeu entre vous, entre taquineries et piques sur fond de séduction. En revanche, tu ne t'attendais pas à t'y laisser prendre autant et aussi facilement. Oui, il fallait bien que tu l'admettes Madeline : tu tais vraiment, entièrement, complètement amoureuse, transie de sentiments qui te faisaient agir avec bien moins de cohérence qu'à l'accoutumée.

Une main contre la sienne, l'autre chatouillée par la sensation de froid qui émanait de ton verre, tu l'écoutais parler avec attention, buvais ses paroles avant d'enchaîner avec une gorgée de whisky. Vraiment heureuse d'avoir de l'alcool avec toi, jolie rouquine, pour profiter de tout le courage que t'apportait ta boisson et de l'alibi gratuit que te fournissait ton verre si jamais la situation ne tournait pas à ton avantage.

Encore une petite hésitation, prise par la peur du rejet. Toi, Madeline, effrayée d'être rejetée ! Presque ironique et pourtant. Tu pouvais déjà imaginer ses piques, les piques avec lesquelles il pourrait s'amuser à réduire ton coeur en petits lambeaux métaphoriques. Encore un peu d'hésitation en toi, que Matthew finit par balayer entièrement lorsqu'il entremêle ses doigts avec les tiens. Alors, il y eu cet instant d'éternité avec lequel tu souris comme une idiote, un petit signe trahissant ta nervosité.

Tu songeas à comment tu pourrais rire, fuir, le faire beaucoup trop boire en espérant qu'il oublie, pour effacer toutes les traces de ton amour si jamais il se révélait comme n'étant pas réciproque. Mais il y avait ces signes... ces moments... ces mots, lors de votre dernière soirée, aussi. La voix tremblait un peu dans ta gorge, tu repris une gorgée et déglutis discrètement pour tenter de te calmer.

▬ Bah, peut-être que je t'apprécies assez pour céder sans que ça ne soit juste une histoire de sexe sans signification tu sais.  

Tu hausses les épaules avec un air de fausse nonchalance, pour prétendre l'inexistence de cette bombe sentimentale que tu venais de poser au sol. Cependant, tu pouvais sentir le feu de l'embarras et de l'attente te laper les joues et c'est en détournant le regard que tu parvins à ajouter ces mots que tu avais autant de mal à prononcer qu'à retenir, en te mordillant la lèvre inférieure.

▬ Je te jure que si tu te moques ou dis à qui que ce soit que je... t'aime... tu... Tu vas me le payer très, très cher.  
not drunk enough ▬ 17 octobre 2017
BY MITZI
Revenir en haut Aller en bas
Hello my name is
Matthew J. Adler
Pseudo du joueur : Meriveri
Autre(s) compte(s) ? : Leann /Liling / Hank
Personnage sur l'avatar : Ronald Knox (Kuroshitsuji II)

Masculin Âge / Classe ou Job : 27 ans / Chef du dép. IDEM
Messages : 142
Hello my name isMatthew J. Adler
https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t11377-oh-dear-dreams-won-t-save-anybody-matthew

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: Re: not drunk enough ▬ mabigail   not drunk enough ▬ mabigail 1400359500-clockMar 15 Mai 2018 - 19:55
NOT DRUNK ENOUGH
ft. madeline
T'es pas tout à fait sûr de la façon d'interpréter ses mots. Douce incertitude, chacune de votre intervention fait planner un petit peu plus de doute. Ou est-ce vraiment le cas? As-tu au moins des yeux pour voir ce qu'il se passe ici Matthew? Il n'y a plus de moyen de faire demi-tour à présent, vous vous êtes bien trop engagé sur cette route romantico-niaise qu'il n'y a que quelques mois encore tu n'aurai même pas envisagé. Pourtant, même maintenant, les mots restent bloqués dans le fond de ta gorge. Et si tu surinterprétait ? Et si elle se jouait de toi? Poser de la lingerie sur la table n'était pas suffisamment gros pour être à la limite de la parodie? L'idée qu'elle se mette à rire si tu la suivait trop loin dans son jeu  te terrifiait. C'était Madeline après tout.

Tu restes silencieux, à d'humidifier à nouveau les lèvres, le regard fuyard, sourcils toujours relevés par la surprise. Pourtant, tu ne te fais pas à l'idée de briser le contact avec sa main, te convaincre de cesser le mouvement de tes doigts contre les siens, et ça en dit bien assez sur ce que tu ressens. Peut-être que c'est ce qui l'encourage à reprendre, à formaliser plus clairement. "Je t'aime."

Tu te moques bien du restes, ce sont ces mots qui raisonnent ton esprit, qui attirent tout à coup toute ton attention. Tes prunelles changent tout à coup de direction, se lèvent vers son visage avec une lueur toute particulière. Bouche légèrement entrouverte, tu restes quelques instant sans voix, à te répéter mentalement sa dernière phrase. Cache ton malaise, Matthew, ça ne va pas avec ta réputation. Tu ne peux peut-être rien faire pour la teinte rosée de tes joues, mais le petit rictus que tu sais si bien poser sur tes lèvres serait de circonstance. Oui, voilà. Comme ça.

- Donc tu préfères que l'on garde notre amour secret?

Tu acquisses silencieusement, alors que ton ricanement a fini par prendre la forme d'un sourire niais. Ou devrais-je dire flatté pour ne pas blesser ton égo? Sans lâcher l'emprise que tu as sur elle, tu te penches à nouveau dans sa direction, observant d'un peu plus près son visage probablement aussi gêné que le tiens. Tu te sens surtout idiot, dans cette situation. Ton cœur s'affole, au fond, parce que tu ne sais pas trop à quoi t'attendre à partir de maintenant.

- Si c'est ce que tu veux, très bien.

Trop mielleux pour faires des blagues, mon grand? C'était l'occasion idéale pour placer un "tant que tu ne cries pas trop fort" pourtant. Tu me déçois, Matthew, je t'ai connu plus kinky que ça. Mais bien, apprécies ton moment, puisque c'est ce que tu es trop niais pour le reste.

- Je crois que c'est le moment où l'on s'embrasse avant que je te chuchotes que je t'aime, ajoutes-tu en un murmure plein de cynisme.    

TOM HARDY
Revenir en haut Aller en bas
Hello my name is
M. Abigail Davis
Pseudo du joueur : Ùine
Autre(s) compte(s) ? : Malice D. Rammstein & A. Ivy Robin
Personnage sur l'avatar : Asuka - Evangelion / IRL : Madeline Ford & Sophie Turner

Féminin Âge / Classe ou Job : 19 - A - 8
Messages : 235
Hello my name isM. Abigail Davis
https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t10779-termineeeeey-she-s-gonna-drive-you-mad https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t10831-she-s-not-made-in-china https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t10851-marshmallow-lms-de-mad

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: Re: not drunk enough ▬ mabigail   not drunk enough ▬ mabigail 1400359500-clockDim 27 Mai 2018 - 0:33

Il y a un petit moment suspendu avant qu'il ne parle. Quelques secondes qui te paraissent être des heures. Concentrée sur les battements de ton coeur et en attente de ses mots, fixée sur vos doigts qui ne se lâchent pas. Peut-être que tu aurais dû t'abstenir, que c'était une terriblement mauvaise idée, que maintenant tu étais condamnée à connaître une myriade sans fin de moments gênants. Dans un élan de panique, tu t'apprêtes à relever la tête pour faire mine de plaisanter, mais sa prise de parole te pétrifie. Notre. Ce petit mot tourne en boucle à l'intérieur de ton crâne. S'il dit "notre" amour, alors c'est que... Tu essaies de détecter de l'humour dans sa voix, situation trop belle pour être vraie alors, forcément, il doit s'agir d'une horrible blague n'est-ce pas ?

Mais tu déglutis. En dépit des efforts fournis par l'esprit semant les doutes dans le champ fertile de tes pensées, tu te laisses convaincre. Tu veux y croire, jolie petite A, tu veux y croire tellement fort que l'idée fait vite son petit chemin dans ta tête avant de s'y encrer. Les lèvres humectées de ce bout de langue dont tu les dardes, tu mimiques sans pouvoir t'en empêcher le sourire légèrement béat de ton bien-aimé. Il y a encore cette hésitation dans l'air, quand vous vous rendez compte que, probablement, ni lui ni toi ne savez vraiment comment agir. La dernière fois que tu avais été en couple, cela avait été une douce rêverie. Jeune, fragile demoiselle à qui la perte de l'amour avait fait si peur que tu t'étais longuement refusée à y replonger.

Et pourtant, pourtant regarde-toi Madeline. Regarde à quel point ta main est fébrile contre la sienne, ce sourire niais sur vos figures, comment le monde autour de vous, dans ce bar, a disparu à vos yeux. Il te fait rire, Matthew, avec ses petits commentaires mi-habituels mi-nouveaux et cette fois-ci, lorsqu'il suggère un baiser, tu ne rechignes pas. Cessant de te carapater derrière cette carapace invisible d'ivresse pas encore bien installée, tu t'approches vivement pour lui voler un baiser très vif et bref. Sourire sur tes lèvres, qui rapidement reviennent se presser contre leurs jumelles. Tu sais que c'est un rouge à lèvres sans transfert que tu portes, mais tu aurais aimé laisser des marques pourpres sur le grand blond, pour montrer qu'il n'est plus à personne d'autre qu'à toi maintenant.

Un baiser encore plus long que ce que tu aurais pu imaginer. Les lèvres qui se décollent un instant et tes doigts qui retournent sur le verre, alors que ton visage aux joues teintées d'excitation refixe son regard sur le liquide ambré dans ton verre.

▬ ... Alors tu.. tu étais vraiment sincère l'autre jour quand tu disais attendre quelque chose ? Tu sais, je crois que la potion... enfin je veux dire, j'étais déjà... avant. J'avais juste du... mal à l'admettre ?  

Lèvre mordillée, tu sais très bien qu'il peut comprendre ce que tu as ressenti. Ce n'est pas facile à tsundere land d'avouer des sentiments amoureux, pas vrai ?
not drunk enough ▬ 17 octobre 2017
BY MITZI
Revenir en haut Aller en bas
Hello my name is
Matthew J. Adler
Pseudo du joueur : Meriveri
Autre(s) compte(s) ? : Leann /Liling / Hank
Personnage sur l'avatar : Ronald Knox (Kuroshitsuji II)

Masculin Âge / Classe ou Job : 27 ans / Chef du dép. IDEM
Messages : 142
Hello my name isMatthew J. Adler
https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t11377-oh-dear-dreams-won-t-save-anybody-matthew

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: Re: not drunk enough ▬ mabigail   not drunk enough ▬ mabigail 1400359500-clockDim 27 Mai 2018 - 23:43
NOT DRUNK ENOUGH
ft. madeline
Parfum de whiskey sur ses lèvres qui frôlent les tiennes bien trop brièvement, tu cherches à prolonger votre baiser mais la table qui te sépare de la rouquine t'en empêche. Elle n'est qu'à quelques centimètres, comme pour te narguer juste quelques instant pendant lesquels tu te laisses déborder par la frustration. Ce sentiment se traduit sur ton visage par un rictus comme bloqué sur le coin de ta bouche, en suspens, regard baissé. Mais ta déception  ne s'éternise pas puisque Madeline en redemande probablement autant que toi. Cette fois-ci, tu as le temps de t'imprégner de sa chaleur, de fermer tes paupières pour ne ressentir que son toucher, son souffle qui se mélange au tiens alors que ta main droite se pose contre sa joue pour la presser un peu plus contre toi.

Quand elle brisais finalement le contact, tu repris également un peu de recul, retournant t'adosser sur ta chaise, les joues légèrement rosée. Pas habitué à être si perturbé par un simple baisé, Matthew, tu caches la reprise de ton souffle emballé par un soupire satisfait. Elle fixe son verre, toi aussi, et tu ne tardes pas à avaler un peu d'alcool pour dissiper ton excitation par un peu plus de confusion. Tu te sens totalement débordé par les émotions et qu'importe à quel point tu détestes ça d'habitude, cette fois, ça t'enivre, ça se déverse dans tes veines et t'es incapable de te défaire de se sourire niais sur ton visage. Même le rythme de ton cœur s'accélère et tu trouves ça ridicule. T'es censé rester calme dans ce genre de situation, ne pas te laisse emporter, ce n'est qu'un baiser. Sauf que tu n'as pas l'habitude de leur donner la moindre signification.

- Alors tu étais vraiment sincère l'autre jour quand tu disais attendre quelque chose?

Tes prunelles se redirigent vers la visage de Madeline, indéniablement attiré par sa mine gênée par cette soudaine honnêteté sentimentale qu'on ne trouve que si rarement dans sa bouche. Ce qu'elle décrit, cette difficulté à admettre ce qu'elle ressentait lors de votre dernier rendez-vous, tu t'y identifiais totalement. Pourtant, ce soir-là t'avais prévu un dîner romantique, t'avais pas caché la moindre seconde tes intentions de faire de ce resto un vrai rencard, t'avais même fait ta demande pour le bal parce qu'au fond, ton plan, c'était d'être honnête avec elle, de faire face à tes sentiments, mais le destin en avait décidé autrement.

- C'était tout ce que je pouvais faire de plus sincère vu la tournure des évènements, en effet.

Tu repenses à ton comportement et hésite quelques instant avant de terminer ta phrase. T'as pas envie de remuer le couteau dans la plaie en rappelant à la demoiselle les mauvais souvenir de ce rencard. Alors t'embrayer sur de meilleurs souvenirs de ce moment pour éviter que l'atmosphère si parfaite ne se tende.

- J'étais tout aussi sérieux quand je regrettais que tu ne puisse pas venir à Venise, d'ailleurs. Je pourrais aussi être sérieux en disant que je regrette de ne pas avoir été le premier à être honnête avec  toi par rapport à ce que je ressens. Je comptais le faire… la dernière fois. Mais l'occasion ne s'est pas vraiment présentée. Alors si tu me le permets…

Tu t'accoudes à nouveau sur la table, les doigts posés sur ton verre presque terminé, ton regard transperçant le siens avec tout le sérieux du monde. Il ne semble ne plus y avoir la moindre trace de gêne, si ce n'est la teinte de tes joues.  

- Je t'aime.

TOM HARDY
Revenir en haut Aller en bas
Hello my name is
M. Abigail Davis
Pseudo du joueur : Ùine
Autre(s) compte(s) ? : Malice D. Rammstein & A. Ivy Robin
Personnage sur l'avatar : Asuka - Evangelion / IRL : Madeline Ford & Sophie Turner

Féminin Âge / Classe ou Job : 19 - A - 8
Messages : 235
Hello my name isM. Abigail Davis
https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t10779-termineeeeey-she-s-gonna-drive-you-mad https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t10831-she-s-not-made-in-china https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t10851-marshmallow-lms-de-mad

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: Re: not drunk enough ▬ mabigail   not drunk enough ▬ mabigail 1400359500-clockSam 23 Juin 2018 - 22:28

Les joues piquées d'un fard aussi prononcé que celui qui habille tes paupières ce soir, Abigail, dont la teinte chaude se mêle à celle de tes mèches de feu. Cocktail d'émotions bouillonnant dans ton ventre, chaudron stomacal duquel émerge un essaim polychrome de papillons. Tu n'étais pas sûre, ma jolie, qu'il désire réellement s'excuser, lui que tu savais doté d'un orgueil faisant écho au tien contre le toit de votre chapelle d'amour. Tu avais toi-même légèrement honte de ton sentimentalisme, ainsi que honte d'en avoir honte. L'embarras, tu le sais, ne t'aurait pas autant transi si son fantôme avait été le seul témoin de cette aveu enflammé qui continuait, tout comme le souvenir récent des baisers de Matthew, à te brûler les lèvres. Ces dernières peinent à laisser s'échapper les mots que tu fais tourner en rond dans ta tête, alors que le souvenir de l'honnêteté de ton blond préféré te donne des envies d'imitation.

Besoin de briser cette ambiance pesante, les yeux de tant d'anonymes autour de toi, dont tu as l'impression qu'ils te renvoient l'image grossière de ta sensiblerie. Un râle sourd gronde dans ta gorge, peut-être comme le bruit des papillons qui cherchent à s'enfuir en mots doux, un râle qui précède le mouvement frénétique de tes doigts. Du verre et du bois, ils glissent le long du plateau de la table pour saisir la dentelle que tu y avais exposé, ils enfouissent cette pièce dans ton sac à nouveau et viennent s'emparer du tissu plus doux qui enserre ta gorge. Tu ne sais pas ce soir si la chaleur que tu ressens viens d'avantage d'un quelconque chauffage, de la quantité de personnes présentes, de l'alcool ou de l'amour. Tout ce que tu sais, c'est que la seule chaleur que tu veux ressentir là tout de suite, c'est celle de ton bien adorable petit ami.

Venise, au sein de laquelle le regard enamouré de ton père avait transpercé la fragilité de ta mère comme les iris céladon de ton Apollon le font ce soir. Tu soutiens le regard qui lis en toi, avec un sourire un peu trop niais pour ton état normal - mais normal, ça, ça l'est bel et bien. Si ton attitude au quotidien est celle d'une prétentieuse princesse, tu te sens couronnée reine du cœur de ton bien-aimé ce soir, ce qui te fait repenser tes priorités. Peut-être, après tout et contrairement à tout ce que tu avais jamais pensé auparavant, qu'il fallait mieux être aimée que crainte dans la vie. L'amour, en tout cas, te laissait ce soir grisée, incapable de décider qui de lui ou du bourbon était le plus grand coupable à blâmer pour ton ivresse de ce soir.

Un couinement aigu t'échappe et tu oublies toutes tes manières pour poser tes coudes sur la table, diriger tes paumes vers le plafond afin d'y enfouir ton visage écarlate. Tu réagis comme une pucelle, c'est ce que te souffle la voix acerbe dans ton crâne, la voix toute petite ce soir, masquée par les chants et les cris joyeux de tout ton pourcentage de niaiserie. Je t'aime qu'il a dit. Bien sûr, l'effet n'était pas aussi intense que quelques dizaines de secondes auparavant, mais le fait d'entendre les mots de façon claire et précise te faisait tout de même un sacré effet. Tu écartes légèrement les mains, pour le fixer à nouveau, mais pas entièrement, pour que le sourire béat en lequel tes lèvres se sont incurvées ne reste qu'un secret entre toi et toi-même. Ta voix te vend, cependant, trop mielleuse pour être nette, trop attendrie et pressée pour être pure.

▬ Hey, Matthew… On rentre ? Je peux pas te répondre de tout mon cœur si on reste ici.
not drunk enough ▬ 17 octobre 2017
BY MITZI
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: not drunk enough ▬ mabigail   not drunk enough ▬ mabigail 1400359500-clock
Revenir en haut Aller en bas
 
not drunk enough ▬ mabigail
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «blah blah blah :: RPs :: Fini m'dame-
Sauter vers: