Familles à l'honneur
Prédéfinis forum
Prismver
Course des maisons
Hamamelis
Dracunculus
Vinca
Mini News
23.12 Horoscope magique disponible ici
RP libres
Ajouter mon RP - Pas de RP en cours

Partagez
 

 ( goodbye clues ) ; PROJET CHAOS - 2

Aller en bas 
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: ( goodbye clues ) ; PROJET CHAOS - 2   ( goodbye clues ) ; PROJET CHAOS - 2 1400359500-clockDim 20 Mar 2016 - 15:14

{{« goodbye clues
by alexis lewis ; ft léocade remington/br>(ligue du chaos)




Identité. Qu’est-ce que c’est au fond ? Un nom, une origine, un visage… Des actions un peu en vrac et une personnalité qu’on remarque. Pas grand-chose en somme. Mais on vit ainsi. On se démarque, on s’agite, on existe. Mais parfois… parfois il est si bon de recommencer, d’effacer notre identité pour mieux pouvoir l’affirmer.

Il était 23 heures. Le jeudi 17 mars avait été des plus banals. La vice-directrice avait menacé quelques élèves et certains avait empoché la cravate rouge. D’anciennes cravates blanches et des membres du WIP avaient scandé la paix en aidant à retaper la salle des A. Ces derniers avaient agressé des E parce que… parce que c’était ainsi que Prismver semblait fonctionner. Par la provocation, l’animation, la violence. Quand ce n’était pas des S qui menaient la danse… Et Alexis attendait patiemment devant son horloge l’heure fatidique. Elle finit par se lever, débloquant son dos ankylosé par l’immobilisme. A présent : étape numéro 2.

Les ombres se déplacèrent dans la pénombre du rez-de-chaussée. Elles se rassemblèrent, se retrouvèrent, se saluèrent de cet air mauvais qui leur était commun et disparurent parmi d’autres ombres dans le bâtiment administratif. Oswald avait confié à Léocade ses clés pour la nuit. Sa participation en tant que « passeur » aurait mis en péril leur anonymat… ou du moins, le sien après l’acte de la cantine. De son côté, June avait bien préparé les choses et le doré et la verte n’eurent aucun mal à trouver leur but. A savoir le deuxième bureau des secrétariats où étaient entreposées toutes les fiches d’informations sur les membres de l’école, les élèves comme le personnel.

Léocade puis Alexis entrèrent dans la petite pièce qui n’était constituée que d’un simple bureau où trônait un vieil ordinateur – ce n’était pas là-dedans que la richesse des Prismver partait – avec quelques futurs dossiers d’inscriptions, un pot à crayons de différentes tailles et une plante qui devait être fausse vu la couleur vert fluo qui semblait briller, même avec la pâle lumière de l’extérieur. Le doré dédaigna le PC qui avait attiré la technopathe pour se fier au mur que formaient de multiples tiroirs. A la lumière d’une lampe torche, ils inspectèrent les petites étiquettes pour trouver les dossiers voulus. Cela allait être facile, le classement était par par ordre alphabétique mais aussi par classe. Léocade sortit une liste qu’ils avaient confectionnée minutieusement au préalable et le doré sortit peu à peu les dossiers dont les noms correspondaient. Bien sûr, il se permis d’ouvrir certains dossiers pour lâcher des rires cyniques. Il voulut même ajouter des informations erronées dans des dossiers clean.

La verte retourna sa chaise vers eux, alors qu’elle fouillait de son don les dossiers rangés dans l’ordinateur. Elle lui déconseilla de faire cela : il fallait s’en tenir au plan, ne pas s’éparpiller car cela risquait de tout foirer. Première fois qu’elle s’adressait à lui de la soirée, la voix blanche et éteinte. Elle revint à son écran, balayant son intérêt, sans prêter attention si on l’écoutait ou non. De toute manière, les dorés étaient des électrons libres dans cette école… Elle avait appris la liste par cœur et trouva rapidement les cibles. Elle se félicita de son don qui lui facilitait la tâche. Pas besoin de trouver la série de mots de passe qui protégeait les dossiers et empêchait des suppressions regrettables. Elle, elle n’avait qu’à demander à la machine de la laisser passer et de l’aider. Elle vérifia une dernière fois que tous les dossiers voulus avaient été supprimés : June, Léocade, Hazel, Allyson, Oswald, Colton, Faust, Nova, Hadès, Karma, Joshua, Orest, Victoria, Ansel, Gautier, Freyja, Artus, William, Midona, Merlin et Sully.

Il y avait de tout : de la violence doré, du trouble rouge, du chaos violet,… des leurres pour voiler les responsables aussi. A noter que seule Alexis avait refusé qu’on touche à son dossier, ne voulant pas attirer l’œil et préférant mener son chaos dans l’ombre de ses machines. Elle avait eu une impression bizarre en communiquant avec la machine. Cette dernière témoigna qu’on l’embêtait un peu trop sur les dossiers en ce moment alors que ce n’était pas la grosse période d’inscriptions ou d’examens… Déjà que les élèves n’arrêtaient pas de changer de lettres pour le « E », si en plus, ils se barraient tous… ! Lassée par cet ordinateur étonnement bavard – la vieillesse semblait avoir cet effet universel – elle l’éteignit et revint vers Léocade. Il avait les vingt-deux dossiers dans les mains, prêt à les détruire comme l’avaient été leurs versions virtuelles. Mais cela n’allait pas se faire dans le bureau. Ils éteignirent leurs lampes torche et refermèrent derrière eux, laissant presque en état le secrétariat.

Ils quittèrent le bâtiment par le hall désert, veillant à ne pas se faire remarquer alors qu’à minuit, il n’y avait personne dehors… surtout depuis que la Vice avait forcé le personnel à être plus strict s’ils découvraient des noctambules qui ignoraient les règles. Ils se trouvèrent un bel emplacement, non loin d’un mur extérieur au bâtiment principal, bien visible du chemin. Léocade se mit à fumer et joua avec son Zippo. Au regard agacée de la verte, il finit par enflammer les dossiers qu’ils avaient récupérer. Certains brûlaient bien, d’autres moins. Le feu rongeait les feuilles, rongeait les secrets, rongeait le passé. Léocade jouait avec les ombres que le briquet avait fait apparaître, amusé par ces dossiers bientôt réduits à néant. Alexis pliait les feuilles pour en faire des formes– des avions, des bateaux, des roses… – qu’elle brûlait avec patience alors que les langues de feu menaçaient ses doigts.

Sous le ciel noir piqueté d’étoiles, le froid calma les ardeurs des flammes mais pas assez pour qu’un des dossiers y survivent. Au matin, les informations cachées n’étaient plus qu’un amas de cendres, fait d’encre calcinée, s’éparpillant au vent. Sur le mur se découvrait des lettres capitales aux tailles différentes faits au scotch, proclamant ces mots : « YOU HAVE ONLY ASHES AGAINST US, NOTHING TO STOP THE FIRE. YOU’RE JUST POWDER AND MORE YOU’LL TRY TO STOP US, MORE WE’LL GROW. » Les ombres criminelles étaient déjà bien loin de la scène de crime quand les premiers curieux découvrirent le message de la League du Chaos. Mais même si les élèves avaient compris qu’il s’était passé quelque chose durant la nuit, l’administration n’allait pas leur fait part de la disparition de certains dossiers. Il fallait maintenir un semblant d’ordre, ne pas avouer les failles du système. Mais… c’était déjà trop tard. Comme un feu dévorant tout, le chaos rongeait déjà les cœurs et troublait les esprits. Alors que ce n’était que le deuxième éclatement d’un grand feu d’artifices.

HRP & résumé pour les feignasses :
 

(c) Mo'

Revenir en haut Aller en bas
 
( goodbye clues ) ; PROJET CHAOS - 2
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «blah blah blah :: RPs :: Fini m'dame-
Sauter vers: