Familles à l'honneur
Prédéfinis forum
Prismver
Course des maisons
Hamamelis
Dracunculus
Vinca
Mini News
23.12 Horoscope magique disponible ici
RP libres
Ajouter mon RP - Pas de RP en cours

Partagez
 

 Juste un peu de Vodka pour se réchauffer.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Juste un peu de Vodka pour se réchauffer.   Juste un peu de Vodka pour se réchauffer. - Page 6 1400359500-clockLun 30 Déc 2013 - 0:30

Some vodka to keep us warm w/

Anshu, Ashley, Betsabe, Cale, Gautier, James, Jessica, Jim, Keith, Levy, Maryne, Nemou, Sarah & Selwyn

notes: Souris, connard
It's a new art form : showing people how little we care

Et je pensais que lorsqu’il n’y aurait plus de colère, plus de reproches, plus de haine, il resterait alors quelque chose de positif. Un sentiment agréable, de la sympathie, une envie de faire la paix. N'importe quoi. Mais non. Rien. Le vide. Regard las de la part d’Ashley. Je sais, je sais que je suis chiant quand je joue au con comme ça. Mais comment est-ce que je pourrais me montrer agréable sans la matière essentielle, sans cette étincelle qu’on est tous sensé avoir au fond de nous ? Je crois que j’ai visé trop haut, j’me suis cramé les ailes, j’ai trop puisé, usé de ressources, à en vouloir plus toujours plus, à riposter dès que je me sens menacé, inutilement, j’me suis consumé, gâché bêtement, j’suis à plat. Je toise Ashley, la dévisage. « J'veux pas vous perdre les gars … » Puis détourne aussitôt le regard. Toute cette tendresse, toute cette humilité, ça ne m’atteint pas. Ça s’accumule sans que j’assimile, ça commencer à m’étouffer au fur et à mesure que je l’entends déblatérer son discours. De toute façon j’me sens pas concerné. C’est moi, je délire sûrement, je comprends de travers tout ce qu’on me dit, mais j’ai du mal à l’écouter.

Alors je zappe, je reporte mon attention sur autre chose, la mer, puis le sable, puis le feu, puis le groupe autour de ce dernier, j’m’en fous. Parce que je sais que je suis incapable d’en vouloir à quelqu’un très longtemps. Je me clame rancunier à l’extrême mais je supporte pas les altercations. Concentré de contradiction, on a l’habitude. « J'suis désolée, vraiment. » Ils ne savent dire que ça. Au fond ils ne regrettent rien et pourtant ils s’acquittent en demandant pardon. Désolé. Désolé. Désolé. Moi aussi j’ai ce mot là à la bouche mais j’ai mon égo qui continue de le séquestrer. Jim qui accepte ses excuses lâche ma main pour la prendre dans ses bras. Je me tais, ne dis rien, me contente de mettre ces mains dont je ne sais plus quoi faire dans les poches de mon jean. « J’aurai pas dû parler de tout ça. Mais... » Mais si, t’aurais dû, et t’as très bien fait. Jim arrête de t’écraser, arrête, pitié.

« J’arrive. »
Regard froid alors qu’il s’éloigne. Je relève les yeux vers Ashley, avec une mine blasée. « Vous faîtes un concours pour déterminer lequel est le plus coupable ou quoi ? » Puis narquoise. « L’élément déclencheur c’est moi. J’ai ouvert ma gueule et on en est arrivé là. Alors j’vais pas présenter d'excuses larmoyantes, ni cracher des menaces haineuses, parce que j’sais bien que ça s’voit pas mais j’t’adore Ashley. J’annonce, juste. J’ouvrirai ma gueule à chaque fois que l’un de vous s’en prendra à Jim. »
Et la prochaine fois hors de question de le laisser porter le premier coup à ma place.

Je me détourne, cesse de la fixer, calme. Jim revient, je pousse un soupir, l’air de rien. Attention innocente lorsque Cale nous rejoint, un sourire comme agrafé sur la face. C’est ce qui lui va le mieux.
« Non , j'suis pas venu pour vous en mettre une mais pour parler tranquillement en rentrant. J'ai des excuses à faire mais que je sois pas le seul à m'excuser ou ça va m'énerver. »
J’vais gerber, overdose de gentillesse, c’est répugnant. Je le jalouse parce qu’il est doué à ça, putain. Il est doué pour donner le sourire au gens même quand ça va pas, alors que moi je me contente de les agresser.

Le délégué réquisitionne Ashley, il perd pas son temps visiblement. Je hausse les épaules, je me force à creuser la fosette en assistant au petit numéro de Cale. Arrête, arrête putain qu’est-ce qui t’arrives, elle est passé où la haine de tout à l’heure, pourquoi tu continues pas de m’insulter ? Il se souvient plus qu’il a la pute blonde devant lui ? « QUOI ? Me regardez pas comme ça, c'était ma bonne action du jour. » Je dévisage Cale, qui plaisante, alors que je dois avoir l’air paumé malgré mon faux sourire faiblard. Je pige plus rien, je baisse la tête, j’ai envie que ça se finisse parce que ça m’échappe.
Désolé. Désolé d’avoir ouvert les hostilités, j’pensais vraiment qu’on allait passer une bonne soirée. Si je le pouvais bien sûr que je rembobinerais, mais c’est malheureusement pas possible. J’me déteste, alors si vous pouviez tous faire pareil ça m’arrangerait.

« Moi ça me saoule les plaidoyers, je rentre. »

Volte-face, je continue la route que j’avais commencée tout à l’heure, m’éloigne de la plage, fuis, vous appelez ça comme vous voulez.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Juste un peu de Vodka pour se réchauffer.   Juste un peu de Vodka pour se réchauffer. - Page 6 1400359500-clockLun 30 Déc 2013 - 3:33
...

Il s'abaisse, te prend dans ses bras une main posée derrière ta tête. Tu fermes les yeux, passe tes bras autour de lui. Une étreinte de quelques secondes à peine, à la fois tendre et douloureuse. Il ne termine pas sa phrase, tu sais pertinemment ce qu'il va dire, tu le connais depuis le temps. Tu sais n'hésiterait pas à tout recommencer s'il le fallait, tu n'avais pas besoin de lire dans ses pensées pour ça. Tu n'avais pas besoin d'être intelligente pour le deviner, tu lisais en lui comme en un livre ouvert, c'en était d'ailleurs souvent déroutant. Jim est tellement spécial. Tellement spécial pour toi, pour Morgan, pour absolument tout le monde. Un rayon de soleil qui vient vous réchauffer, mais un garçon avant-tout amoureux de son p'tit copain.

Il se sépare de toi, te tend une main pour t'aider à te relever. La seule pensée de le savoir plus heureux avec Morgan qu'avec toi t'attire une larme, tu te retiens. Tu veux attendre d'être seule avant de constater l'étendue des dégâts. Tu veux être seule pour comprendre que la cicatrice n'est pas prête de se refermer. Sourire nostalgique en sa direction lorsqu'il s'en va rejoindre les autres près du feu, tu n'es pas sûre de réussir à l'oublier. Même si tu y mets toute ton âme, c'est impossible. Tu sais que tu n'y arriveras pas, tu peux pas il t'a juste tellement rendue heureuse pour le peu de temps où vous êtes sortis ensembles. Même si ça n'était qu'une façade pour ne pas te faire de mal, même si au fond il pensait déjà à Morgan, vous avez passé de bons moments tous les deux. Et. Vous faîtes un concours pour déterminer lequel est le plus coupable ou quoi ?

Tu sors de tes pensées avant de reporter ton attention sur lui. Morgan a toujours cette capacité à te faire sourire malgré tout. Même lorsqu'il te fait des reproches tu le trouves attendrissant, perdu et très agressif. Il est tout le temps à se défendre, à tenter de chasser ses propres démons. Il est courageux Morgan, courageux de sortir avec Jim malgré tout ce qu'on peut dire sur eux. Morgan te fait sourire parce que tu l'admires, et je crois que tu n'as jamais admiré quelqu'un autant que lui.

En fait... Ta voix se fait douce, tu peux pas le taquiner avec tout ce qu'il vient de se passer. Tu peux pas être comme d'habitude, t'es bien trop choutée à la résignation pour ça. J'suis sûre que tu t'es toujours demandé pourquoi je continuais à te sourire alors que tu m'as fais du mal, pas vrai ? Vos regards se croisent, ne se quittent pas. C'est pour ça que t'agis comme un chaton apeuré, complètement sur la défensive. ... J'peux pas t'en vouloir Morgan, comme j'ai pardonné presque aussitôt à Jim tout ce qu'il s'est passé. Je suis d'un naturel compréhensive alors ... C'est sans doute trop de ma part mais arrête de me rejeter parce que t'assumes pas mon amitié. De quoi t'as peur franchement ? Tu souris et tend une main jusqu'à ses cheveux que tu ébouriffes gentiment. Toi tu m'adores mais moi je t'aime profondément. Et honnêtement pour ce soir.. Te prends pas la tête, fais pas comme Cale à essayer de savoir qui est le con de l'histoire. T'es pas une pute Mo' et j'suis certaine que Cale ne pensait pas le millième du quart de toutes les insultes qu'il t'a dit. Alors bon, on a déconné tous les quatre et ça s'arrête là. La prochaine fois on fera plus attention, pas vrai ?

On ne pas faire plus vrai comme discours. Tu ne peux pas être plus sincère que ça. Tu veux le prendre dans tes bras lorsque Jim revient un sac poubelle sur l'épaule, tu te ravises lui adressant au lieu de ça un sourire entendu. Tu espères vraiment qu'il comprenne tout ce que tu ressens, qu'il comprenne que cette distance qu'il instaure entre vous depuis l'épisode de la piscine te blesse plus qu'autre chose. Tu veux qu'il sache qu'il n'a pas à être désolée, qu'au fond tu savais exactement comment ça se passerait et que tu étais la seule fautive dans tout ça. Jim et Morgan, ça a toujours sonné comme une évidence et tu ne t'en ai jamais rendue compte. Y a vraiment que toi à blâmer dans tout ça.

Tu sens des bras autour de toi, une odeur si familière dans tes narines. C'est Cale. Cale qui demande à rentrer avec eux, pour discuter. Tu es contente qu'il franchisse le pas et qu'il ait le courage pour vouloir arranger tout ça. Alors tu rentreras seule, tu ne veux pas les déranger.

Il faut qu'on parle.

Tu poses ton regard sur James qui vient d'arriver, l'air sérieux et terriblement embarrassé. Tu te demandes ce qu'il veut bien pouvoir te dire, ce qu'il se passe pour qu'il soit dans un état pareil. Et t'as peur de la réponse, vraiment. Tu as cette boule qui se forme instantanément dans ton ventre lorsque t'entends sa voix, ça fait mal. Tu le sens pas. Mais tu vas le suivre, parce que.

Non.
Aah mais laisse-moi au moins le temps de répondre chou! Bon, vous pouvez partir sans moi tous les trois, je rentrerais directement au pensionnat. Bonne soirée ! Grand sourire, tu leur adresse un signe de ta main libre, l'autre étant dans celle de ton ami. Tu essayes de ne rien montrer de ce pressentiment persistant sans grand succès.

Vous vous éloignez, vous posez dans le sable face à la mer. Qu'il est beau l'océan aux reflets de nuit. James semble aussi stressé que toi, mais il commence à parler, alors tu l'écoutes de toute ton attention. Je sais que tu sors d'une rupture amoureuse, que tu n'as pas forcément envie d'entendre ce que je vais te dire. Mais faut que ça sorte. Que ça sorte ? C'est à ce genre de phrases que tu comprends généralement aussitôt. Et tu n'y crois pas, ça ne peut pas être vrai. Parce que James est ton ami et que tu ne l'as jamais considéré autrement, parce que tu aimes encore Jim et qu'il le sait parfaitement. Alors pourquoi ? Tu n'arrives pas à parler, à bouger ou quoi que ce soit. De toute façon il n'a pas terminé alors il vaut mieux que tu ne fasses rien. Mais au fond tu espères, pour lui, qu'il ne te dira pas ce à quoi tu penses. James ne peut pas être. ...

Une cannette vide vient interrompre cette sphère de sentiments mélangés, atterrissant en plein sur James. C'est Cale qui ne semble pas réellement ravi de la tournure des évènements. Alors c'est bien vrai. James est réellement, non. Tu prends l'objet entre tes mains, t'assurant que ton ami n'a rien avant de te tourner vers le trio de blond, le regard défiant. Cale je te ferais bouffer cette cannette, tu sais que j'en suis capable. Idiot.

Ton regard se pose à nouveau sur James, qui reprend doucement. Il te dit que te voir pleurer lui avait fait mal, que c'est justement parce que c'était toi que ça lui faisait autant d'effet. Tu trembles, baisse la tête et détourne les yeux. Il ne termine pas sa phrase, n'y arrive pas. Ces mots qui ne sortent jamais comme on le voudrait, ces mots que tu as parfaitement compris. Plus un son ne sort de vos bouches, tu ne bouges pas. Tu n'oses pas. Pourtant il va bien falloir, il attend que tu l'aides, que tu dises quelque chose toi aussi. Oui, mais quoi. Que tu l'aimes de la même façon que lui t'aime ? Vous savez tous les deux que c'est faux. J'suis désolée. Terriblement désolée. Désolée. C'est sans doute le bon mot pour décrire tout ça. Mais être vraiment désolée c'est comme dire "je t'aime", ça sort pas comme ça. Une larme roule sur ta joue, brillant sous la lune de ce soir. Elle est si belle la lune, pourquoi faut-il que ta soirée soit si triste... ?

J... En fait c'est tout ce que tu es capable de dire tellement tu trembles, tellement ça te fait mal de savoir que tu vas le blesser à cause d'un amour pour Jim encore trop grand. Pardon... Sanglots. Pardon, James. Tu te lèves soudainement, partant en courant. C'est trop pour toi, tu peux pas.

Tu préfères fuir, t'en aller à toutes jambes en direction du pensionnat. Tu veux pouvoir t'enrouler dans une couverture bien chaude et pleurer toutes les larmes de ton corps.




HRP // Love on U ♥
James j't'aime fort, t'en fait pas trop Ashley finira par comprendre (; Et donc je crois que c'est là mon dernier post rp sur ce topic, je me retire officiellement de la partie -j'ai plus grand chose à y faire t'façon x)-

Kissous sur vous ♥♥
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Juste un peu de Vodka pour se réchauffer.   Juste un peu de Vodka pour se réchauffer. - Page 6 1400359500-clockLun 30 Déc 2013 - 18:13



« Welcome to the bitches. »

feat : Les potes
Tous idiots, chacun à notre façon.
« Hey, attendez moi » Jim s’arrête près de Morgan et Ashley, tourne la tête vers Cale. Son ventre se serre légèrement, mais par bonheur. Il sait qu’il veut discuter, que les choses vont s’arranger. Soulagement. Tout s’éclaircit, finalement.

« Non , j'suis pas venu pour vous en mettre une mais pour parler tranquillement en rentrant. »
« J’espère bien, j’ai vraiment la flemme de t’cogner une nouvelle foiiis. »
« J'ai des excuses à faire mais que je sois pas le seul à m'excuser ou ça va m'énerver. »
« On va faire c'qu'on peut. »

Un coup d’oeil à Morgan, il a sa gueule figée, en mode masque-qui-fera-plaisir-même-si-j’en-pense-pas-autant. Bah, il peut le comprendre. Lui aussi en voudrait encore à Cale, si il n’était pas... lui. Il ne veut pas perdre Cale. Il l’aime beaucoup trop. Alors si en plus le blond va dans le même sens et vient s’excuser, y’a aucune raison de lui cracher dessus.

Le regard noisette de Jim glisse sur James, qui demande à Ashley de venir avec lui. Sourire. Enfin. Jim adresse au délégué des D une tape amicale sur l’épaule, espérant lui donner un peu de courage. James est adorable. Bon, il est très loin d’avoir l’énergie d’Ashley, mais c’est un mec bien. Et lui n’a d’yeux que pour elle... Ca peut paraître idiot de la part de Jim d’encourager leur couple en sachant très bien qu’Ashley l’aime encore, mais il agit pas instinct. Oui, James va se faire rejeter ce soir, c’est certain. Mais Ashley reprendra confiance en elle, sachant qu’un autre l’aime. Et quand elle sera prête, elle ouvrira les yeux. Elle regardera ailleurs que vers Jim Alors, peut-être regardera t-elle vers James. Le A l’espère. Réellement.

En revanche, y’en a un autre qui semble pas d’accord. Cale prend une canette dans le sac poubelle et shoot James en gueulant. C’pas vrai, ce mec est désespérant. Instinctivement, Jim lui fout une tape derrière le crâne, levant les yeux au ciel.

« Mais fout leur la paiiiiiiix. »

Idiot. Jim affiche un sourire amusé et attendri, alors que Cale râle, Cale chouine, la queen couine. Il passe son bras par dessus son épaule, le détournant de la vision d’Ashley et James.

« Bon, tu voulais nous parler... »
« Moi ça me saoule les plaidoyers, je rentre. » Regard pour Morgan, puis Cale.
« ... Bon, bah j’suis ton homme. »

Un regard pour Morgan qui s’éloigne déja. Soupir. Jim lâche Cale pour s’éloigner légèrement vers la droite, jetant son sec poubelle dans les containers. Retour sur le goudron, il enfile ses chaussures, et interpelle Morgan avant qu’il ne s’éloigne trop. Quand celui-ci se retourne, Jim fouille dans sa poche de veste et lui lance ses clés de cabanons, comme une invitation à l’y attendre là-bas, si il le désire.

« T’fais comme tu veux. »

Il le quitte des yeux, reportant son attention sur Cale. Si Morgan veut bouder, qu’il le fasse. Il n’est pas son père, il est assez grand pour prendre ses décisions. De toute façon, ils sont dans la même classe, il ne pourra pas éviter Cale très longtemps. Jim se remet en route, marchant tranquillement à côté de Mister. Il glisse le joint préparé par Mo entre ses lèvres, l’allume, tire une taffe avant de le tendre à Cale, silencieux.

HRP:
 
Code de Morgan O. Bloomkvist, modifié. Code couleur Jimmy : #FF1A48
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Juste un peu de Vodka pour se réchauffer.   Juste un peu de Vodka pour se réchauffer. - Page 6 1400359500-clockLun 30 Déc 2013 - 21:44


 

Juste un peu de Vodka pour se réchauffer



Une tape amicale sur l'épaule de la part de Jim. Une canette dans la tête de la part de Cale. Chacun approuve ou désapprouve à sa façon. De toutes manières, ça ne changera rien. Il sait qu'Ashley ne l'aime pas autant que lui l'aime. Tout ce qu'il fait, c'est lui avouer ses sentiments. Il n'attend pas de réponse de sa part. C'est inutile, il le sait bien. James est idiot mais il y a certaines limites. Une larme coule le long de sa joue. Il aimerait tellement l'essuyer, lui dire d'oublier ce qu'il venait de dire. Il pourrait lui faire oublier. Après tout, c'est son pouvoir. Le délégué se contente de rester là. Ne quitte pas son rôle de simple observateur. Un seul mot. Pardon. Un sanglot. Ce même mot répété. Il s'y attendait. Alors pourquoi son cœur se déchire-t-il aussi douloureusement ? Elle se lève et part en courant. James ne cherche même pas à la suivre. Il reste assis, regarde la mer d'un air triste.

Il se lève. Il se fait tard, il est temps de rentrer. Il revient près du feu, attrape une bouteille à moitié vide. Il marche en zigzagant, à moitié saoul. James ne prend même pas la peine de saluer le reste des invités. Il se met en route vers le pensionnat, la tête bourdonnante à cause de l'alcool et des émotions. Il s’efforce de sourire, mais ça ressemble plus à un rictus de douleur qu'à autre chose. Il se met à chanter d'un air joyeux. Mais sa joie sonne faux, affreusement faux.

I walked all day along the shore
I was made for loving you
I drown my pain in alcohol
How could you feel the same way too ?



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Juste un peu de Vodka pour se réchauffer.   Juste un peu de Vodka pour se réchauffer. - Page 6 1400359500-clockVen 3 Jan 2014 - 1:31


❝ the end
• and now ? •



Ton regard glisse sur Sarah que tu avais totalement zappé. Merde elle était là depuis combien de temps ? Tu te mordilles la lèvre cherchant une excuse pour ton impolitesse et surtout pour détendre l’atmosphère mais finalement tu constates qu’elle t’ignore. Tu soupires et la voix rauque de Gautier t’interpelle. Ces mots sont plus durs qu’auparavant et t’atteignent plus que tu ne le pensais. Tu lèves la main vers lui alors qu’il essuie ses larmes mais tu n’as pas le temps de répliquer que Sarah l’emmène un peu plus loin ayant sûrement aussi l’idée de le distraire. Anshu avait-il raison ? Non. Enfin peut-être. Enfin tu ne savais pas. Tu te résignes finalement à le laisser au bras de la brunette mais tu t’aperçois que finalement il la « rejette » aussi en quelque sorte. Même si c’est compliqué entre vous deux, tu as un peu mal au cœur parce qu’elle voulait sûrement bien faire et ce n’est pas toujours super agréable de se faire plus au moins envoyer balader. Tu t’approches alors d’elle, lui faisant face, la fixant dans les yeux, un sourire sincère accroché aux lèvres.

« Désolée de t’avoir plus ou moins ignorée dans la soirée. Même si tu t’en fous de mes excuses, j’aimerais qu’on parle sérieusement de nous deux parce que j’aime pas rester sur un malentendu. »

Tes yeux se dirigent vers les personnes qui commencent à quitter la plage. Tu allais sûrement faire de même étant donné que la fête se terminait et que tout le monde était pour le moindre éprouvé après le déroulement de cette soirée. Tu fais de nouveau face à Sarah.

« On parlera une autre fois si tu veux bien. Je commence à être crevée et on peut dire que j’suis pas mal chamboulée de ce qu’il s’est passé. Je te souhaite une bonne soirée Sarah. »

Tu agites ta main en guise d’au revoir et cette fois-ci tu pars en direction de Gautier qui s’était éloigné. Pas question de le laisser rentrer seul. Tu allais un peu lui forcer la main et tu espérais sincèrement qu’il allait te suivre. Peu sûre, tu t’approches de lui et lui tapotes l’épaule pour l’interpeller de nouveau.

« Je… Hm. Je vais m’en aller. Il se fait tard et si tu veux, je te raccompagne pour aller redonner le scooter que t’as emprunté. Je t’attends à la sortie. A tout de suite sinon… A plus tard. »

Tu te retournes et prends la direction des serviettes où tu récupères tes affaires que tu avais laissé puis tu avances doucement dans la pénombre te stoppant à une distance raisonnable. Tu fermes les yeux et écoutes silencieusement les bruits qui t’entourent. Ton cœur bat un peu plus vite quand tu commences à sentir le temps devenir long. Tu commences à jouer avec une mèche de tes cheveux. Il n’allait pas venir. Néanmoins, tu fus soulagée quand tu discernas des bruits de pas et finalement en te retournant, tu découvris celui que tu attendais. Sourire aux lèvres, tu entamas le chemin de retour tout en dansant.

« C’est fort aimable de votre part de m’avoir accordé un peu de temps à vos côtés. »

Tu le taquines, tentant de lui remonter le moral même si c’était vain. Après tout, tu n’allais pas renoncer si facilement n’est-ce-pas ?

•••

code par Skank aka Achiavel sur Apple-Spring


HRP :
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Juste un peu de Vodka pour se réchauffer.   Juste un peu de Vodka pour se réchauffer. - Page 6 1400359500-clockVen 3 Jan 2014 - 13:40

Juste un peu de vodka

Enfin, la tension descend.
Je reste debout, après mes mots adressés à Sarah. Elle ne dit rien, sûrement qu'elle ne s'y attendait pas. Moi non plus. Je me rassois, et cette fois, c'est Jim qui vient m'interpeller. Il se passe la main dans les cheveux, me regarde, et en cet instant, je ne peux qu'être soulagé qu'il ne voit pas mon expression dans le noir. Mon ventre se contracte, je reste silencieux, je le regarde, incapable de répondre. Enfin, il parle à nouveau. Dans un murmure, il s'excuse. Il s'excuse puis repart, mais c'est assez. Je me frappe les tempes avec les paumes de mes mains puis relève la tête, la regardant s'éloigner. C'est vrai, tous sont passés à autre chose et se sont excusés. Maintenant c'est à mon tour d'en faire autant.

Je m'éloigne en marchant, me dirigeant vers l'eau, y réfléchissant. C'est vrai, Anshu n'a pas tort, mais il n'a pas non plus raison sur toute la ligne. Rester déprimé et éloigné de tous n'arrangerait rien : une bonne nuit et tout ira mieux. Je m'arrête, rejoint par Crystal qui m'interpelle d'une tape sur l'épaule. Je me tourne vers elle, et je sens bien qu'elle est gênée. Peut-être devrais-je m'expliquer, mais au fond, je n'ai fait que dire ce que je pensais vraiment. Elle me propose de rentrer avec moi, et par la même occasion, de ramener le scooter : mieux vaut qu'elle court vite alors. Ce sera aussi l'occasion d'en parler un peu. J'acquiesce de la tête et pars rechercher le scooter que je redresse, tout trempé. Quel imbécile, j'ai même oublié de prendre les clefs. Je n'étais pas si mal en arrivant. Je rejoins ensuite Crystal qui danse sur le chemin, sourire aux lèvres. Elle me taquine, toujours de bonne humeur. Je souris malgré moi, lui répondant.

- C'est rien, je suis un homme demandé, mais je peux bien faire une exception pour toi.

J'adresse un signe de main à toutes les personnes encore présentes, n'ayant pas la foi de tous les saluer un par un. De toute façon, j'en connais que la moitié, et dans cette moitié, il n'y a qu'une moitié à qui j'ai envie de parler - autant dire que ça ne laisse pas énormément de personnes. Mieux vaut donc s'en aller. Ramener ce scooter, et ensuite, on improvisera. Comme toujours.

Sans oublier d'emporter une bonne partie des bouteilles restantes.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Juste un peu de Vodka pour se réchauffer.   Juste un peu de Vodka pour se réchauffer. - Page 6 1400359500-clockVen 3 Jan 2014 - 21:40




PEOPLE & NEMESIS

les petits boivent de la vodka
moi je bois du whisky



HRP ; Mon post ne concerne que Betsabe et Anshu en fait XD sorry.

Betsabe se pose à côté de toi, commençant à te parler. Tu hoches la tête. Oui, soirée mouvementée. Sans être un rabat-joie, tu as connu mieux. Elle commente l'état de ta main et tu laisses tes yeux tomber sur ta paume. Tu esquisses un sourire amusé. Betsabe qui s'inquiète pour toi maintenant. Oui, cette soirée est décidément étrange. Elle fouille dans ses affaires, réclamant ta main que tu refuses de lui tendre tout en lui disant que t'allais pas en crever. Non, c'est pas de ça que tu mourras, Nemesis. Mais elle s'en moque et attrape ta main. Tu ne luttes pas, ça servirait à rien. Elle prend soin de ta main pendant que tu bois une gorgée de whisky.

▬ Je vais finir par changer d'orientation avec vous les gars.

Tu lui accordes un regard, sourcil haussé. Tu ne saisis pas vraiment le sens de ses mots. C'est pas comme si ta blessure était sérieuse ou que tu t'étais battu. Simplement écorché sur les rochers en allant chercher Selwyn. Elle finit par bander ta main et s'éloigne. Ce qui t'étonne un peu, mais tu ne commentes pas.

▬ Ça va c'est pas trop serré ?
▬ ...tu crois pas que j'ai passé l'âge d'être aussi douillet qu'un gosse ?

Tu tends la main, ébouriffant ses cheveux. Pour la forme. Un merci silencieux mais réel. Soudain, une personne se plante devant vous. Tu lèves les yeux. Anshu. Tu esquisses un sourire en voyant son visage. Votre relation est tellement particulière. Il est l'élève avec lequel tu es le plus proche. L'élève auquel tu tiens sûrement le plus. Mais il semble énervé. Ton sourire s'évanouit, il ne te regarde pas toi, mais Betsabe. Tu fixes ta collègue et colocataire, puis tu regardes de nouveau l'égyptien. Il adopte son expression méprisante, celle qu'un homme accorderait à un nuisible. Et tu ne comprends absolument pas.

▬ Ça va subitement mieux, n’est-ce pas, Betsabe Baratchegaray ?

Tu hausses un sourcil. Le fait qu'il appelle la cuisinière par son prénom et nom te surprend. Sa voix est hautaine. Il lui reproche quelque chose, c'est sûr. Mais quoi ? Tu ne cherches pas à comprendre et tu tends la main, attrapant le poignet de cet élève privilégié. Tu le forces à s'asseoir mais, avec l'élan, il se retrouve installé presque sur toi, entre tes jambes. Ton regard croise le sien.

▬ Je te trouve bien audacieux, Anshu.

Encore une fois, tu as failli l'appeler par le surnom que tu lui donnes en privé. Tu esquisses un sourire, parce que tu sais qu'il a senti ton hésitation. Tu ébouriffes ses cheveux après avoir libéré son poignet. A votre hauteur, il regardera Betsabe de moins haut. Quoique... même allongé, il pourrait regarder les gens de haut. Anshu c'est Anshu.

▬ Désolé de t'avoir fait tomber si brutalement. Y a-t-il un problème avec Betsabe ?


HRP bis ; GROAR MON CHATON ET MA BETSY 8D

template coded by always and forever of atf

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Juste un peu de Vodka pour se réchauffer.   Juste un peu de Vodka pour se réchauffer. - Page 6 1400359500-clockJeu 9 Jan 2014 - 11:58
(Up♥)
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Juste un peu de Vodka pour se réchauffer.   Juste un peu de Vodka pour se réchauffer. - Page 6 1400359500-clockSam 11 Jan 2014 - 12:47
Anshu. Ton cerveau s'étonne du comportement maladivement bipolaire de ce garçon, tantôt adorable tantôt exécrable tu sais vraiment jamais comment te comporter avec lui mais une chose est sûre t'as pas envie de faire le moindre effort quand tu vois ce genre de regard posé sur toi. Parce que t'as rien fait pour mériter la haine et tu ne te sens nullement coupable, alors tu lèves les yeux vers lui tu plonges tes pupilles dans les siennes, tu ne scilles pas, tu n'as pas peur de lui, tu n'es pas impressionné par lui non plus. Tu laisses sa haine glisser sur ta peau sans atteindre ton cœur parce que c'est aussi ça être insensible. Et puis tu fumes aussi.

Un sourire qui se veut honnête et qui l'est certainement. Oui ça va mieux, toi aussi visiblement je retrouve enfin le Anshu que je connais. Celui qui fait du mal, celui qui blesse les autres, celui qui est blessé et haineux. Celui qui ne se retient pas de te faire du mal sans aucune autre raison si ce n'est que tu existes. Bordel. Et voilà le missile Anshu a atteint le cœur et déverse son lot de tristesse dans tout ton corps. Mais tu gardes la tête haute et tu ne bouges pas, tu ravales ta peine en écho à ton souffle de cigarette. Il sait très bien que ce genre de comportement ça te blesse, il le sait parce que tu le lui as dis pas plus tard qu'aujourd'hui. Ton regard ne le quitte pas et tu te demandes comment un petit homme comme lui est susceptible de contenir autant de sentiments négatifs là où d'autres – comme toi – auraient surement explosés. Et tout à coup tu te mets à faire la chose que tu détestes le plus au monde mais dont tu ne peux t'empêcher puisque c'est comme ça aussi quand on est insensible : tu te mets aussi à avoir de la peine pour lui. Et t'as mal. Il parlait de la douleur physique que tu ne ressentais pas tout à l'heure... franchement, quitte à choisir, t'aurais préféré être insensible aux sentiments. Ca t'aurais fait beaucoup moins souffrir. Ce qui te fait mal aussi c'est de voir Nemesis et Anshu aussi proches. Le voilà entre ses jambes à lui ébouriffer les cheveux. Tu sens une pointe de jalousie te percer le cœur mais tu fais comme si de rien n'était et tu détournes le regard tout en tirant sur ta clope.

Désolé de t'avoir fait tomber si brutalement. Y a-t-il un problème avec Betsabe ?

Oh oui tiens Anshu y a t'il un problème avec moi ?
Tu aimerais bien savoir en effet. Tu aimerais bien savoir pourquoi tu subis sa haine alors qu'il y a à peine dix minutes il était presque gentil. Tout ça te soule bien plus que de raison. Ton regard se pose sur lui, sans apriori pas la peine de jouer les méchantes il l'est bien plus que toi mais pas la peine non plus de jouer les gentilles qu'il aille se faire foutre. Alors tu le regardes avec neutralité attendant qu'il te lacère avec ses mots tranchants d'hypocrisie parce que mine de rien tu ne le connais que trop bien. Et lui aussi te connait bien.
hrp : désolée du retarrrd et ce post ne concerne qu'anshu et nem krkr. jvm <3
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Juste un peu de Vodka pour se réchauffer.   Juste un peu de Vodka pour se réchauffer. - Page 6 1400359500-clockSam 11 Jan 2014 - 16:44
« We are born to   d i e. »  
Un, deux, trois. Et sa chaleur s’éloigne d’elle. Son contact bienfaisant s’efface et le vent se fait plus mordant. Il pose à nouveau ses lèvres sur son front. Des excuses cette fois. Elle reste immobile dans le sable. Jim était le sculpteur et il a abandonné sa statue pour courir après sa muse. C’est compréhensible. Selwyn ne lui en veut pas. Surtout que c’est probablement son geste envers Morgan qui a provoqué cette fuite. Avait-elle mal agit ? Qu’est-ce qu’elle avait mal fait ? Trouble. Et assise sur le sable, elle se mit à trembler. Elle reste stoïque, pour ne pas susciter l’inquiétude du blond mais celui-ci a déjà foutu le camp. Oui, il faut qu’elle rentre. Qu’elle se repose. Qu’elle s’endorme et ne se réveille plus.

Elle lève vaguement ses yeux gris vers Némésis mais déjà l’ombre d’Anshu les frôle et les enveloppe. Frissons. De la peur. Du dégoût. De la tristesse. Elle baisse la tête et entreprend de se relever. Ses jambes sont faibles, elles vacillent mais la soutiennent néanmoins. Elle tente d’annihiler la moindre pensée. De supprimer toute la douleur qui est en train d’imprégner la moindre cellule encore viable de son organisme. Elle se sent seule, désespérément seule, comme isolée du reste du monde par une vitre opaque. On ne distingue que sa silhouette sinuée devant le soleil mais on ne la remarque pas. On entend les battements de son cœur qui résonnent mais on imagine que ce sont des tambours mélancoliques. Elle n’a même pas besoin de sourire puisqu’on ne la voit pas. Elle n’a même pas besoin d’apposer le moindre masque sur son visage, de ses traits ne naissent que neutralité et les reliefs de son squelette. Elle pourrait en effrayer certains, le retour d’un fantôme venu d’ailleurs mais elle est noyée dans les ténèbres. Fondue dans le fond des marécages. La pierre à l’aura lumineuse engloutie sous l’amas de chagrin et de remords aussi noir et gluant que le pétrole.

Le bitume. Les grains de sable lui laissent peu à peu leur place. Elle dérive comme une enfant sans repères. Et sur sa peau, les larmes commencent à rouler de nouveau. L’obscurité se fait, elle est dans son élément. La bise lui meurtri le corps. Elle a la gorge sèche et les joues brulées par le sel. Ses doigts sont encore douloureux d’avoir si fermement tenu la bouteille du surveillant.

Putain.

Sérieux, Selwyn.


Arrête de vouloir te foutre en l’air.
The Morgan Prismverien ♥  - Modifié. COULEUR : #731B26

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Juste un peu de Vodka pour se réchauffer.   Juste un peu de Vodka pour se réchauffer. - Page 6 1400359500-clockSam 22 Fév 2014 - 15:15
Pardonj'ailaflemmederépondreonconnaitoussaréactiondetoutefaçonjevousaimej'archive. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Juste un peu de Vodka pour se réchauffer.   Juste un peu de Vodka pour se réchauffer. - Page 6 1400359500-clock
Revenir en haut Aller en bas
 
Juste un peu de Vodka pour se réchauffer.
Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» Juste un peu de Vodka pour se réchauffer.
» Histoires sympas pour ce réchauffer...
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Moments difficiles pour nos vieillards!
» News Orks pour Apocalypse... Stompas plastiques?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «blah blah blah :: RPs :: Fini m'dame-
Sauter vers: