Familles à l'honneur
Prédéfinis forum
Prismver
Course des maisons
Hamamelis
Dracunculus
Vinca
Mini News
23.12 Horoscope magique disponible ici
RP libres
Ajouter mon RP - Pas de RP en cours

Partagez
 

 [FLASHBACK] Hey. Are you alright ? | PV. Anarchy

Aller en bas 
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: [FLASHBACK] Hey. Are you alright ? | PV. Anarchy   [FLASHBACK] Hey. Are you alright ? | PV. Anarchy 1400359500-clockJeu 17 Juil 2014 - 22:13


   

hey. it's okay.

           
Anarchy&Ryan
Coucou. Tu veux un cookie ?

Allongé sur ton lit, tu avais décidé de somnoler pour le restant de la soirée en attendant qu'Anarchy et Chan rentrent. Chan était très certainement en cours. Anarchy par contre, tu n'en avais aucune idée. Tu ne l'avais même pas vu de la semaine. Son absence devenait même inquiétante. Tu te lèves de ton lit et mets la musique à fond, les deux autres élèves ne sont pas là, tu ne sais même pas à quoi ils ressemblaient.

Tu marches vers la cuisine et te sers à boire. Tu te penches ensuite dans le frigo pour prendre à manger. Un plat déjà tout prêt, t'es pas doué pour faire à manger. Tu le mets à chauffer et vas allumer la télé et la console en attendant que ça chauffe. Tu te jettes sur le canapé et lance ton jeu préféré.
La sonnerie du micro-ondes retentit. Tu te lèves et va chercher le plat, prend des couverts et retourne sur le canapé.

Tu te mets à jouer et manger en même temps, tout en faisant attention de ne pas salir les manettes. Ouais, tu veux pas te faire tuer après parce que t'as osé mettre de la saleté partout. Tu finis ton plat et va poser tes couverts dans l'évier. Tu feras la vaisselle plus tard. Tu te diriges vers la porte et l'ouvre, regarde dehors. Toujours pas la moindre trace d'Anarchy en vue. Soupir. Tu retournes sur le canapé et décide de finir ta partie.

Une porte qui s'ouvre. Tu sauvegardes et arrêtes. Tournes la tête. Enfin, elle est là. Tu t'étires avant de tourner la tête vers elle avec un petit sourire.

Enfin.. T'étais où ?

Tu perds ton sourire et fronce les sourcils. C'est quand même plutôt étrange, de ne pas la voir de la semaine.. Mais bon. Arrête de t'inquiéter Ryan. Tout ira bien.

(c) Gabitch sur AS


   
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Hey. Are you alright ? | PV. Anarchy   [FLASHBACK] Hey. Are you alright ? | PV. Anarchy 1400359500-clockJeu 17 Juil 2014 - 23:16

I lie awake and try so hard not to think of him




Feat. Ryan Lawrence

Une semaine. Une putain de semaine entière. Pas de cours, pas de sorties. Juste toi et ta solitude, tapie dans un coin de la ville. Tu ne rentrais au pensionnat que pour faire acte de présence, que pour rassurer les rares personnes qui s'étaient aperçus de ton absence si soudaine. Tu avais conscience qu'autant d'heures d'apprentissage ratées allaient te valoir des heures de colles mais n'en avais rien à faire.

Tu n'étais plus qu'une épave, depuis qu'il t'avait lancé ces mots à la figure. Ton deuxième amour. Ton deuxième échec. Tout était si parfait. Tu l'aimais, tu étais persuadée que lui aussi. Mais non. « Je t'ai jamais aimé. » Ces paroles t'avaient transpercé le coeur, elles t'avaient frappé assez violemment pour que les larmes sortent toutes seules, étalant pitoyablement ton maquillage sur tes joues. A ce moment-là, ton premier réflexe avait été de nier, de hurler des « Non ! » désespérés. Mais tu n'avais pas tenté de l'arrêter, de le retenir. Tu t'étais effondrée là où il t'avait laissé, comme un pantin abandonné par son maître.

Et depuis, tu erres comme une âme en peine, presque invisible aux yeux des autres élèves. Tu ignores ceux qui t'adressent la parole, tu traces ton chemin vers ton dortoir - priant pour n'y trouver personne, pour être seule et pour te laisser de nouveau aller à ton désespoir exagéré. Tes amis étaient-ils au courant de cette rupture ? Est-ce qu'Alex avait gueulé qu'il t'avait plaquée ? Tu n'en savais rien, et c'était le cadet de tes soucis. Déglutissant en t'insultant mentalement, tu emprisonnes faiblement la poignée de ta cabane entre tes doigts, la tournant pour pénétrer dans cet espace devenu si familier.

La télé allumée t'indique d'abord la présence de l'un de tes colocataires. La voix masculine qui retentit par la suite ne laisse aucun doute sur son identité : Ryan. Le regarder te semble presque impossible, toi qui d'habitude te jetais sur lui pour attraper une manette et le défier - peu importait le jeu, tant que tu avais une chance de le battre. Finalement, tu lèves les yeux vers lui et aperçois son sourire, ce doux sourire qui te fend le coeur. Non, bien sûr qu'il n'est pas au courant.

« Enfin.. T'étais où ? » Ses sourcils se froncent brusquement. A-t-il remarqué ton état ? Les traînées de mascara séché sur tes joues, tes manches blanches tâchée de la même matière. Ta lèvre inférieure qui saigne tellement tu l'as mordue. Ta seule consolation reste l'hygiène. Malgré ta semaine d'absence, tu avais su te laver correctement en passant une petite demi-heure par jour dans ta chambre - seulement lorsqu'il n'y avait personne, naturellement.

« Salut, Ryan... Désolée d'être partie comme ça.. » Ta voix enrouée se brise sur la dernière syllabe, mais tu ne fonds pas en larmes. Tu ravales ta salive et affrontes finalement son regard, allant jusqu'à esquisser un maigre sourire dépité. « Ca va ? Elle est où Chan ? Et tu joues à quoi ? »

Voilà Anarchy, fais comme si de rien n'était. Tu t'assois sur le canapé à ses côtés et replies les genoux contre ta poitrine, tirant un peu sur ton short pour ne pas avoir l'impression d'être en sous-vêtements. Tu essuies sans rien dire les dernières traces de maquillage et pousses un profond soupir, fermant les yeux. Allez, affronte ton protégé, Anarchy. C'est la première personne à qui tu parles vraiment depuis ta rupture. Faisons le test.



Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Hey. Are you alright ? | PV. Anarchy   [FLASHBACK] Hey. Are you alright ? | PV. Anarchy 1400359500-clockJeu 17 Juil 2014 - 23:53


   

hey. it's okay.

           
Anarchy&Ryan
Coucou. Tu veux un cookie ?

Traînée de maquillage sur les joues, manches tâchées de noire. Ce sont les premières choses qui te sautent aux yeux. Elle ne va pas bien, non. Elle est loin d'aller bien. Elle s'excuse d'être partie. Intérieurement tu as envie de lui dire que c'est pas grave, vu son état, mais la seule chose que tu fais c'est lui offrir le sourire le plus grand et le plus réconfortant de ton catalogue. Sa voix, ses yeux te montres qu'elle souffre. Tu serres un peu les poings, ayant envie de lui demander qui a osé lui faire ça. Tu te retiens. De toute façon tu ne servirais à rien. Tu ne sais même pas te battre. Puis elle te regarde et  esquisse même un petit sourire. Ses questions atteignent ton cerveau mais tu ne percutes pas tout de suite. T'es bien trop occupé à réfléchir. Ton cerveau carbure pour essayer de trouver la raison. Après cinq bonnes minutes à réfléchir tu secoues la tête et daigne enfin répondre.

Oh euh, oui ça va.. Je sais pas où est Chan et je jouais à..

Elle s'assoit à côté de toi et tu la regardes, ne finit même pas ta phrase. Elle a l'air tellement fragile à cet instant, là, en train de tirer sur son short pour couvrir le plus de peau possible. Elle essuie les dernières traces noires qui restaient sur son visage et pousse un soupir. Tu la prends instinctivement dans tes bras. Tu sais pas pourquoi tu fais ça, c'est juste un réflexe. Qui vient de je sais pas où d'ailleurs.
Tu la serres contre toi et frottes son dos. Les rôles se sont inversés, c'est étrange. Normalement c'est toi le protégé. Tu sais bien qu'elle n'aime pas être faible, qu'elle préfère passer pour la forte. Sauf que là, tant pis pour elle. Tu ne la laisseras pas partir tant que tu ne seras pas sûr qu'elle ira mieux.

Tu la relâches et lui fait un petit sourire.

Peu importe ce qu'il t'es arrivé, t'es pas obligée de m'en parler si tu veux pas, d'accord ? Mais je te jure que je te laisserais pas tant que tu n'iras pas mieux.

Tu claques des doigts et baisses la musique qui tournait en fond pour la regarder. Tu t'assois en tailleur face à elle et penche la tête du côté, tes yeux la scrutant de long en large, et même en travers. Qu'est-ce qui aurait bien pu la rendre comme ça ? Et pourquoi est-ce qu'elle n'était pas avec son copain ? Son copain.. Tu pousses un long soupir avec de secouer la tête. T'es idiot Ryan, vraiment. Même si t'es pas certain que c'est ça. De toute façon tu ne lui en parleras pas, tant qu'elle ne le veut pas. C'est comme ça que tu fonctionnes. Et pas autrement.

(c) Gabitch sur AS


   
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Hey. Are you alright ? | PV. Anarchy   [FLASHBACK] Hey. Are you alright ? | PV. Anarchy 1400359500-clockVen 18 Juil 2014 - 13:01

I lie awake and try so hard not to think of him




Feat. Ryan Lawrence

« Oh euh, oui ça va.. Je sais pas où est Chan et je jouais à.. » Sa phrase s'interrompt brusquement, sans que tu n'en comprennes la cause. De toute façon, tu es trop occupée à repousser les pensées morbides de ton esprit pour t'en inquiéter. A peine pousses-tu ton soupir las que ses bras s'enroulent autour de toi, t'enserrant dans une étreinte aussi rassurante que douce. Tu fermes les yeux et t'abandonnes quelques instants à ce câlin compatissant, ta respiration reprenant un peu de vivacité. Malgré cette pointe de honte au fond de ton cerveau, cette petite voix qui te souffle que les choses ne sont pas normales, que normalement c'est toi qui sers cette petite chose contre toi, embrassant ses blessures en lui promettant inconsciemment que sa douleur sera vengée. Tu l'ignores et le laisses reprendre sa place d'origine, toi-même t'appuyant plus contre le bord du canapé, comme pour signifier subtilement que tu étais assez forte pour survivre sans l'affection de ton ami.

« Peu importe ce qu'il t'es arrivé, t'es pas obligée de m'en parler si tu veux pas, d'accord ? Mais je te jure que je te laisserais pas tant que tu n'iras pas mieux. » Ces mots te déchirent de l'intérieur, tout en pansant la plaie atroce de ton coeur. Tu inspires profondément et lui lances un regard qui se veut vaillant, qui se veut plein de courage. Avouer les choses devraient les rendre moins douloureuses, alors autant te lancer. Son regard te donne l'impression d'être déshabillée, mise à nue dans tout ton chagrin, mais tu ne baisses pas les bras.

« Je.. Alex m'a plaquée. » Tu retiens ton souffle subitement, l'impression de t'abattre toute seule t'obligeant à fixer le sol au lieu de Ryan. Un nouveau sourire dépité se peint sur tes lèvres, tu pensais que le dire à haute voix retirerait cette sensation de vide. Mais non, ça ne fait que l'accroître. De plus, l'air compréhensif du brun t'intrigues. Comme s'il l'avait deviné. Parce que tu n'es pas la première, Anarchy. Tu n'es pas la première à être jetée, à te faire briser les entrailles par un connard ou une connasse.

Cette haine envers lui aurait pu te faire remonter la pente à toute vitesse si, au fond, tu n'étais pas encore folle de lui. Tu avais tout laissé tomber, tes convictions de conserver ta virginité jusqu'à ta majorité, pour lui faire plaisir, pour le garder. Et au final, tu lui avais lancé d'aller se faire foutre & il était parti avec un autre. Faut croire qu'il m'a pris au mot...

Tu repenses aux paroles inquiètes de Ryan et plonges ton regard rouge dans le sien, tentant d'affronter à l'avance ses réactions. Tu prends une manette et lui en tends une autre, l'air parfaitement sereine malgré la tempête au fin fond de ton esprit. « J'irais mieux quand je t'aurais battu à Tekken, met le jeu. »

Tu ne serais pas Anarchy si, même au bord du gouffre, tu n'étais pas arrogante. Ta confiance en toi au niveau émotionnel était proche de -100, mais au niveau jeux vidéos, tu te sentais imbattable. Rien n'empêcherait Babylon Anarchy Liberty-Destiny Scarlet de latter ses adversaires, même une rupture brutale et sans remords. Le tout, c'était de ne plus jamais reparler à Alex. Le tout, c'était de ne plus jamais penser à lui. De faire comme s'il n'avait jamais existé. Remonte, Anarchy. Oublie. Oublie. Joue. Gagne.


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Hey. Are you alright ? | PV. Anarchy   [FLASHBACK] Hey. Are you alright ? | PV. Anarchy 1400359500-clockVen 18 Juil 2014 - 22:10


   

hey. it's okay.

           
Anarchy&Ryan
Coucou. Tu veux un cookie ?


Je.. Alex m'a plaquée

Un simple Oh.. franchit tes lèvres. T'étais donc tombé juste. Son regard se baisse sur le sol, elle a l'air détruite.. Tu lui dirais bien «C'est pas grave, il en valait pas la peine.» ou «T'en fais pas, t'en retrouveras un autre.» mais tu sais que ce ne serait pas la meilleure des solutions. Voir, que ça ne réglerait pas du tout le problème. Non. Tu ne sais pas ce que ça fait d'avoir eu le cœur brisé, ça ne t'es jamais arrivé. Mais tu supposes que seul le temps pourra le réparer. Et toi, tu feras tout ton possible pour qu'elle se sente mieux et qu'elle l'oublie le plus vite possible. Premièrement : ne jamais plus lui reparler de lui. Il vaut mieux qu'elle l'occulte de sa mémoire, même si ça risque d'être très dur.

Un mince sourire apparaît sur ses lèvres. Tu la regardes, si faible, c'est tellement inhabituel. Tu ne sais pas comment réagir. Avec un petit soupir tu passes ta main dans tes cheveux et regarde l'écran. Tu te perds dans sa contemplation pendant que tu réfléchis. Une partie pourrait peut-être lui changer les idées. Pas définitivement, mais au moins pour la soirée.

Tu vois soudain ses yeux rouges plonger dans les tiens. Surpris, tu sursautes un peu mais sourit lorsqu'elle te tend une manette. Tekken hein ? Tu te lèves et met le jeu avant de te jeter dans le canapé et de tourner la tête, sourire en coin aux lèvres. Elle croit te battre, hein ? Elle ne sait pas que tu t'es pas mal entraîné durant cette semaine.

Tu lances le jeu et choisis ton perso préféré, Jack, et tourne la tête vers elle, un grand sourire aux lèvres.

Sois pas trop confiante. Je peux te battre cette fois-ci.

Tu te doutes que c'est juste un moyen pour changer de sujet, pour ne pas continuer à avoir l'air faible. Mais même si elle vient de perdre son copain, tu ne l'épargneras pas. Bon, il y a peu de chances pour que tu gagnes. Mais on sait jamais, on n'a le droit d'espérer après tout. Tu la laisses choisir son personnage et attends que la partie commence.

(c) Gabitch sur AS


   
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Hey. Are you alright ? | PV. Anarchy   [FLASHBACK] Hey. Are you alright ? | PV. Anarchy 1400359500-clockSam 19 Juil 2014 - 15:07

I lie awake and try so hard not to think of him




Feat. Ryan Lawrence

Ce souffle surprit qui s'échappe d'entre ses lèvres te donne l'impression d'être dévisagée, étudiée comme une internée. Tu te sens jugée, c'est plus fort que toi. T'as toujours eu peur de l'avis des autres sans rien dire, alors tu t'efforces de faire bonne figure, tu te caches derrière ton masque dur. Ton visage se ferme aux paroles de Ryan, tu te focalises sur l'écran et fais comme si tu n'étais pas actuellement entraînée dans une tempête. Nathaniel te manque, tu iras le voir quand tu seras sûre de ne pas être trop faible.

« Sois pas trop confiante. Je peux te battre cette fois-ci. » Un sourire se taille sur ton visage. Ca aussi c'est un réflexe - tu es trop confiante, ton arrogance causera probablement ta perte. Sans prendre le temps de répondre, tu choisis Asuka et fais craquer tes doigts pour les échauffer. Et alors seulement tu te tournes vers le brun, lui adressant un clin d'oeil.

« Oublie pas que je suis imbattable avec Asuka. J'vais broyer les couilles de ton petit Jack, rrr. » Dans un élan d'émotion positive, tu t'autorises un rire, avant de reporter l'attention sur la télévision. Le combat se lance. A tes débuts dans ce jeu, tu faisais comme les gros noobs, t'appuyais sur tous les boutons pour sortir des combos soit spectaculaires, soit dignes d'une gamine sous exta. Ce qui t'avait toujours dérangé dans Tekken, c'était les prises d'Asuka. Contrairement à celles de son frère, elles étaient pitoyables et réduisaient la classe du joueur à zéro.

Depuis que tu avais passé des journées entières à perfectionner ta maîtrise des combos - et à mémoriser les manipulations -, tu avais gravi les échelons dans les arcades et étais devenue imbattable ; à tes yeux, évidemment. Faisant glisser tes doigts sur les touches de la manette en souriant réellement, tu lâchas un « Bâtard ! » lorsqu'Asuka tomba au sol en hurlant, signe que le premier round avait été gagné par Jack - et donc, Ryan.

Tu ris une nouvelle fois en lui donnant un petit coup de poing, vieille habitude lorsque vous jouiez en versus. Sans attendre une seconde de plus, tu fis démarrer le deuxième round et l'écrasas rageusement en un superbe Perfect. Ta vengeance pour avoir été faussement humiliée devant ce que tu considérais comme un novice. D'ordinaire, c'était toi la pro de Tekken, tu n'allais tout de même pas te faire battre par lui !

« Tu crois que je vais te laisser me battre ? Non mais oh, je suis Zelda, et Zelda ne peut pas perdre ! » Levant fièrement ta manette dans les airs, tu laisses ensuite ton bras retomber... Sur le ventre de ryan, le reste de ton corps suivant. Ta tête se pose sur ses genoux et tu mordilles brièvement ton pouce. Si tu ne vas pas dormir, tu veux juste l'emmerder un peu, comme d'habitude. Roulant pour pouvoir le regarder, tu lui souris gentiment en tripotant un accro sur son jean. « Psst. Viens là, j'ai un secret à te dire. »

Tu glisses une main derrière son cou et lui baisses la tête... Pour lui mordre l'oreille en éclatant de rire. C'est bien d'être avec lui, tu peux faire semblant d'aller bien et y croire toi-même.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Hey. Are you alright ? | PV. Anarchy   [FLASHBACK] Hey. Are you alright ? | PV. Anarchy 1400359500-clock
Revenir en haut Aller en bas
 
[FLASHBACK] Hey. Are you alright ? | PV. Anarchy
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Father and Son will always be gone. // ft. Darwin + Willow [Flashback]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «blah blah blah :: RPs :: R.I.P-
Sauter vers: