Familles à l'honneur
Prédéfinis forum
Prismver
Course des maisons
Hamamelis
Dracunculus
Vinca
Mini News
23.12 Horoscope magique disponible ici
RP libres
Ajouter mon RP - Pas de RP en cours

Partagez
 

 You , Me And The Books [ PV Wyatt Heaven]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: You , Me And The Books [ PV Wyatt Heaven]   You , Me And The Books [ PV Wyatt Heaven] 1400359500-clockDim 12 Aoû 2012 - 4:50

Bibliothèque



Damon & Wyatt


Kiss me 'til you're drunk,And i'll show you,All the moves like jagger*,I've got the moves like jagger, I've got the moohohohohoves like jagger.

Pourquoi cette chanson voulait pas me ficher la paix ? *facepalm* même dans les couloirs elle me lâchait pas et j'étais obligée de fredonner cet horrible refrain toute la journée. Aherm, donc aujourd'hui c'était une journée comme les autres, sauf qu'il était 17h et que j'avais plus de cours *champagne* il était trop tôt pour moi pour rentrer dans mon studio (j'ai une tête à me coucher 21 heures ? Ah oui peut être bien), hm donc le rat de bibliothèque qui sommeillait en moi avait décidé d'aller à la bibliothèque, j'allai peut-être me lire le dernier roman à l'eau de rose de l'année huhuhu, après avoir lu " rencontre avec le coup de foudre" j'allai peut-être lire maintenant "comment se débarrasser de ses élèves en 10 leçons" ( sisi ça existe)

heureusement la bibliothèque était pas aussi loin que mon studio, c'est pour ça qu'il m'avait fallu à peine 5 minutes pour arriver devant la porte poussiéreuse donnant sur les livres du pensionnat. J'ouvrai doucement la porte, car là derrière fois j'avais faits " trop de bruit" en ouvrant cette fichue porte qui grince et c'est de ma faute si cette porte elle est sensible à mes muscles ? *tousse* Oui donc je disais : ouvrir délicatement, DÉLICATEMENT la porte, c'était pas si dur que ça, il fallait juste prendre 20 ans pour l'ouvrir la porte. Donc une fois entrée dans la bibliothèque je me sentais tout de suite à l'aise j'étais dans mon élément il n'avait qu'à voir ma collection mangas aussi

Bizarrement il y avait un peu trop de mondes aujourd'hui, moi qui voulais ne plus voir mes élèves, ils étaient tous là, genre ici c'était le salon. Bon, bref je faisais pas attention à eux, j'étais venu pour lire un livre moi, pas pour expliquer à tout le monde mon dernier cours huhuhu... Heureusement personnes ne m'avaient vu, j'avais plus qu'à me diriger dans la sanction "amour" (en douce hein , ma réputation serait ternie si on savait que j'aimai les romans d'amours), je furetais le dernier livre de romance qui venait d'arriver "La poursuite du bonheur " de Douglas Kennedy, mouais...

Je vais faire avec. Je cherchais du coin de l'oeil ma table, celle que j'avais l'habitude de squatter, mais aujourd'hui c'était bizarre... Un garçon avec des cheveux violets, était assis à ma table. Bon c'était pas grave j'allai pas faire une crise cardiaque pour autant. Je m'avançais vers ma précieuse table, qui avait le luxe d'être près d'une fenêtre et d'être agréable, en m'approchant et en arrivant près de la table en bois de la bibliothèque j'adressais un sourire de BN à interlocuteur

"Excuse moi est-ce que je peux m’asseoir ? "

Bon il avait pas dû entendre, trop plongé dans ses livres, ça fait chaud au coeur de voir quelqu'un comme ça, donc c'est en me raclant la gorge et en parlant un peu trop fort (le coup d'oeil du bibliothécaire m'avait fait comprendre que j'avais haussé le ton un peu trop haut, Herm)

"JE PEUX M’ASSOIR ? "

Mon sourire était par contre toujours le même, un sourire comme ça : :D



Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: You , Me And The Books [ PV Wyatt Heaven]   You , Me And The Books [ PV Wyatt Heaven] 1400359500-clockDim 12 Aoû 2012 - 5:45
Il était seize heures trente, mes cours étaient terminés, mais j'avais encore beaucoup de travail sur la planche. Cependant, je décida de me trouver une petite distraction histoire de me couper un peu de tous ces calculs. Il fallait quelque chose qui puisse me détendre assez pour réussir correctement ce que j'avais à faire après, mais sans tomber dans un excès qui me découragerai. Par hasard, je suis tombé sur la bibliothèque que je n'avais encore jamais vu. A ce moment là, je savais déjà ce qui me restait à faire et ne me posa aucune question. J'avais entendu lors de mon arrivée en Angleterre que ''La peur d'aimer'' était enfin disponible, mais à mon grand regret je n'avais eu le temps d'aller l'acheter. Je pris alors la direction des romans et rechercha les livres sous le nom de Kleypas Lisa. Au grand bonheur la chance il n'y avait qu'un seul livre, mais celui-ci était le bon tome de la saga. Je pris alors le livre et m'installa à une table proche d'une fenêtre, j'avais une grande préférence pour la lumière naturelle. Je commença alors à lire, mais une demi-heure plus tard quelqu'un vint me déranger.
"Excuse moi est-ce que je peux m’asseoir ? " *Pour commencer on dit ''Excusez-moi'' vieil impoli ! Enfin...* Je décida de ne pas faire attention à lui, avec de la chance il finirait par repartir tout triste. Pour qui il se prenait pour venir me déranger ? Aucune personne dans ce pensionnat n'a de bons sens ? Mais encore... Il dut continuer à me persécuter... "JE PEUX M’ASSOIR ? " *En vrai français on dit "Puis-je m'assoir ?" cher monsieur... * Énervé, je pris la décision de le lui faire bien comprendre.
''- Taisez vous je vous en prie. N'avez vous pas honte de rompre le silence qui règne dans cette salle ? De plus, je n'ai nullement besoin de babysitter quelqu'un donc faite comme bon vous semble, mais surtout arrêter de me déranger, je suis occupé de lire...''

Qu'est-ce qu'il avait à me regarder d'un air béat ? Un sombre idiot, encore un... Cependant, il était trop vieux pour être un élève, il devait être un surveillant ou quelque dans le genre, du moins c'est ce que j'espérais, car avoir ce type en face de moi en cours m'irriterai énormément. De bonnes conduites je repris ma lecture sans prêter attention aux actions du nouveaux venu. Si les gens me regardaient ? Je m'en moquais, je pouvais bien passer pour un idiot ou un héros qu'importe, ce n'était pas ce qui allait faire de moi un élève de talent. Dans le livre, on était au dénouement de la péripétie, qu'allait subir Matt ? Allait-il se voir kidnapper sa femme pour qu'il ne puisse plus donner confiance à qui que ce soit ? Qui sait … Je continua de lire. Un fois le chapitre terminé je releva les yeux, l'homme en face de moi de n'importe quel angle me faisait penser à un comédien de film de romance. Je lâcha alors sans le vouloir...

"-Pff... Avec la tête qu'il a, monsieur devrait plutôt voir ailleurs si un poste lui convenait, du moins si sa l'intéresse plus que de me casser les pieds."

Je repris alors ma lecture comme si rien ne s'était passé, mais j'entendais alors les filles non loin de moi rire. Je n'avais donc pas marmonné, mais j'avais bel et bien prononcé chaque mots. Et alors ? De toute façon je le pensais vraiment, je n'ai donc pas à m'en vouloir. Et s'il est impolie ce n'est tout de même pas de ma faute. Je ne souhaitais qu'une chose au final en ce moment précis, qu'il dégage, mais bon je ne devais pas prendre mes rêves pour des réalités. Il en va de même pour ce genre de roman, si c'était si simple de tomber amoureux... Je ne suis même pas capable d'avoir une aventure... Qu'elle vie ennuyeuse, quand aurais-je autre chose que des jouets et des pantins ?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: You , Me And The Books [ PV Wyatt Heaven]   You , Me And The Books [ PV Wyatt Heaven] 1400359500-clockDim 12 Aoû 2012 - 16:58

Herm ?



Damon & Wyatt


"- Taisez vous je vous en prie. N'avez vous pas honte de rompre le silence qui règne dans cette salle ? De plus, je n'ai nullement besoin de babysitter quelqu'un donc faite comme bon vous semble, mais surtout arrêter de me déranger, je suis occupé de lire...''

Oh mon Dieu je savais que j'aurai dû venir avec une canne, je me voyais trop dans mon roman, aux 19 siècles, moi aussi je veux parler comme ça ! Peut-être qu'il révisait une pièce de théâtre ? C'était la première fois que je voyais quelqu'un en langage soutenu, un aristocrate peut être ? On est aux 21 siècles maintenant, mais certaines personnes avaient du mal à croire que cette époque de langage soutenu était révolue, dans certaines communautés américaines, des jeunes filles vivaient comme aux 19 siècles jusqu'à ce qu'elles soient mariées., mais bon je lui pardonnais il était epic, je me retenais de rire huhu, car c'était interdit (pff arnaque).

C'est en silence que je m'assis sans lui adresser la parole, car je devais le laissai " lire" enfin, quelqu'un qui a la même passion des livres comme moi, après tous une bibliothèque c'était une bibliothèque *larmes aux yeux*, Herm oui donc, je m'installai silencieusement à la table pour ne pas le déranger, mais je me permettais un rapide coup d'oeil sur ce que lisait l'élève " La peur d'aimer ", Herm. Le garçon n'avait pas l'air vraiment content de m'avoir avec lui sur cette table, mais ça faisait depuis mon arrivée que je lisais sur cette table, j'allai pas me déplacer quand même ! Je commençais à fureter mon livre, autant lire moi aussi après tout je suis là pour ça moi aussi. Quelques minutes s'étaient écoulées, quand la voix basse du garçon me fit relever le regard il me dévisageait légèrement

"-Pff... Avec la tête qu'il a, monsieur devrait plutôt voir ailleurs si un poste lui convenait, du moins si sa l'intéresse plus que de me casser les pieds."

Des filles non loin de nous, se mirent à rirent bêtement, mon sourire niais, s'effaça de mon visage en même temps que ma tête de gentil monsieur, je pris tout mon temps pour lui répondre, car il en valait pas la peine et je le lui faisais sentir, mes yeux bleus rencontrèrent ses yeux, puis j'encrai mon coude droit sur la table pour répondre monotonement

"Tu juge le métier de quelqu'un sur son physique ? "

Encore un ado refoulé dans sa vie, qui se décompresse les nerfs sur des gens sympas. [oui je suis sympa huhu] je repris un peu moins gentiment

"En quoi je suis casse-pied ? J'ai déjà eu la politesse de te demander si je pouvais m'asseoir, alors que je viens sur cette table à chaque fois que je vais à la bibliothèque... "

Mon sourire était maintenant bien étiré, cette situation me faisait rire, je m'en fichais, c'était pas à moi de bouger cette place. J'allai lui révéler plus tard que j'étais son prof d'histoire et qu'il valait mieux à partir de maintenant qu'il sèche mes cours, car qu'il bosse ou pas, il était sur ma liste rouge.


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: You , Me And The Books [ PV Wyatt Heaven]   You , Me And The Books [ PV Wyatt Heaven] 1400359500-clockDim 12 Aoû 2012 - 17:48
"Tu juge le métier de quelqu'un sur son physique ? "

Oh ! Le pauvre monsieur était contrarié, c'est que j'allais lui verser ma petite larme. J'avais envie de lui répondre que s'il ne pouvait pas être comédien ce n'était pas à cause de son physique, mais bel est bien dû à une puberté mentale passagère à laquelle il s'accrochait depuis des lustres. Je ne pouvais pas lui en vouloir après tout, il n'avait pas assez de culture cinématographique et c'est bien là la preuve que c'est un idiot. Même s'il se croit intéressant parce que monsieur est doué dans un domaine, alors c'est le plus grand des imbéciles. Un de ceux qui se limite à de petits objectifs médiocres qui n'ont aucune influence sur le reste du monde. Au final je n'ai rien dis par sympathie...

"En quoi je suis casse-pied ? J'ai déjà eu la politesse de te demander si je pouvais m'asseoir, alors que je viens sur cette table à chaque fois que je vais à la bibliothèque... "
''- Ne me faite pas rire, vous essayez de me faire comprendre que votre autorité est assez puissante pour me faire bouger de cette table alors qu'elle n'est rien. Elle n'est rien parce que s'assoir ici est un droit que m'offre le pays parce que cette table est un bien de l'état et non le votre, vous êtes donc prié de ne pas déblatérer des sottises. Ensuite, je suis en train de lire et vous m'interpellez sans marque de politesse, je n'ai pas à me faire tutoyer par n'importe qui ! Enfin, pour répondre à l'idée de casse-pied, je dirais que la personne en face de moi à besoin de se faire materner. Il me semble que vous soyez majeur et donc apte à prendre vos responsabilités... ''

Ce qui était a dire est maintenant fait et s'il me reproche encore quoi que ce soit cela prouve qu'il est encore plus idiot que je ne le pensais. Les filles à côté ne se moquent pas de moi, mais en toute évidence de lui. J'ai dit toute la vérité et le fait qu'elles approuvent mes dires marque leur comportement. Après tout ne serais-ce pas un moment hilarant de voir un adulte tentait de diriger un adolescent quand celui-ci ne fait que lui rabattre son sourire nié. Maintenant, j'hésitais à reprendre ma lecteur, il faut dire que cet énergumène m'avais bien perturbé et j'étais maintenant lassé de toutes lectures. Tant bien que mal j'essayais de reprendre le file de mon livre, je n'arrivais plus à suivre les actions de mes personnages. Il fallait que je lui souffle encore quelques mots.

''- Vous pouvez maintenant enlever ce sourire stupide de votre visage, sachez que c'est lui qui vous trahit le plus et permet au gens de vous reconnaître. De plus si vous êtes venus pour lire faites ce que vous aviez à faire.''
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: You , Me And The Books [ PV Wyatt Heaven]   You , Me And The Books [ PV Wyatt Heaven] 1400359500-clockDim 12 Aoû 2012 - 21:28

Boules Quiès



Damon & Wyatt


Enfaite tout le temps où il me parlait j'avais mis discrètement des boules quiès dans mes oreilles, je continuais à lire tranquillement mon livre pendant qu'il essayait de me parler, de communiquer à ce que je voyais, vu que ses lèvres bougeaient... C'était très marrant de le voir s'enflammer, alors que j'entendais rien. Pendant qu'il blablatait seul, j'avais lu déjà 2 chapitres, c'est que ce livre était vraiment un bijou, le scénario se passait aux États Unis en plus... Aherm donc

Les seules choses, que j'avais retenu de son long monologue c'est

"votre autorité est assez puissante cette table est bien votre je suis en train de lire. Vous êtes venus pour lire faites ce que vous aviez à faire.''

Hm ? Bon Bah j'avais plus qu'à continuer à lire, une fois que je le voyais replongé dans son livre, donc il devait plus me parler - j'enlevais mes boules quiès de mes oreilles, les jeunes filles qui riaient comme des dindes depuis tout à l'heure se mirent à rire de plus belle, elles venaient de comprendre que le garçon à l'allure efféminée avait parlé seul dans le vide depuis pas mal de temps, elle rigolait maintenant à son encontre avant de partir de la bibliothèque en gloussant en disant " il est trop fort ce professeur " " tu sais qui c'est toi ? ", puis c'est avec toujours avec mon sourire que je continuais à lire, puis comme s'il m'avait rien dit je lui demandai

"Tu t'appelles comment ? "


Avec toujours se sourire comme ça : :D Comme il avait l'air de détester le fait qu'on l'embête et qu'on lui parle j'allai m'en donner un coeur joie, quoi qu'il me dise j'allai par m'énerver, non, car j'ai fais du yoga, moi monsieur donc je sais contrôler mes mauvaises ondes, c'est ça la vraie classe ! Je me frottais les mains en me languissant de savoir ce que j'allai pouvoir lui faire en cours huhu, il allait bosser avec moi, il allait être collé à la bibliothèque, non pas pour lire un livre qu'il aime bien, mais pour me faire des exposés par exemple sur les plus grands philosophes ; Socrate, Platon, Aristote, Épicure, Spinoza, Locke, Kant, rousseau . Donc un devoir bien chiants en somme, huhu






Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: You , Me And The Books [ PV Wyatt Heaven]   You , Me And The Books [ PV Wyatt Heaven] 1400359500-clockMar 14 Aoû 2012 - 18:52
J'étais là, toujours assis à cette table, le soleil commençait à disparaître dans le fond du décor et moi aussi. Je me faisais plus silencieux et redevenait l'inconnu du pensionnat. Personne ne m'approchait dans ma salle de cours, ils se disaient tous génies et pourtant aucun d'entre-eux n'était capable de voir plus loin qu'une façade. Avaient-ils maintenant peur de moi ou peut-être se surestimaient-ils au point de me nier ? Si c'était le cas, alors qu'ils continuent de se porter ainsi, je n'ai pas besoin de lèche bottes. Après les échanges entre moi et cet inconnu la tension diminua puisque nous étions réabsorbé par nos livres respectifs. Personnellement, je ne m'étais pas réellement replongé dans celui-ci, l'homme en face de moi m'intriguait, je connaissais déjà une grande partie de sa personnalité, il ne me restait plus que quelques détails à observer. Apparemment, il sa lecture ne l'intéressait pas plus que moi puisqu'il continuait de me fixer dans le yeux. Il prononça d'ailleurs quelques mots.

"Tu t'appelles comment ? "

Je mis un peu de temps avant de répondre, histoire de regrouper tout mes indices. Si dans un premier temps je pensais à son vocabulaire qu'il était un homme du service d'entretiens, je m’apercevais assez vite que ce n'était pas le cas. Il se cachait sous de faux airs d'imbécile comme le faisait le directeur, même si pour la personne en face de moi cela était moins énervant.

''- Wyatt Heaven cher professeur,[...]'' pour le moment c'était assez simple et ces piaffes de filles ne faisais que le répéter... ''-[...] soyez généreux avec moi dans vos travaux d'histoires.'' C'était là où j'avais envie d'arriver. Comment ai-je fais pour le découvrir ? C'est assez simple, premièrement avant même d'entendre qu'il était professeur je l'avais déjà remarqué. Son autorité et sa manière de réagir faisait de lui quelqu'un d'importance, par simple chance, je connaissais tout ses supérieurs, il n'avait donc pas un poste si prisé par l'académie national de l'éducation. Ensuite, quand à sa discipline, disons que je me passais d'explications pour le moment. Avant d'être quelqu'un de noble, j'étais un observateur...

Dans le passé nombreux me demandaient bons nombres de services et étaient prêt à m'offrir leur plus grande richesse... Stupide... Bon, il est vrai que j'adorais faire le détective, dans un sens, cela travaillait ma perception et me sortait de l'ennui quotidien. Je me moquais d'eux car la plupart ne me prenait pas au sérieux en arrivant jusqu'à mes pieds et en repartait ébahit. Pourtant leurs demandes n'était pas difficile et n'importe quel enfant aurait réussi à trouver la solution, mais il leur fallait un minimum de réflexion chose difficile pour des nobles... J'irais même à dire que certain m’appelait le mentaliste noir... Moi mentaliste certainement pas ! Noir... Étais-je déjà si froid ? Allez savoir...

Je repris... ''- Autre chose ?'', j'avais cette fois ci adopté une attitude plus positive, j'attendais surtout qu'il me sorte de l'ennui...
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: You , Me And The Books [ PV Wyatt Heaven]   You , Me And The Books [ PV Wyatt Heaven] 1400359500-clockMer 15 Aoû 2012 - 1:05

En face de moi



Damon & Wyatt


Pourquoi est-ce que je me sens détailler, passer au peigne fin et reluquer ? Ah encore des impressions de fou, sans doute aherm. Donc en bref : je voulais embêter l'élève en face de moi en posant des questions entre autres relou, car en plus d'avoir piqué ma place que j'occupai depuis le début de l'année, il m'avait snobé et mal parler, et comme je sentais qu'il allait parler encore pour défouler sa rager d'ados contre moi, c'était en toute innocence que j'avais sortie en douce de mon costume assortie à mon gilet gris à carreaux, des boules Quiès. Merveilleuse invention qui permettait d'entendre plus rien aux alentours. C'est comme si de rien n'était que je repris la conversation

"Tu t'appelles comment ? "

je demandais désireux de savoir l'identité du garçon en face de moi, pour mieux le punir, ou du moins faire des recherches sur son compte, ça pouvais servir. Le garçon marquait une légère pause pour me répondre

'- Wyatt Heaven cher professeur''

Wyatt, ah c'est original. En plus j'étais un peu surpris, qu'il sache déjà que j'étais professeur, d'ailleurs une question me hantait : lui dire de m'appeler Mr. Ackles où le laissais continuer à m'appeler Professeur ? Oh et puis osef, professeur ça fait classe, ça fait fantasmer (enfin pour moi) en tout cas c'était même plus marrant de passer à la bibliothèque en civile, si même le pire des crétins pouvait voir que j'étais prof ( je parlais pas forcément de celui qui était en face de moi, hein). Il reprit en essayant de paraître aimable, il semblait accepter ma présence ... Enfin il était devenu presque sympa avec moi, POURQUOI ? Moi qui me frotter les mains en me demandant quelles punitions j'allai pouvoir lui accorder *pleure*

"Soyez généreux avec moi dans vos travaux d'histoires.'

Zut il lisait dans mes pensées ou quoi ? ' J'hauchais brièvement la tête, puis sans me laisser le temps de commencer une phrase il continua à parler, à premières vues quand on voyait " Wyatt" on pouvait le prendre pour un garçon froid et distant qui devait snober tout le monde, mais peut-être juste que c'était les autres qui se faisaient une fausse image de lui ?

"'- Autre chose ?''


" Je voudrais savoir, tu es en quelle classe, Wyatt Heaven ?"


Je chuchotais tout bas, pour pas que la bibliothécaire m'entende et me sermonne comme un gosse. Le garçon à la longue chevelure devait se demander pourquoi je posais cette question, mais je savais pas pourquoi non plus une envie, après tout j'avais tout le temps de lire mon livre et je n'avais pas fini de le questionner

"Tu aimes quel genre de livres ? "


Je reluquai le livre qu'il lisait, un livre d'amour ? Peut-être que lui aussi aimé bien ce genre de livre, huhu mon péché mignon ♥









Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: You , Me And The Books [ PV Wyatt Heaven]   You , Me And The Books [ PV Wyatt Heaven] 1400359500-clockMer 15 Aoû 2012 - 16:25
" Je voudrais savoir, tu es en quelle classe, Wyatt Heaven ?"


Ce professeur, il restait dans la logique des choses, premièrement il avait visé le nom de son interlocuteur pour ensuite à travers une question idiote lui demander son âge et bien plus d'informations qu'il n'y paraît. Connaître la classe permettait de savoir la stabilité d'une personne, car la classe n'est pas une simple évaluation de l’intelligence, mais réagit bien plus comme un mode de vie. Par exemple dans une classe E, l'avenir ressemblait vaguement à une faible profession, mais à une vie très mouvementée. Au contraire une classe A, c'était du style à promouvoir au pays de futur dirigeant, évidemment tout le monde ne le serait pas, mais 95% des dirigeants ont fait partie de classe A, c'est pourquoi on peut dire que le mode de vie sera basé sur l'intelligence, le respect et le sang-froid. Personnellement, c'est informations je n'avais aucuns bénéfices à les garder, en fait je voulais plutôt les exposer, faire comprendre au monde que je serais le prochain meneur de la nation, et que j’offrirais au plus méritant les moyens de s’épanouir. Être riche ou non n'était pas un point crucial, s'il le fallait j'étais prêt à investir une grand somme d'argent pour permettre aux jeunes intéressés par notre culture d'apprendre dans un endroit serein.

''- Je suis un membre de la classe A. Mais personnellement ce statu est trop faible pour moi...''

La bibliothécaire s'approcha se nous et nous fit comprendre que si nous devions rehausser le ton alors nous serions exclu de la bibliothèque. Il fallait faire à partir de maintenant attention, à moins qu'il serait amusant de faire monter le son afin que mon cher professeur se fasse renvoyer. Après tout un épisode aussi exhalant pouvait être envisagé. Mais avant d'avoir fini ma pensé, mon historien revint de force avec une de ses nouvelles questions.

"Tu aimes quel genre de livres ? "


Je ne sus me retenir, après tout il était idiot ou quoi, n'avait il jamais entendu ce romancier à succès... C'est indigne de lui même... Et puis pourquoi la conversation devait être à sens unique au final... J'avais envie de bouleverser l'ordre des choses, c'était maintenant à moi d'en savoir un peu plus sur lui et vu le traitement qu'il m'avait infligé je n'allais pas regretter ce que j'allais faire.
''- Utilisez vos neurones pour découvrir mon genre de livre... Enfin, maintenant c'est moi qui pose les questions ! Je veux votre nom, votre prénom et votre situation familiale pour commencer. C'est à dire si vous avez des enfants, si vous êtes marié, si vous avez de nobles parents et le reste...''

Je le regardais, le fixais même et j'attendais impatiemment ses réponses de mon sourire narquois. Avoir un sourire en coin était stupéfiant utilisé sur moi, on aurait pus imaginer que je prenais un malin plaisir à faire souffrir les gens... Oh, excusez moi, je prend un malin plaisir à le faire !
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: You , Me And The Books [ PV Wyatt Heaven]   You , Me And The Books [ PV Wyatt Heaven] 1400359500-clockJeu 16 Aoû 2012 - 19:12

Bon à Marier



Damon & Wyatt

''- Je suis un membre de la classe A. Mais personnellement ce statu est trop faible pour moi...''

J'allai commenter dans ma tête son statut, mais le bibliothécaire à lunettes, c'était approché de nous pour nous signaler que nous faisions trop de bruit, j'eus un long soupire, avant de toiser d'un regard le bibliothécaire, qui en ignorons mon regard se replongea dans son livre, je sifflais entre mes dents "têtard à lunettes" enfin j'avais parlé trop bas, pour que l'élève en classe de A, puisse entendre quoi que ce soit.

Je souriais secrètement à cette pensée, en moins le climat était devenu un peu moins nuageux. Alors que visiblement l'élève avait des pensées sadiques (pas sur moi j'espère) je le ramenais rapidement sur terre avec une question bête made in Damon

"Tu aimes quel genre de livres ? "

Mais elle était pas si bête que ça m'a question, après tout quelqu'un pouvait bien lire un livre d'amour sans être fan de ce genre de livres, non ?

"'- Utilisez vos neurones pour découvrir mon genre de livre... Enfin, maintenant c'est moi qui pose les questions ! Je veux votre nom, votre prénom et votre situation familiale pour commencer. C'est à dire si vous avez des enfants, si vous êtes marié, si vous avez de nobles parents et le reste...''

Je regardais perplexe l'élève, quel retournement de situation ! Digne des livres (oupas *tousse* ) je marquais une pause, je me demandais : répondre à ses questions, ou le taquiner ? AH bha j'allai utiliser mes neurones pour le mettre un peu en colère. Il me fixait, je le fixais, il avait un sourire sadique, je le regardais perplexe, bref je parle à un A. Son sourire sadique lui allait parfaitement bien, puis c'est avec mon léger accent à l'américaine que je lui dis

"Vous voulez savoir si je suis bon à marier aussi ? "

Juste au vouvoiement il pouvait s’apercevoir que j'ironisais ma phrase, je vouvoyer les élèves que en cours. Je le regardais avec un sourire narquois et mesquin qui répondait parfaitement à son précédent sourire que je prenais plaisir à immortaliser dans ma tête, puis je détournai le regard sur la table d'à coter avant de replonger mes yeux dans ceux de l'élève qui était visiblement bien trop arrogant. Ma première rencontre avec un A avait été comme je l'imaginais ; pleins d'électricité dans l'air huhu. Je reprenais ensuite

"Appelle moi M. Ackles"

Je devais bien décliner en moins mon nom à présent que je commençais à connaitre un peu celui en face de moi. Il voulait savoir si ma famille était noble ? Non c'était juste une famille américaine normale, une famille traditionnelle américaine en Louisiane, je ne pouvais pas vraiment me vanter de mon lignage de famille, il y avait que pour les dons que ma famille était exceptionnelle. Mais j'étais fière d'être Américain, AMÉRIQUE.





Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: You , Me And The Books [ PV Wyatt Heaven]   You , Me And The Books [ PV Wyatt Heaven] 1400359500-clockSam 18 Aoû 2012 - 13:14
"Vous voulez savoir si je suis bon à marier aussi ? "

Devais-je lui répondre sincèrement ? J'avais envie de le faire, mais il allait être gênait... Bien que dans un sens je ne serais pas contre de voir son petit minois devenir rouge brique. Il avait un très grand charisme et un beau visage pour un homme, mais le voir se recroqueviller sur lui à cause du simple réponse pouvait le rendre encore plus mignon. Je n'ai bien évidemment aucune attirance pour lui et ce depuis le début, mais pour toutes les personnes qui nous regardent encore ce serait un magnifique spectacle qui apparaîtrait surement dans le journal de l'école. Après y avoir pensé, je sus que ce n'était pas une si bonne idée. Pourquoi ? Car je serais surement cité dans ce journal et Kerstin notre CPE perdrait alors toute confiance en moi chose dont je n'avais pas besoin puisqu'elle était ici la personne la plus fiable et la plus réaliste. Je me fis à l'idée que je devais lui répondre quelque chose de plus... blasé.

''- Pourquoi pas ? Hélas là n'est pas ma question et vous n'avez toujours pas répondu à celle-ci...''

Je voulais en priorité son nom de famille, j'avais besoin de vérifier si bons nombres d'informations figuraient sur sa descendance. Je pouvais aussi moi même répondre à toutes les questions préalablement posées rien qu'avec ce nom. Des données on pouvait les trouver partout, sinon il suffisait de les construire sois-même, chose que je savais très bien faire de nos jours. Qu'allais-je faire ? L'espionner, le harceler ? Non rien de tout ça, il me suffisait de poser les questions au bon moment et au bon endroit, enfin comme je ne sais pas, si ça se trouve j'ai déjà trop d'information sur sa lignée et il en deviendrait moins intéressant. Soudain il me donna ce que j'attendais de lui, c'était pas trop tôt, ce vieil homme commençait à me faire languir.

"Appelle moi M. Ackles"

Oui, il avait répondu à ma question certes... mais je retiens surtout qu'il voulait que je l’idolâtre en l’appelant d'une certaine façon. Pour qui se prenait-il ? Un simple Monsieur lui suffira. Je ne l'avais pas spécialement en haute estime et le seul point commun entre nous était bel et bien la passion pour les roman à l'eau de rose. Évidemment ce n'est pas assez pour construire une quelconque relation et au fond je n'en avais pas envie. Je lui parlais juste pour faire passer le temps et rien de plus. Je continua alors la conversion à voix basse pour ne pas que la bibliothécaire ne revienne nous voir.

''Merci pour cet information cher Monsieur, d'ailleurs n'avez-vous pas vos cours à préparer, plutôt que de rêvasser ici avec un étudiant ?

Une remarque très perspicace et je pourrais voir ici comment il allait s'en sortir ? De manière intelligente en faisant face ou en s'échappant du sujet.... Je n'attendais cependant rien d'extraordinaire de sa part et s'il se défilait cela ne me dérangerait pas plus que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: You , Me And The Books [ PV Wyatt Heaven]   You , Me And The Books [ PV Wyatt Heaven] 1400359500-clockMar 21 Aoû 2012 - 16:52

Tu veux du thé ?



Damon & Hiroki

Je fermais un peu les yeux, le soleil me taper dans les yeux, argg. Bien sûr, c'était parce que l'élève en face de moi avait pris sans scrupule ma place je devrais mettre mon nom sur cette table, pensais-je comme un idiot. Mais après tout j'étais seul dans ma tête alors je pouvais délirer un peu quand même.

"'- Pourquoi pas ? Hélas là n'est pas ma question et vous n'avez toujours pas répondu à celle-ci...''


Je ne parle pas de ma vie privée avec les élèves, j'avais étais tenté de dire, mais enfaite ça aurait été un gros mensonge huhu. Enfin normalement je me faisais un plaisir de répondre aux questions que l'on me posait, mais tout en gardant une part de mystère j'essayais toujours de mettre une barrière élève/prof mais c'était trop dur pour moi snif *pleure*. J'étais pas là pour raconter ma vie ni pour faire copain copain entre midis et deux avec des élèves, non j'étais là pour enseigner (sisi). Pourquoi vouloir savoir autant de choses sur moi ? Aherm.

C'était un mafieux et il voulait collecter des informations sur moi, ça ne m'aurais pas surpris enfaite. Sérieusement un garçon de 17 ans, presque 2 m , avec un prénom chelou et qui parle comme un garçonnet du 18ème siècle, c'est pas un peu louche tout ça ? j'avais beau dévisageait Wyatt, sous tous les angles, ma réponse fut seulement un soupire : non c'était juste un élève normal (ou presque) les teintures des élèves commençait à me dérangeait un peu, après le vert et le bleu voici le violet !

"Appelle moi M. Ackles"

Avais-je dis seulement en réponse, en fait je commençais à être fatigué. Je feuilletais mon livre, mais je me demandais si je devais continuer la lecture ou non en regardant mon élève parfois, puis dans un chuchotement avec sa voix basse je l'entendis me dire doucement

''Merci pour cet information cher Monsieur, d'ailleurs n'avez-vous pas vos cours à préparer, plutôt que de rêvasser ici avec un étudiant ?"

Il voulait vraiment me mettre en rogne ce garçon. J'esquiva un sourire

"J'ai toute la nuit pour préparer mes cours *pause* même un professeur n'a pas le droit de se détendre à la bibliothèque ?"

Nous avions l'air de comploteur l'un en face de l'autre en chuchotant et on se cherchant des pics, enfaite la conversation était sans doute un duel pour tester l'intellectuel de l'autre ? Ou j'étais parano et sénile, ce qui me surprenait pas *meurt*





Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: You , Me And The Books [ PV Wyatt Heaven]   You , Me And The Books [ PV Wyatt Heaven] 1400359500-clockJeu 23 Aoû 2012 - 17:54
"J'ai toute la nuit pour préparer mes cours *pause* même un professeur n'a pas le droit de se détendre à la bibliothèque ?"

Je ris avant de me reprendre... La bibliothécaire me fixa, je la fixa, elle me fixa, je fixa Monsieur Ackles, il me fixa. Bref, on s'est fixé. Je réfléchis alors et imagina mon professeur travailler la nuit, bizarrement l'image d'un pub américain me revenait toujours en mémoire... A mon avis il devait y être souvent, plutôt que de préparer des cours qu'il faisait surement au feeling. Ensuite, il parlait de se détendre... Laissez moi rire, un professeur qui se détend.. Et depuis quand ? Je suis navré, mais un tuteur doit montrer la voix de l'exemple et du travail acharné, si lui même ne le fais pas alors qui sera là pour reprendre les choses en mains... Alors un peu déçu par sa réaction, je lui lança à nouveau une réprimande et vu ces nombreuses réactions s'était à croire qu'il aimait ça !

''- Oh, je vois... C'est donc de là que vous viennent toutes ces rides ainsi que ces petits plis sur votre front ! Je comprends et moi qui croyait que c'était de la vieillesse... Je suis incorrigible.'' fis-je d'un ton mélodramatique.

Enfin... Il était fainéant et j'en était maintenant sûr, il fallait donc espérer et prier dieu pour ne pas que ce soit un professeur de la classe A... Évidemment, il est bien connu que dieu m'évite depuis ma conception, je trouve assez logique qu'il ne veuille plus m'offrir de chance après m'avoir apporté, richesse, beauté, intelligence et courtoisie. Cependant, j'aimerais tout de même avoir quelque fois des sursauts de chance qui viendrait me procurer un peu plus de plaisir que m'offre la vie aujourd'hui. Pour me sortir de cet ennui j'étais moi même obliger d'aller de l'avant et d'essayer plusieurs stratégies. De quoi pouvait-il bien discuter maintenant ? Du fais qu'il relooker un peu de trop les élèves qui passaient près de lui ? Oh... Non ce ne serait pas un sujet pertinent et je ne recevrais aucune réponse. Qu'avait-il d'autre ? Il n'y avait pas grand choix et mis à part parler de ce qui les concerne tout les deux on ne voyait pas comment pouvait se dérouler la discussion. Alors je repris donc la conversation d'un ton neutre et d'un visage littéralement décompressé.

''- Sinon, venons en au fait, quel est votre pouvoir professeur ? Je prends des notes sur tout les types de pouvoirs que les membres du pensionnat adhèrent et les classes selon leurs puissance, leur fréquence et leur utilité. En toute logique j'ai remarqué que ce sont les professeurs qui ont les pouvoirs les plus puissant, mais ils sont aussi les personnes ayant une évolutions plus petite et donc des améliorations limitées. Au contraire, les A n'ont pour le moment pas les pouvoirs les plus puissant hormis certain dont moi, mais sont ceux qui ont le plus de potentiel et donc de voir le pouvoir grandir et même voir des améliorations complètes du pouvoir ? N'est ce pas intéressant ?"

Je parlais beaucoup, mais j'entrais là dans un point que j'admirais beaucoup. Les altérations... des choses si inquiétantes pour certains et si rassurantes pour d'autres. Voir les évolutions ainsi que leur maitrise grandir est... ce qu'il y a de plus beau sans hésiter. Sur une échelle, je placerais l'importance des pouvoirs juste en dessous de moi, mais de très peu. C'est donc pourquoi parfois je préfère me sacrifier par rapport à l'augmentation de ma force. Une source puissante où m'entrainer me permet une canalisation plus rapide et plus grande en quantité d'eau. Les limites de mon corps étant repoussé à chaque entrainement j'aurais peut être la chance un jour d'augmenter assez la puissance de mon pouvoir pour pouvoir le rematérialiser en quelque chose de plus fort. Attention, je n'évoque pas ici les fantasy que l'on peut retrouver dans les livres, car en aucun cas je ne pense que quelqu'un puisse modifier son pouvoir sans même avoir augmenter sa puissance à un certain niveau. C'est pourquoi la théorie et le travail pratique sont tout aussi intéressant. D'ailleurs peut on faire de la pratique sans théorie ? Je dirais que non... Enfin, il est possible d'en faire, mais pas de bien le faire et c'est là la plus grande des nuances. Au final, j'avais juste hâte de progresser et de voir les autres progresser aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: You , Me And The Books [ PV Wyatt Heaven]   You , Me And The Books [ PV Wyatt Heaven] 1400359500-clockVen 24 Aoû 2012 - 22:33
=""</div

« Je sais pas pourquoi je reste ici »



Damon & Wyatt



Il riait cet idiot et pas qu'un peu ! *vexé* je faisais signe au bibliothécaire de gronder l'imprudent et il se mit à le fixer bêtement sans rien dire, il n'allait pas l'envoyer dehors ? Oh j'étais déçue, Wyatt le fixé lui aussi, puis il me fixa moi, je comprenais pas trop pourquoi donc je le fixais aussi, puis il me dit alors que je continuais de le fixer comme un idiot

''- Oh, je vois... C'est donc de là que vous viennent toutes ces rides ainsi que ces petits plis sur votre front ! Je comprends et moi qui croyait que c'était de la vieillesse... Je suis incorrigible."

Le garçon aurait dû être comédien. Il m'énervait, JE VAIS LE TABASSER *rire sadique* Non mais j'avais pas encore beaucoup de ride, les rides se développaient à partir de 25 ans, j'en avais que 26, dans la société actuelle j'étais un "jeune" je devais avoir même pas 10 ans de plus que ce petit (enfin *tousse* petit ça serait presque marrant de me retrouver debout face à lui) je maugréais dans ma barbe.

"C'est pas de là que vienne mes rides, mais à force de supportait des enfants immature et arrogant "

Et toc ! J'avais bien appuyé le ton pour qu'il sache que je parlais de lui, mais peut-être que je parlais de quelqu'un d'autre, qui sait ? Visiblement content de ma phrase je me remis à fureter mon livre avec nonchalance, puis je voyais Monsieur Heaven (ironie) se décompresser, il réfléchit beaucoup trop ce jeune garçon, je me disais, en refermant mon livre pour regarder livide la couverture de mon livre.

J'entendais alors d'une oreille alerte la voix de l'élève reprendre la conversation, je donnais pas du mien pour continuer le papotage mais j'avais pas une tête de vieille pie

''- Sinon, venons en au fait, quel est votre pouvoir professeur ? Je prends des notes sur tout les types de pouvoirs que les membres du pensionnat adhèrent et les classes selon leurs puissance, leur fréquence et leur utilité. En toute logique j'ai remarqué que ce sont les professeurs qui ont les pouvoirs les plus puissant, mais ils sont aussi les personnes ayant une évolutions plus petite et donc des améliorations limitées. Au contraire, les A n'ont pour le moment pas les pouvoirs les plus puissant hormis certain dont moi, mais sont ceux qui ont le plus de potentiel et donc de voir le pouvoir grandir et même voir des améliorations complètes du pouvoir ? N'est ce pas intéressant ?"


Non. Je m'enfichais, mais je devais bien remarquer qu'il avait raison, c'est vrai qu'arriver à un âge les pouvoirs stagnés, mais si je faisais des efforts, je pourrais remonter le temps en appuyant sur "arrière" d''au moins 2 semaines (han comment je suis trop classe) , heureusement je n'utilisais pas trop mon pouvoir qui était un peu de la triche et qui demandait beaucoup de puissance pour changer le futur.

Je me demandais aussi quel pouvoir pouvait bien être celui de l'arrogant en face de moi, qui demandait un coup de pied aux fesses à chaque fois qu'il ouvrait sa jolie petite bouche. Aherm je me suis emporté. Je dévisageais le garçon, qu'est-ce que je pouvais bien dire ? Je tapotai mes doigts contre la table, je devais contrôler chaque parole que je disais avec un élève comme Wyatt en face de moi.

" Mon pouvoir ? Je contrôle le temps, pour faire court. Là par exemple, je pourrais remonter le temps pour arrivée à la bibliothèque avant toi et prendre ma place, toi tu aurais dû prendre une autre table et nous ne serions pas là à papoter, peut-être que sans que tu le vois j'ai remonté le temps, d'ailleurs ? "


Heureusement pour lui huhu, mon pouvoir était dur à contrôler donc c'était dur pour moi se remontait le temps, mais bon ce que je lui avais dit était parfaitement vrai. Je repris

"Les professeurs ont tellement progressé que sans doute leurs pouvoirs stagnent et ont plus de mal à être amélioré, puis les professeurs ont autre chose à faire que s'améliorer continuellement comparée aux A ou aux autres classes, sinon tu as quel pouvoir toi ?"

Je parlais avec légèreté et en articulant bien, pour qu'il me comprenne bien, l'anglais ce n'était pas mon fort ça se parlait vite, je trouve.




Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: You , Me And The Books [ PV Wyatt Heaven]   You , Me And The Books [ PV Wyatt Heaven] 1400359500-clockSam 25 Aoû 2012 - 0:00
"C'est pas de là que vienne mes rides, mais à force de supportait des enfants immature et arrogant "

Je souris uniquement cette fois-ci. J'avais très bien compris qu'il me visait pourtant j'avais envie de faire l'innocent, de jouer le jeu et de prolonger la discussion. Ce n'était au final pas si déplaisant de discuter avec mon professeur d'histoire. On avait certes pas les mêmes goûts, les sujets de conversation étaient donc différents, mais je l'écoutais comme il m'écoutait lui aussi. Je ne dis pas qu'on s'admirait, loin de là... Disons qu'on pouvait se trouver une petite rivalité amicale qui nous forcer à nous lancer quelques pics de temps en temps. Si ce n'était pas habituel pour moi que quelqu'un tienne tête à mes provocations j'avais trouver là mon partenaire idéale. Celui avec qui j'allais pouvoir grogner sans qu'il ne fuit ou esquive la conversation. Ce n'était donc pas un petit ''gamin'', mais bel et bien un homme plus accomplit qui se présentait devant moi aujourd'hui.

''- C'est vrai, les petits ne sont pas faciles à vivre, mais parfois ils ne font que recopier les actions de leurs professeurs...''

Le retour de l’ascenseur... On aimait bien s'amuser, tout le monde s'était d'ailleurs un peu dissimulé un peu partout dans la pièce pour nous écouter, on était deux gentils garçons qui se détendaient en fin d'après midi. Les livres ? Une telle chose existait vraiment ? Si c'était le cas, c'était du passé, car pour le moment je n'avais pas envie de revoir mes classiques, mais plutot passé un moment de luxure avec un sacré personnage.

" Mon pouvoir ? Je contrôle le temps, pour faire court. Là par exemple, je pourrais remonter le temps pour arrivée à la bibliothèque avant toi et prendre ma place, toi tu aurais dû prendre une autre table et nous ne serions pas là à papoter, peut-être que sans que tu le vois j'ai remonté le temps, d'ailleurs ? "

Oh... Remonter le temps, c'était en soit magnifique et j'en prenais aussi note dans ma tête, les professeurs étaient réellement puissant. Changer l'histoire est d'un côté ébourifant, mais d'un autre cela doit être lassant. L'exemple le plus logique que je prendrais c'est évidemment notre rencontre, retourner dans le passé et modifier ma présence aurait définitivement coupé la relation qui pouvait prendre place entre nous deux... Enfin c'était son choix... Quant au fait qu'il ai déjà retourné dans le temps je n'y croyais pas trop, il faut dire que la personnalité de M. Ackles ne forçait pas à croire qu'il aurait fait temps d'effort, mais comme on dit on ne juge pas aux apparences...

''- Oh c'est pas si mal... Peut faire mieux avec plus d'effort, je te donne cependant ton diplôme avec mention bien ! Une petit mot pour la famille ou les amis ?" Je me mis à rire puis surenchérit. ''- Votre pouvoir est à la hauteur de vos responsabilités soyez en fier !''

Il me fit ensuite un long discours que je décrocha rapidement, je n'avais pas spécialement envie de tout écouter pour le moment, je repensais surtout à l'idée de remonter dans le temps. Changer toutes les erreurs qu'il avait commise et devenir quelqu'un de plus noble encore, mais surtout de plus ouvert. Ce pouvoir, j'aimerais bien qu'il soit utiliser sur moi... Bien que dans un sens si quelque chose changée je ne serais peut être pas là aujourd'hui et j'en serais surement très triste. Je me repris quand j'entendis sa question et je fis donc mine d'y répondre, mais je ne mis pas temps de cœur que dans mes précédentes réponses qui elles procuraient un échange dynamique. Là j'étais pleins de questions, un peu vide d'esprit à errer dans les coins du premier monde, le passé...

''- Disons vaguement que je peux manipuler l'eau, ainsi je peux l'absorber de n'importe quel corps, même si celui-ci est humain. Voulez-vous être mon cobaye pour que je puisse vous le prouver ?''
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: You , Me And The Books [ PV Wyatt Heaven]   You , Me And The Books [ PV Wyatt Heaven] 1400359500-clockSam 25 Aoû 2012 - 16:58
=""</div

Un sourire ~



Damon & Wyatt (lol)


Il a souri ! J'aurais presque pu rougir comme un vieil imbécile, mais bon je suis pas gay, donc j'allai pas me mettre à rougir comme une fillette pour rien *tousse* j'avais été surpris de son sourire là comme ça alors que j'avais pas dit un truc forcément gentil précédemment, lui aussi il était maso ? Aherm. Non il fallait que j'arrête d'être méchant dans ma propre tête comme ça, je devais conserver le sourire de l'idiot en face de moi, ça allait peut-être, être ça mon prochain jeu ; essayer de faire sourire cet élève ? IL n'avait pas si mauvais fond, il était toujours moins pourri que certains A, j'essayais de me convaincre dans un long moment de réflexion puis il me dit

''- C'est vrai, les petits ne sont pas faciles à vivre, mais parfois ils ne font que recopier les actions de leurs professeurs...''


MOINS POURRIE, MOINS POURRIE C'EST À VOIR *meurt* Il était fort. Je devais le reconnaitre en moins. J'eus un petit rictus "hohohoho" Aherm, donc je devais répondre quoi là hein. Je me remémorais tout ce que l'on avait pu dire sur les profs et il y avait une citation d'Albert Eistein qui avait retenu mon attention " C'est le rôle essentiel du professeur d'éveiller la joie de travailler et de connaître. " Donc c'est avec un air innocent que je repris cette phrase en la modelant un peu (juste un peu)

"Le rôle essentiel du professeur est d'éveiller la joie de travailler et de connaître. Après ce n'est pas mon problème si les élèves recopient les actions de leurs professeurs, huhu"

En gros : JE-TE-TIRE-LA-LANGUE. heureusement que personne recopiaient mes actions sinon l'humanité serait détruite *mouchoirs*

C'est en pensant à la destruction de l'humanité que je voyais les gens nous regardaient tous les deux du coin de l'oeil étions-nous encore plus intéressants que des livres ? Peut-être bien. Je me préparai à me faire éjecter de la bibliothèque quand même, pour perturbation, mais le bibliothécaire celui avec les lunettes était trop occupé par son livre de William Shakespeare, j'eus un soufflement avant de répondre alerte à la précédente question de Wyatt

" Mon pouvoir ? Je contrôle le temps, pour faire court. Là par exemple, je pourrais remonter le temps pour arrivée à la bibliothèque avant toi et prendre ma place, toi tu aurais dû prendre une autre table et nous ne serions pas là à papoter, peut-être que sans que tu le vois j'ai remonté le temps, d'ailleurs ? "

Voyant mon sourire mesquin et touché d'ironie il me répondit

''- Oh c'est pas si mal... Peut faire mieux avec plus d'effort, je te donne cependant ton diplôme avec mention bien ! Une petit mot pour la famille ou les amis ?"Il eut un rire, un rire oui. Il me tutoyait, est-ce que je rêvais ? Pinçais moi ! J'étais aux anges, mais je devais vite redescendre sur ma petite chaise et ne rien montrer, il était pas possible ce garçon, il reprit '- Votre pouvoir est à la hauteur de vos responsabilités soyez en fier !''

Il avait tellement changé en peu de temps que Shakespeare devait se retourner dans sa tombe, lui aussi. Je repris la conversation avec un sourire gêné en ébouriffant un peu mes cheveux

"Je laisse un petit mot à Wyatt Heaven sans qui je n'aurais pas eu se diplôme" *larmes aux yeux*

J'en rajoutais un peu en passant, comme dans une pièce de théâtre puis je repris avec un petit sourire discret

" Merci de me dire ça"


Je chuchotais doucement pour pas que les autres l'entendent, remercié les gens ? Hm pas mon fort et encore moins en public. Puis je me remis à blablater même moi je me trouvais ennuyant, c'est la faute de cet élève si je devenais vieux et sénile *meurt* Puis il semblé pendant que je continuais de parler qu'il était ailleurs et crispé il avait perdu un peu de sa soudaine bonne humeur, AH NON. Je préférais le nouveau Wyatt qui m'avait été offert un laps de temps, bouhou...

'- Disons vaguement que je peux manipuler l'eau, ainsi je peux l'absorber de n'importe quel corps, même si celui-ci est humain. Voulez-vous être mon cobaye pour que je puisse vous le prouver ?''


La première réaction après avoir eu peur de perdre Wyatt à des centaines de kilomètres était " Wtf ?" j'avais une tête de gentils petits joujoux ? Je ne savais pas trop quoi dire, son pouvoir m'intriguait, mais être utilisé comme un cobaye ne m'intéressait pas du tout. Avec un petit rictus en sourire je lui lançai, en secouant vaguement la tête et en haussant légèrement un sourcil

"Je serais bien tenté... Mais non "


Je regardais à présent amusé à Wyatt, en posant mes deux coudes sur la table et en le dévisageant légèrement, je voulais pas me retrouver mort, mais j'étais pas un froussard non plus, j'avais un peu perdu de mon esprit joueur, mais je repris amusé en prenant de la distance avec Wyatt

"Au pire je pourrais effacer ce moment de ta mémoire en remontant le temps, si jamais j'ai envie de dire oui"


Dis-je en pouffant légèrement. Je kiffais mon pouvoir.








Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: You , Me And The Books [ PV Wyatt Heaven]   You , Me And The Books [ PV Wyatt Heaven] 1400359500-clock
Revenir en haut Aller en bas
 
You , Me And The Books [ PV Wyatt Heaven]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «blah blah blah :: RPs :: Fini m'dame-
Sauter vers: