Familles à l'honneur
Prédéfinis forum
Prismver
Course des maisons
Hamamelis
Dracunculus
Vinca
Mini News
23.12 Horoscope magique disponible ici
RP libres
Ajouter mon RP - Pas de RP en cours

Partagez
 

 The light truth is found where the darkness lies ••• Neith

Aller en bas 
Hello my name is
Wolfgang Wilhelm
Pseudo du joueur : Lily
Autre(s) compte(s) ? : Lexi, Songli, Lily † Niniels
Personnage sur l'avatar : Edogawa Conan (Détective Conan) || Asa Butterfield jeune (IRL)

Masculin Âge / Classe ou Job : 4A ▬ 14 étés (12/06)
Messages : 59
Hello my name isWolfgang Wilhelm
https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t10512-everything-is-hard-before-it-is-easy-little-wolfy#157086 https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t9555-we-re-all-stories-in-the-end-make-it-a-good-one-eh#157515 https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t10564-love-does-not-dominate-it-cultivates https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t10565-the-little-man-is-still-a-man#157519

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: The light truth is found where the darkness lies ••• Neith   The light truth is found where the darkness lies ••• Neith 1400359500-clockMer 18 Juil 2018 - 10:19

❝ it's this okay
sis model? ❞
- Wolfneith -
Perdition (n.f.) 1. (Vieilli) (Familier) Dégât, dissipation. 2. (Marine) (Aéronautique) Détresse ; danger de périr. 3. (Religion) État d’une personne qui perd son âme.
 Perdition. Totale déraison. Ceci ne lui ressemblait point au jeune Wolfgang. Il était naguère un jeune garçon plein d’ambition, de sérénité, de foi. Il était à sa place, dans son coeur et sa tête, sachant où guider ses pas pour atteindre le Plus Grand Bien de l’Humanité selon ses propres expériences, possibilités et conclusions. Mais ainsi avait-il fallut un discours pour tout remettre en question ? C’était donc si aisé de le malmener dans ses convictions ? Il ne savait plus trop où il en était… À la réflexion, tout cet isolement, ou plutôt à l’origine, cette perte de repères n’était pas si récente. Les actions de la Vice-Directrice et l’inaction du Directeur, les coups insensés des oiseaux si opposés, et voilà ce duo venant du futur qui étrangement frappait son passé.

Il ne savait pas au juste déterminer le problème. La seule certitude qu’il possédait était qu’il en constatait bien un. Fort mais flou au creux de sa mémoire, si efficace mémoire mais qui se révélait inutile à l’heure actuelle, malmenée dans un nouveau flot d’informations contraires. Le jeune allemand était aller analyser le site dont l’adresse avait été cédée par Adam Baker. Il s’était reconnu dans un article, à un âge peu avancé… et il n’était pas le seul. Cette idée d’un futur si vite arrêté l’avait terrifié et, même la pensée que Dieu l’accueillerait ne suffisait point à empêcher cette nouvelle peur de mourir, si nouvelle pour un adolescent aux allures d’enfant, bien loin du vieil homme en fin de vie, plus préparé sûrement à accepter la visite d’une Faucheuse ayant pour trait un non-mage…

Il était venu s’installer et se reposer dans la salle commune des violets, pensant trouver le repos et chasser les migraines qui s’étaient lassées de le guetter pour lui frapper pleinement le crâne à répétition. Il était à moitié couché dans un des canapés de cuir, un des rares confortables et non trop durs, fixant le ciel dégagé de ce lundi 16 avril pour discerner les étoiles à travers la baie vitrée. L’immense cabane de bois verni était plutôt vide en cette heure tardive, les quelques présents étaient silencieux et concentrés sur leurs devoirs, en bons A méritant la même lettre à leur examen. Le précoce élève avait déjà travaillé pour les prochains jours et se laissait aller au repos… du moins, le tentait-il au vu de ses pensées parasites. Le jeune détective se promit d’enquêter plus amplement sur cet Adam Baker et sur le professeur titulaire Finley Reed. Vérifier qu’il ne mentait point malgré la quantité de preuves apportées. Vérifier cette possibilité d’un voyage dans le temps dans les livres… Il avait beau réfléchir, il croyait que c’était impossible. Vraiment ? Pourquoi ce doute persistant ? Pourquoi ce morceau de puzzle manquant ? Et si cette information d’un voyageur temporel n’était pas si extraordinaire pour lui ?
code by lizzou — lundi 16 avril 2018 — indigo




_______________________

— But boys are meant to flee
Boy, we're dancing through the snow Waters freeze, the wind blows Did you ever feel We're falling as we grow No I would not believe The light could ever go But the golden age is over Listen, I can hear the call As I'm walking through the door Did you ever dream We'd miss the mornings in the sun The playgrounds in the streets × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Hello my name is
Neith O. Reed
Autre(s) compte(s) ? : Leann, Mckenna, Matthew
Personnage sur l'avatar : Sucy - Little With Academia

Féminin Âge / Classe ou Job : 18 / 7 / A
Messages : 171
Hello my name isNeith O. Reed
https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12084-but-i-m-quite-alright-hiding-today-neith https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12184-she-wants-to-know-neith#173135 https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12184-she-wants-to-know-neith#173135

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: Re: The light truth is found where the darkness lies ••• Neith   The light truth is found where the darkness lies ••• Neith 1400359500-clockMar 31 Juil 2018 - 22:01
THE LIGHT TRUTH IS FOUND WHERE THE DARKNESS LIES
ft. Wolfgang
 Il faisait étrangement bon une fin avril, mais toi, Neith, tu préférais rester bien emmitouflée dans un pull  à col roulé bien trop grand pour toi et un jean denim déchiré dans lequel on aurait bien passé deux fois tes cuisses dans chaque jambe. Visage réhaussé par un coup de rouge à l'air vif qui balayait la fatigue de ton visage, cheveux attachés à la va vite, t'avais tout simplement besoin de sortir. Tu pouvais pas restée enfermée avec tes mauvaises pensées, ressasser les récents évènements dans le silence de la cabane. T'essayais de t'occuper, certes, un livre, un gribouillage insatisfaisant que tu ne prenais même pas le temps de colorer, mais comme bien des prismverienne, ton esprit était ailleurs, multipliant les questions sans réponse sur les motivations de ces gens qui avaient si brutalement attaqué votre petite île tranquille, sur ce qui allait vous arriver par la suite, à vous, sur les mots du professeur Baker.

Cet homme avait, malgré son discours un peu tiré par les cheveux, un truc… une aura qui t'inspirait confiance. Une sorte d'attirance assez particulière, pas romantique -loin de là- peut-être dans sa démarche si assurée ou le choix de ses mots qui entrait en résonnance avec tes propres idées. Ah, ça, Neith, t'aimais pas l'admettre. T'étais une kiwi, une de ces personnes qui voulait pas prendre parti, parce qu'il y avait fondamentalement du bon et du mauvais de chaque côté, mais avec l'attentat, avec cette déclaration, tu te sentais doucement de plus en plus attirée par les idées des aigles et de ces voyageurs du temps.

Voyageurs du temps… C'est cet aspect qui te froisse le plus alors que tu laisses tes pas te guider jusqu'à la salle commune de ta classe. Tu te demandes comme ça se passe, dans la vraie vie. Quel que soit la façon dont t'essayes de visualiser le retour dans le passé des deux professeurs, tu fini toujours par aboutir sur un paradoxe. Ca te préoccupe, mine de rien, parce que cette partie irrationnelle de toi est déjà convaincue par leur propos, et t'arrives pas à amener la raison aux même conclusions. T'es biaisée, petite boule de raison, et même si tu t'en rend compte, t'as pas vraiment envie de reconnaître qu'il y a quelque chose qui cloche dans cette histoire. Au fond… t'as jamais entendu parlé de personne avec ce don. Jamais. Enfin… Il te semble que c'est le cas…

Sur ces interrogations, tu t'installes dans la salle commune. Tu poses ton sac au sol d'un geste lourd et rejoint un visage familier dans le confort des canapés de cuire.

- Ca  va petite tête? T'as l'air perdu.

Qui ne l'es pas, après tout. Il faudrait être fou pour s'imaginer que rien n'allait changer, pour ne pas se poser des questions, pour ne pas se demander "et quoi maintenant?".


♥️



_______________________

Revenir en haut Aller en bas
Hello my name is
Wolfgang Wilhelm
Pseudo du joueur : Lily
Autre(s) compte(s) ? : Lexi, Songli, Lily † Niniels
Personnage sur l'avatar : Edogawa Conan (Détective Conan) || Asa Butterfield jeune (IRL)

Masculin Âge / Classe ou Job : 4A ▬ 14 étés (12/06)
Messages : 59
Hello my name isWolfgang Wilhelm
https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t10512-everything-is-hard-before-it-is-easy-little-wolfy#157086 https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t9555-we-re-all-stories-in-the-end-make-it-a-good-one-eh#157515 https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t10564-love-does-not-dominate-it-cultivates https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t10565-the-little-man-is-still-a-man#157519

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: Re: The light truth is found where the darkness lies ••• Neith   The light truth is found where the darkness lies ••• Neith 1400359500-clockDim 19 Aoû 2018 - 17:56



❝ it's this okay
sis model? ❞
- Wolfneith -
Perdu (adj.) 1. Dont on n’a plus la possession, la jouissance. 2. Égaré, introuvable. 3. (Familier) Être sans espoir de guérir, d'être sauvé.
 Perdu. La petite tête se releva au son de voix connue, avant de se rabattre sur le dossier avec mollesse. Heureusement que c’était Neith : réagir “autant” si ça avait été un tiers aurait été un gâchis d’énergie et d’agacement. Mais c’était Neith alors ça allait, il acceptait. Il l’acceptait elle car il la comprenait, il se fiait à elle, il pouvait l’écouter et elle était une des rares à pouvoir l’écouter lui, de sa petite voix fluette qui ne s’exprimait jamais. Il expira, haussant ses frêles épaules : “Je ne suis pas perdu. Son accent allemand était presque adouci par sa fatigue de la journée. J’essaye de comprendre un problème sans savoir si je peux le résoudre. Mais par rapport à ceux qui m’entourent... - un regard vers les A-charnés du travail - je n’arrive pas à ignorer que je pourrais peut-être réussir en y mettant un peu du mien.”.

La raison pour laquelle il réfléchissait à s’en donner la migraine était qu’il avait la certitude qu’il possédait un élément déjà, un indice que les autres n’avaient pas. L’expertise était encore en cours, l’investigation loin d’être terminée, mais le petit détective pressentait que lui seul pouvait y voir l’extrémité. Petit présomptueux surtout. Mais il avait raison. Cétait juste que seul son instinct pouvait lui souffler qu’il était bien sur les pas de la vérité. Croiser Neith, c’était l’occasion de confronter ses sens aux réalités, sa sensibilité à la logique. Il l’avait toujours été - logique - et il voyait dans la A un point de repère, un moyen de se fixer pour ne pas basculer dans une folie, une folle enquête d’un don pourtant inédit.

Voyage dans le temps.” Ce fut à peine murmuré entre ses dents et ça tournait en boucle dans sa tête depuis le discours. Il répéta : “Le voyage dans le temps. Je n’ai jamais lu ça dans les livres de la bibliothèque… Aucun mage avec ce don avant. Juste dans les séries et films. Cela me semblait toujours la manipulation temporelle de trop, celle impossible à réaliser.” Ce n’était pas seulement le fait qu’Adam Baker soit le seul voyageur temporel actuel qui le titillait. C’était d’être le seul dans l’Histoire entière. Même les dons qui muaient et se développaient avaient toujours une variante connue. Le petit anti-magie avait étudié son sujet et imaginer le voyage dans le temps comme variante d’un pouvoir comme Casimir… Cela lui semblait un peu gros.

La vérité dans les méandres du petit brun était que ce don était parfait, trop parfait. Lui qui réfutait la magie, la voyait comme un poison, une tare, une menace aurait pu voir dans le voyage dans le temps la solution à ses problèmes. Et c’était cela qui le mettait si mal. De voir que ce soit-disant Leader, soit-disant Sauveur aurait pu être la clé pour soigner sa mère avant qu’elle ne soit malade, avant qu’elle ne connaisse les mauvaises personnes, qu’elle reste avec son père biologique si inconnu, qu’au pire… oui, au pire, qu’il ne naisse jamais si cela pouvait préserver sa mère. Il aurait été jusque là le petit Time Lord s’il avait connu un tel don.

Mais non. Un tel don ne pouvait pas exister.

Car s’il avait existé, pourquoi ne pas l’avoir utilisé plus tôt ? Pour faire plus de choses ? Pour impacter plus de gens ? Et si ? Et si Baker l'avait déjà fait et ça n’avait pas empiré la situation ? Et si ? Et si comme Casimir, il avait refait et refait et refait la manipulation du temps dans l’espoir de fuir son futur mais les journaux remplis de morts étaient toujours les mêmes ? Empiraient ? Le violet expirait plus fort à présent, noyé dans ses réflexions de plus en plus tourbillonnantes et angoissantes. Qui menaient surtout nulle part. Le Leader n’était pas le Docteur et il ne sauverait peut-être personne.
code by lizzou — lundi 16 avril 2018 — indigo




_______________________

— But boys are meant to flee
Boy, we're dancing through the snow Waters freeze, the wind blows Did you ever feel We're falling as we grow No I would not believe The light could ever go But the golden age is over Listen, I can hear the call As I'm walking through the door Did you ever dream We'd miss the mornings in the sun The playgrounds in the streets × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Hello my name is
Neith O. Reed
Autre(s) compte(s) ? : Leann, Mckenna, Matthew
Personnage sur l'avatar : Sucy - Little With Academia

Féminin Âge / Classe ou Job : 18 / 7 / A
Messages : 171
Hello my name isNeith O. Reed
https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12084-but-i-m-quite-alright-hiding-today-neith https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12184-she-wants-to-know-neith#173135 https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12184-she-wants-to-know-neith#173135

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: Re: The light truth is found where the darkness lies ••• Neith   The light truth is found where the darkness lies ••• Neith 1400359500-clockLun 20 Aoû 2018 - 12:58
THE LIGHT TRUTH IS FOUND WHERE THE DARKNESS LIES
ft. Wolfgang
 ILe garçon semble surpris par ta prise de parole, trop profondément enfoui dans le labyrinthe de ses pensées pour t'avoir vu venir. Un sourire amusé se dessine furtivement sur tes lèvres, lumière tamisée qui éclaire un trop bref instant ton visage habité par l'inquiétude. Moment paisible, enfin, où tu penses pouvoir profiter simplement de la compagnie de Wolfgang. Petit génie, un adulte au format miniature, d'une certaine manière il te rappelle ce que tu étais à son âge, éveillant en toi une certaine forme d'instinct maternel. Ce n'est pas ton rôle, mais tu aimes te voir comme la marraine de l'allemand, lui donnant toute l'aide dont il puisse avoir besoin pour survivre dans le chaos de ce pensionnat.

Si le A t'assures ne pas être perdu, tu ne peux t'empêcher de remarquer la confusion dans laquelle il nage. Il est ailleurs, dans ses pensée, et malgré son affirmation, tu es à peu près sûre qu'il aura du mal à retrouver son chemin jusqu'à la Terre sans un peu d'aide. Le simple fait qu'il reconnaisse la difficulté de son problème, ce petit bonhomme déjà si plein de confiance ne fait que confirmer ton intuition.

- Je peux peut-être t'aider?

Tu te proposes avec une naïveté qui t'es inhabituelle, Neith, inconsciente de ce qui se trame derrière les lunettes du brun, de ce qui le préoccupe. Si tu voulais un moment de paix, une discussion sans complexité, quelque chose de superficiel pour occuper ton esprit, tu aurais pourtant dû te douter que tu t'adressais à la mauvaise personne. Alors quand ce souffle sort de sa bouche, quand il siffle ce mot qui te travaille déjà bien assez, tu grinces des dents. Vous vous ressemblez bien trop pour que votre compagnie mutuelle vous apporte une porte de sortie.

Il t'expose son point de vue sur le sujet, ou tout du moins ce qui semble plus un état de fait, le compte rendu de ses recherches. Tu n'as pas poussé si loin, Neith, parce que tu sais que le Leader ne peut pas mentir. Les traqueurs auraient mis à jour la mascarade depuis. Pourtant, il a raison, Wolfgang. C'est bizarre cette histoire. Les mages ont eu le temps de défiler à Prismver, avec des pouvoirs tous aussi divers les uns que les autres. Rare étaient ceux qui n'avaient pas pu rentrer dans le classement déjà bien établi par l'administration ces quinze dernières années et pourtant, pas de traces de voyageur du temps. Pourquoi? Ton esprit cherche une réponse rationnelle à tout ça, cherchant la cohérence dans la magie, la raison dans tout ce qu'il y avait de plus inexplicable. Et comme tu as bien entraîné ton esprit, Neith, tu fini par trouver une connexion. Un semblant d'explication pour protéger ton avis biaisé de ce qui s'approche d'une menace.

- Les dons spacio-temporels sont rares tu sais. Les chances de tomber sur un en particulier parmi tous ceux qui existe sont assez rare.

Tu sors un petit carnet de ton sac à dos avec un criterium et feuillette les pages jusqu'à trouver un endroit pour écrire.

- Tu as vu les probabilité à l'école déjà? Regardes. Il y a cinq catégories d'Eprit, n'est-ce pas? Dans l'ordre de fréquence, on a Psycho-Occulte, Biologique, Amélioration, Naturels et les SP. Je pars de ce point et je fais un trait par catégorie. On appelle ça une branche. Et chaque branche a une certaine probabilité. Je ne saurai pas te dire les chiffres exactes, mais on va dire que en gros, au moins quarante pourcent des monomageia sont des utilisateurs d'Esprit PO. Mettons qu'ils sont trente pourcent pour les Bio, quinze pour les améliorations, dix pourcent chez les Naturels, il reste au maximum cinq pourcent d'élèves avec des pouvoirs de la bonne catégorie d'esprit. De mémoire, je pourrais déjà nommer Mckenna qui a arrêt sur image, la petite Mila avec contrôle du temps. Dans la même tranche d'âge Destiny et Myrcella avec écriture du futur. Mme Miller, M. Endor et les Prismver avec immortalité temporelle. Quelques passe-murailles, les Royaumes Parallèles de Hadès, Casimir et son pouvoir bizarre. Orion aussi qui entre dans cette catégorie. Cette ex de Phoebus qui était téléporteuse, le mec de Chan et ses portails, le mec des Raven et la manipulation de l'espace… Ca fait douze dons, et je dois en oublier. Sans compter voyage dans le temps. Mettons vingt. J'ajoute une branche à partir de la branche des SP. Si on se dit que chaque don SP a la même chance de tomber, ce qui n'est probablement pas le cas, ça fait 1/20 soit 0,05 fois 5/100 soit 0,05 aussi. 5 au carré ça donne 25 donc 0,05 au carré 0,0025 donc 0,25% de chance de tomber sur un voyageur du temps. En admettant qu'il y ait eu 2000 élèves, ça donne … quatre voyageurs temporels.

Tu dois reconnaître que tu ne t'attendais pas à ce genre de conclusion à ton long monologue récité avec tant d'assurance. Tu pensais que la logique serait avec toi sur ce coup, que tu pourrais prouver que mathématiquement, ce n'était pas incohérent qu'il n'y ait aucune personne avec ce don. Tu grimaces face à ce résultat, Neith, parce que ces estimations te paraissent cohérente. Trop cohérente pour tomber sur un résultat quatre fois trop élevé. Même en baissant les chances de tomber sur un Esprit SP à 3% c’est-à-dire en la divisant presque par deux, il y en aurait eu au moins un.

- Après, il y a beaucoup d'estimations, et la population de mages avec un SP est probablement trop basse pour que les statistiques s'y appliquent de façon homogène.

Mais qu'importe à quel point tu essaie de te rassurer, ton esprit à tilté que quelque chose n'allait pas avec cette histoire. Parce que tu prends en compte la population de Prismver probablement tronquée d'un bon nombre d'étudiant pour te rassurer, pour t'aider à tomber sur le résultat qui t'arrange, mais tu sais que le nombre de mage à prendre est bien plus haute. Et que s'il y en a un aujourd'hui à Prismver, les chances qu'il y en n'ait pas un autre sont ridicules. Alors où sont les Time Lords? Alors tu laisses tomber le crayon de tes mains, et te laisse t'enfoncer dans le canapé.

- Ou alors on oublie quelque chose. Après tout, un voyage dans le temps, ça ne peut être que dangereux, non? Peut-être qu'il y en a eu d'autre. Peut-être qu'ils ont juste créé des paradoxe qui les ont tout simplement rayé de l'existence? Mais dans ce cas-là… Dans ce cas-là, Pr. Baker devrait avoir disparu aussi, non? Et si ce n'est pas le cas, ça veut dire qu'on est foutu. Parce que si sa venue a réussi à empêcher la guerre, il n'aurai jamais fait le voyage dans un premier temps. Et si la guerre n'a pas été arrêté, alors on va vivre le même futur que lui. Mais pourquoi s'arrêter ici dans le passé et ne pas continuer à utiliser son pouvoir si ce moment exact pour son arrivé n'est pas le bon?

Ca chauffe là-dedans, Neith, et ton cerveaux n'est pas prêt à se confronter à la difficulté d'abstraction des paradoxes. Tu tires tes mèches rebelles en arrière, essayes de tirer tout ça au clair. Mais toute seule, tu ne feras que t'embrouiller.


♥️
[/quote]



_______________________

Revenir en haut Aller en bas
Hello my name is
Wolfgang Wilhelm
Pseudo du joueur : Lily
Autre(s) compte(s) ? : Lexi, Songli, Lily † Niniels
Personnage sur l'avatar : Edogawa Conan (Détective Conan) || Asa Butterfield jeune (IRL)

Masculin Âge / Classe ou Job : 4A ▬ 14 étés (12/06)
Messages : 59
Hello my name isWolfgang Wilhelm
https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t10512-everything-is-hard-before-it-is-easy-little-wolfy#157086 https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t9555-we-re-all-stories-in-the-end-make-it-a-good-one-eh#157515 https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t10564-love-does-not-dominate-it-cultivates https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t10565-the-little-man-is-still-a-man#157519

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: Re: The light truth is found where the darkness lies ••• Neith   The light truth is found where the darkness lies ••• Neith 1400359500-clockMar 28 Aoû 2018 - 9:10




❝ it's this okay
sis model? ❞
- Wolfneith -
Aide (n.f.) 1. Action d’apporter son soutien physiquement, verbalement, financièrement ou de tout autre manière. 2. À la fois la personne dont on reçoit du secours et le soutien que l’on en tire.
 Aide ? Le petit Wolfgang n’avait pas l’habitude de ce genre de proposition. Peut-être avait-il vraiment l’air perdu au final pour qu’on vienne ainsi faire assez attention à lui pour ça. Le voyage dans le temps et le cas Baker-Reed semblèrent animer Neith qui se prêta au jeu. Wolfgang l’écouta avec attention parler de la rareté des SP et développer en statistiques la probabilité d’avoir des voyageurs temporels. Il la suivait sur son carnet, tentant de suivre tant les calculs que son cheminement de pensées. Cela signifiait déjà comme postulat de départ que ça existait bien… postulat à accepter puisque les traqueurs n’avaient pas rechigner.

Il leva les yeux de la feuille pour regarder Neith dans les siens, légèrement gêné pour elle, et aussi perplexe que ses calculs amènent à cette conclusion un peu trop élevé pour les rassurer. Car au-delà de la logique, c’était leurs émotions qui étaient mises à mal. Tout ceci n’avait aucun sens et les deux T étaient paumés. Et malgré sa tentative, Wolfy ne se laissa pas aller à croire que la population basse des mages spacio-temporels expliquaient tout… Il y avait déjà douze mages (à minima) ainsi à l’école, c’était peu mais c’était toujours ça. Mais elle poursuivit sa réflexion à se chauffer visiblement elle aussi le crâne. Elle avait atteint le même niveau que lui, à savoir la confrontation aux paradoxes. A savoir si : Baker voyage pour éviter la guerre, il arrive dans le passé et l’évite ; alors il n’y aura plus de guerre pour justifier son voyage dans le temps…

Est-ce que les paradoxes étaient si dangereux que ça ? Est-ce que tous les autres étaient morts avant lui ? Est-ce qu’il allait mourir ? Ou est-ce eux qui allaient subir ? En tant que dommages collatéraux.

*J’ai pas envie de mourir. Ni maintenant ni plus tard.* lâcha-t-il à lui-même, craintif n’osant s’avouer sa banale peur de la mort. Mort qui lui tomberait dessus quoi qu’il arrive malgré tout… Mais sa réflexion continuait de pulser, renforcée qu’elle était par l’intervention de Neith. S’il n’était pas rassuré, il était encore plus déterminé. Il se leva, sous une impulsion nouvelle. “Qu’importe les probabilités, là c’est la réalité. On a un voyageur temporel qui va peut-être détruire notre ligne temporel en voulant sauver son présent. MAIS. Mais. S’il le fait c’est qu’il a dû réfléchir à ça, que ce n’est pas précipité… Baker et même Reed semblent des gens intelligents, pas du genre à faire un coup dans la précipitation et le désespoir… Suffit de voir leur discours soigneusement préparé. Ils ont même usé du powerpoint. Il indique le carnet : Quatre voyageurs temporels. Minimum. Peut-être pas maximum. S’il y en a un, il peut y en avoir plus. Plus qui se cachent, qui savent des choses du moins. Il faudrait avoir leur avis sur la question… Je ne sais pas mais… Mais ça persiste dans mon esprit qu’il ne peut pas être le seul existant. Que voyager dans le temps, c’est pas que de la science-fiction. On est des mages ou non ?

Première fois qu’il se laissait aller à cette appartenance… Il le regretta immédiatement. Il se rassit, gêné. Avant de finir : “Tout ça pour dire que le paradoxe aurait déjà dû nous tomber dessus s’il devait arriver. Cela doit être une histoire de dimensions parallèles. J’ai connu un mage qui en avaient conscience de ces dimensions… Peut-être qu’on est une timeline où ça va… plus ou moins… Et que les voyageurs temporels ne sont plus ou pas là pour X raison. Seul le Baker d’ailleurs l’est.” Petit soupir de fatigue. Il a trop donné le petit Wolfy, ce n’est pas dans ses habitudes. Toute cette histoire le fait trop parler à son goût.
code by lizzou — lundi 16 avril 2018 — indigo




_______________________

— But boys are meant to flee
Boy, we're dancing through the snow Waters freeze, the wind blows Did you ever feel We're falling as we grow No I would not believe The light could ever go But the golden age is over Listen, I can hear the call As I'm walking through the door Did you ever dream We'd miss the mornings in the sun The playgrounds in the streets × code by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Hello my name is
Neith O. Reed
Autre(s) compte(s) ? : Leann, Mckenna, Matthew
Personnage sur l'avatar : Sucy - Little With Academia

Féminin Âge / Classe ou Job : 18 / 7 / A
Messages : 171
Hello my name isNeith O. Reed
https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12084-but-i-m-quite-alright-hiding-today-neith https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12184-she-wants-to-know-neith#173135 https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12184-she-wants-to-know-neith#173135

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: Re: The light truth is found where the darkness lies ••• Neith   The light truth is found where the darkness lies ••• Neith 1400359500-clockJeu 30 Aoû 2018 - 11:58
THE LIGHT TRUTH IS FOUND WHERE THE DARKNESS LIES
ft. Wolfgang
Après un court silence qui parcourra la pièce, le temps de digérer la vision assez pessimiste que tu venais de partager avec le jeune allemand, Wolfgang fût le premier à reprendre du poil de la bête. Il se lève d'un coup d'un seul, et avec une toute nouvelle détermination, il se lance dans un discours mobilisateur. Si tu te sens quelque peu attaqué par sa première phrase -qui ose critiquer les probabilité?- tu dois bien reconnaître que l'ensemble à l'effet recherché. Tu as du mal à croire que Pr. Baker n'ait pas pensé à tout ça avant de quitter sa ligne de temps. Il a l'air de quelqu'un d'intelligent, après tout. Pas le genre à risquer des vies pour trouver une ligne de temps où se la couler douce. Il aurait pu se contenter de retourner à une époque où les dons n'étaient pas encore révélés si c'était le cas. Et au vu du futur que les deux voyageurs ont décrit, cette solution qu'ils avaient décidé de prendre ne semblait pas être un plan à la légère. Tu ne peux qu'acquiescer les mots du violet.

L'avis d'un autre voyageur temporel, ça serait top. Mais comment? Comment trouver des gens qui se cachent et qui ont la possibilité de disparaître si facilement au moment où ils savent être trouvés, disparaître à un endroit où vous ne pourrez jamais les atteindre. Mais s'ils étaient déjà passé par cette époque, il devait pourtant rester des indices. Des traces, des objets, des textes. Alors tu réfléchi à ce qui aurait pu rester d'un tel passage. Et y a ce détail qui te revient à l'esprit.

- Dis, t'as entendu parlé du TARDIS dans la forêt?

T'en avais entendu parlé après la fête des D. Orion avait fabriqué son propre vaisseau gallifréien avec toutes ses caractéristiques : plus grand à l'intérieur, se déplace dans l'espace… et dans le temps. Si c'était grâce à quelqu'un qui avait le pouvoir de création d'objet magique, il avait bien fallu le copier quelque part. Et ça impliquait bien un autre voyageur qui serait passé par l'île.

- Il a quelques années maintenant, mais c'est des élèves qui l'ont fabriqué, et ça voyage dans le temps. Avant l'arrivée de Baker. On pourrait aller poser des questions à ceux qui l'ont fabriqué pour commencer. Ca nous mènera peut-être à savoir où sont les autres mages avec ce pouvoir. Et si ce n'est pas le cas, on aura probablement quelques indices supplémentaire... Tout du mois, si tu souhaites poursuivre l'enquête?

Un sourire se dessine enfin sur tes lèvres Neith. Malicieux, curieux, il vient éclairer ton visage jusqu'à tes yeux vermillon.  


♥️



_______________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: The light truth is found where the darkness lies ••• Neith   The light truth is found where the darkness lies ••• Neith 1400359500-clock
Revenir en haut Aller en bas
 
The light truth is found where the darkness lies ••• Neith
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «blah blah blah :: RPs :: R.I.P-
Sauter vers: