Familles à l'honneur
Prédéfinis forum
Prismver
Course des maisons
Hamamelis
Dracunculus
Vinca
Mini News
23.12 Horoscope magique disponible ici
RP libres
Ajouter mon RP - Pas de RP en cours

Partagez
 

 Faire connaissance, tout un art. À pratiquer avec modération. | Chan W. Xiang

Aller en bas 
Hello my name is
Kamyl T. Wolff
Pseudo du joueur : Alice
Autre(s) compte(s) ? : Andy & Cha & Tyler
Personnage sur l'avatar : Kuroo Tetsurou - Haikyuu!!

Masculin Âge / Classe ou Job : 18 ans - 7E
Messages : 389
Hello my name isKamyl T. Wolff
https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t11145-back-to-black#163660 https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12085-pour-un-monde-rempli-de-chat-kamyl#172579 https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12085-pour-un-monde-rempli-de-chat-kamyl https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t11156-zulu-lms-kamyl

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: Faire connaissance, tout un art. À pratiquer avec modération. | Chan W. Xiang   Faire connaissance, tout un art. À pratiquer avec modération. | Chan W. Xiang 1400359500-clockVen 31 Mar 2017 - 20:09


Chan W. Xiang


Faire connaissance, tout un art. À pratiquer avec modération.

Le soleil filtrait à travers les volets de la chambre. Faisant grogner le propriétaire de cette dernière. Détestant la lumière d'être si intense quand il veut dormir. L'adolescent voulu se recaler dans son oreiller, enfouit sous sa couette pour avoir une maigre protection malgré la chaleur ambiante. Mais il dut abandonner son combat en constatant qu'il était malheureusement bien réveillé et qu'il ne pourrait définitivement pas se rendormir.

C'est en jurant que Kamyl expulsa sa couette en dehors de son lit pour faire l'étoile de mer. Même s'il ne pouvait pas dormir, il n'allait pas se priver de repos. Il garda donc ses yeux fermés en attendant que le temps passe. Réfléchissant vaguement à ce qu'il pourrait faire aujourd'hui. Le dimanche se trouve être la seule journée de la semaine où il peut faire la grasse matinée. Et pour aujourd'hui, c'est mort. Quel monde cruel...

Ses projets pour la journée, qui consistait à se traîner dans la cuisine pour se préparer un sandwich et revenir dans sa chambre, tombèrent vite à l'eau. Dès qu'une demoiselle franchit sa porte de chambre en fait. Là, il aurait dû se poser des questions. Du genre, qui est-elle, qu'est-ce qu'elle fait là, ou même se sentir gêné ou quelque chose d'autre qu'elle le voit vêtu d'un splendide boxer noir, neutre, pour seul vêtement. Réagir en d'autres mots. Néanmoins, Kamyl n'est pas pudique et la flemme dominait vraiment le reste. Alors il se contenta de fermer de nouveau les yeux et d'attendre. La brune, il avait eu le temps de capter à peu près sa couleur de cheveux, partira bien un jour ou l'autre. Elle se lasserait bien de son apathie. Le E eut vaguement l'impression d'oublier quelque chose d'ailleurs, mais il ne saurait dire quoi.

Le sommeil embrumait encore son cerveau parce qu'il ne capta pas qu'elle lui parlait. Puis ses neurones se connectèrent enfin. Aujourd'hui, il devait rencontrer son nouveau parrain. Ou sa nouvelle marraine. Il ne lui vint même pas à l'esprit que l'inconnue pouvait être cette personne. Parce que E oblige. Il ne savait même pas qui c'était. Ni où et quand ils devaient se retrouver... Plus organisé comme mec, on ne trouve pas. À cet instant, le sixième regretta presque de ne plus être en B. Là-bas au moins il échapperait à toute cette merde. En plus, si le nouveau est aussi con que le précédent, il va y avoir de la casse. Kamyl est cool, mais il ne faut pas le pousser à bout non plus. Ce que l'autre imbécile n'a pas hésité à faire depuis qu'il a rétrogradé. Quel intolérant. Et il avait été patient !
Cette histoire avait fini à l'hôpital. Et avec des heures de colle pour lui. Pourtant, le mec avait été sympa au début. Lui faisant une visite guidée du pensionnat, lui donnant plein de petites astuces pour adapter au mieux sa nouvelle vie. Il lui apportait son aide pour les cours et parfois corrigeait ses copies à l'orthographe... Inqualifiable. À croire qu'il voulait à tout prix le faire passer en A. Ce qui est parfaitement envisageable quand on connaît le personnage.

Il comata sur le sujet encore un peu avant de se faire interrompre par... Il ne savait pas trop quoi en fait. Un mouvement ? Un bruit ? Le matelas qui bouge ? Tout en même temps ? Son cerveau n'eut pas le temps d'analyser. Trop embrumé par le sommeil. Tel un camé après un shoot. « Mmmh ? » Ce son était censé représenter une tentative de communication avec l'intruse. Et le garçon allait devoir se sortir de son état apathique s'il voulait comprendre quelque chose à présent.




_______________________

Warriors
As a child you would wait ; And watch from far away ; But you always knew that you'd be the one ; That work while they all playIn youth you'd lay ; Awake at night and scheme ; Of all the things that you would change ; But it was just a dream !

Indisponible pour RP

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Faire connaissance, tout un art. À pratiquer avec modération. | Chan W. Xiang   Faire connaissance, tout un art. À pratiquer avec modération. | Chan W. Xiang 1400359500-clockVen 31 Mar 2017 - 23:39


I'm sure it will
be nice to
meet ya

fin mars ৩ Kamyl ৩
Cela faisait si longtemps que
j'attendais un tel événement.

Pourtant, je ne pense pas avoir détesté celui qui t'a précédé, Kamyl. Ashton. Peut-être que tu l'as autrefois connu ? Ou peut-être pas plus que cela. C'est celui qui, un beau jour, on ignore toujours pourquoi, a montré son visage charmeur à la télévision.
Celui qui a tout révélé sur nous, tout, tout, tout, celui qui a dévoilé ce qui se cachait derrière ce masque de pensionnat prestigieux. Il était un peu pervers, tu sais, un peu morbide, un peu gênant, un peu ... ; il avait cette attitude dérangeante qui attisait plus la haine et le dégoût que la sympathie. Il m'énervait moi aussi, tu sais, je voulais lui donner des claques parfois et pourtant il a disparu du jour au lendemain ; et j'ai été assez inquiète.

Enfin je ne sais pas trop...
Je sais juste qu'un jour j'ai reçu cette lettre de l'administration me disant que tu le remplacerais.

En vrai je ne t'en veux pas, Kamyl. Au contraire quelque part je t'attendais. Je suis même impatiente de savoir qui tu es, quel genre de tempérament tu me réserves car la jolie lettre de l'administration ne le dit jamais.
C'est toujours par nous-même qu'on découvre ce genre de choses.

Tu vois, je suis venue un dimanche, même s'il paraît que c'est un jour de repos, un jour qu'on réserve dans la semaine pour échapper au stress vécu des six jours précédents. J'ai préparé des biscuits parce que je me dis que ça pourrait te faire plaisir même si ça peut sembler un peu trop – parce que la première impression a toujours compté même si on refuse de se l'avouer. Tu vois, je suis venue vêtue d'un chemisier rose pâle qui rentre dans dans une jupe blanche s'étendant de ma taille à mes genoux. Tu pourras dire que c'est un peu léger, que ça te rappelle que le printemps pointe le bout de son nez,
mais ce sera toujours plus que toi lorsque je suis arrivée dans ta chambre.

Tu es couché sur ton lit et je me tiens devant toi, bien droite comme un piquet et le visage rayonnant d'un sourire éblouissant.

– Salut Kamyl ! Ca va ? Désolée d'entrer un peu librement, mais je suis Chan, ta nouvelle marraine. On devait faire connaissance aujourd'hui.

En réalité je sais que tu m'as aperçue avant de te rendormir.
Et même que tu n'as certainement pas dû écouter ce que j'ai dit.
Mais personnellement j'ai attendu. Je ne suis pas partie même si ma susceptibilité aurait dû me l'exiger.
Non
Non
Je me suis permise de m'asseoir sur la chaise devant ton bureau, tu me le pardonneras j'espère... J'ai déposé le petit sachet avec les biscuits que j'ai préparés, c'est la seule chose que j'ai vraiment apportée car je me dis qu'une première rencontre à faire des maths ou de l'histoire c'est assez barbant. Et comme ça je n'aurais qu'à attendre que les bras de Morphée cessent de t'emprisonner dans leur étreinte.

Sauf que c'est un peu long tu vois.
Alors à l'aide de la télékinésie que j'ai copiée, je m'amuse à tirer un peu ton matelas.
La sensation, le bruit ne doivent pas être très agréables je te l'accorde.
Toutefois il est temps de se réveiller car moi je n'ai pas oublié notre rencontre.

– Re-salut Kamyl ! Ca va toujours ? j'affiche toujours ce même visage enthousiaste qui m'est si propre et parce que ta réaction me ravit tout autant. Si tu es assez réveillé on peut faire connaissance si tu veux. Je veux bien me re-présenter. Je te laisse te vêtir de quelque chose d'un peu plus... habillé disons, avant ça, ce n'est pas un problème.

Je me mets à ricaner doucement et de bon coeur.
Je dois te paraître
un peu niaise
à paraître aussi heureuse,
un peu harceleuse
à rester dans ta chambre avec cette idée en tête.
On me le dit souvent et tu ne serais pas le premier surtout. Mais sache que je veux bien t'attendre encore un peu pour que je sois un peu plus que ce que représentent ces deux simples adjectifs.
coded by blair of shine & ooc


Revenir en haut Aller en bas
Hello my name is
Kamyl T. Wolff
Pseudo du joueur : Alice
Autre(s) compte(s) ? : Andy & Cha & Tyler
Personnage sur l'avatar : Kuroo Tetsurou - Haikyuu!!

Masculin Âge / Classe ou Job : 18 ans - 7E
Messages : 389
Hello my name isKamyl T. Wolff
https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t11145-back-to-black#163660 https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12085-pour-un-monde-rempli-de-chat-kamyl#172579 https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12085-pour-un-monde-rempli-de-chat-kamyl https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t11156-zulu-lms-kamyl

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: Re: Faire connaissance, tout un art. À pratiquer avec modération. | Chan W. Xiang   Faire connaissance, tout un art. À pratiquer avec modération. | Chan W. Xiang 1400359500-clockMar 4 Avr 2017 - 21:31


Chan W. Xiang


Faire connaissance, tout un art. À pratiquer avec modération.

Ouvrir les yeux pour commencer l'aiderait probablement à sortir de son état apathique. Ce qu'il fit donc. Le temps de se réhabituer à la luminosité ambiante et ces derniers seraient opérationnels. Qui a dit que ce serait rapide ? Ensuite, il fallait que son cerveau accepte d'analyser les bruits environnants. Ce qui lui permit de capter la voix de son intruse. Qui apparemment le connaissait puisqu'elle l'appelait par son prénom. La demoiselle osa même lui demander s'il allait toujours bien... Quel toupet. Ça ira de toute façon mieux quand il aura récupéré la totalité de ses capacités mentales. Que celui qui se moque soit pendu.

La demande, bien que légitime, aurait pu vexer Kamyl s'il ne se foutait pas royalement d'à peu près tout dans ce pensionnat. La formulation faisait vaguement penser que la fille parlait à un enfant en bas âge. Comme s'il avait besoin qu'on le prenne par la main pour traverser la route. Elle n'était pas sa mère non plus. À cette remarque, un sursaut d'énergie le prit. Il se leva d'un coup, se stabilisa sur ses pieds pour ne pas tanguer, avant de s'étirer. Faisant craquer son épaule au passage. Ce qui le fit grogner. Parce que bordel ça fait mal.

Une fois debout sur ses pieds, il se dirigea vers son placard pour en sortir un t-shirt ainsi qu'un jogging. La demoiselle préférait converser habillé. Soit. Il s'habillerait donc. Simplement. Haut blanc avec un motif quelconque qu'il ne prit même pas le temps de regarder et un pantalon vert. Le métis ne se souvient pas vraiment d'où il le tient celui-là. Il est un peu trop flashy pour qu'il l'ait choisi lui-même. Un cadeau de Marcia probablement.

Un ricanement ramena Kamyl au présent. Avec une fille dans sa chambre. Dit comme ça, ça peut être mal interprété. Néanmoins, ce n'est pas son genre d'être coureur de toute manière. Puis, qui donc est-elle ? « J'ai pas suivi, qui es-tu ? » Quoique ça, il pouvait s'en passer en vrai. « Mais surtout, tu fais quoi là ? » C'est bien connu que les gens viennent se taper l'incruste dans la chambre d'honnêtes personnes comme ça. De plus, elle l'avait appelé par son prénom. Donc ce ne pouvait pas être une erreur. Une idée saugrenue germa dans sa tête. Dans le doute, il en fit part à sa camarade. « T'es pas venue me chercher pour une heure de colle ratée au moins ? » Non, parce qu'il est quasiment sûr de pas en avoir eu récemment. La partie logique de son cerveau lui indiqua très justement que si c'était la raison de sa venue, elle aurait été probablement plus convaincante pour le réveiller. Elle n'aurait pas été fringuée de cette manière non plus. Nettement plus jolie que l'uniforme au passage.

La bienséance voudrait également qu'il arrête de la fixer comme si elle avait un bouton en plein milieu du visage. Elle n'en avait pas. Il venait de vérifier. Mais elle l'intriguait vraiment. Son attitude, son air de savoir quelque chose qui échappait à Kamyl, ce qui doit probablement être le cas. Sinon elle ne serait pas là. Raaah. Voilà qu'il devenait curieux.

Détourner sa curiosité ne fut pas une épreuve insurmontable. Il suffit juste à Kamyl d'aller ouvrir la fenêtre et de s'asseoir sur le bord de celle-ci. Ne craignant pas le froid, il ne pensa pas une seconde que ce dernier pourrait gêner la demoiselle. Inconsciemment, il se mit à balancer ses pieds lentement. Maintenant, il voulait bien écouter ce qu'elle avait à raconter. S'il avait eu une petite voix dans la tête, elle lui aurait soufflé qu'il savait déjà de quoi il en retournerait. Seulement, il n'était pas fou. Donc pas de voix. Pas de prise de conscience soudaine pour lui.




_______________________

Warriors
As a child you would wait ; And watch from far away ; But you always knew that you'd be the one ; That work while they all playIn youth you'd lay ; Awake at night and scheme ; Of all the things that you would change ; But it was just a dream !

Indisponible pour RP

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Faire connaissance, tout un art. À pratiquer avec modération. | Chan W. Xiang   Faire connaissance, tout un art. À pratiquer avec modération. | Chan W. Xiang 1400359500-clockMer 19 Avr 2017 - 22:30


I'm sure it will
be nice to
meet ya

fin mars ৩ Kamyl ৩
Je vois que tu te réveilles enfin,
Kamyl

Tu soulèves tes paupières avec quelques difficultés – je le vois, tu aurais préféré continuer à être bercé par ce profond sommeil – et tu obéis à ma petite requête, celle de te vêtir d’un peu plus que ce caleçon que tu me dévoiles sans gêne ; oh mais ne t'en fais pas, je te rassure, je ne fais guère partie de ces filles dont la vue de ton sous-vêtement déclencherait le réflexe de partir en courant – mon cœur est déjà pris de toute façon, tu sais. Je glisse une mèche derrière mon oreille droit durant ton absence, un peu attristée de ton attitude désinvolte mais je garde le sourire. Le sourire jovial, le sourire enthousiaste, le sourire niais auquel on m’associe beaucoup trop, auquel m’attribue cette étiquette de petite cruche.

Tu reviens et je me doutais, je me doutais tu sais que tu poserais ces questions alors que tu t’installes au bord de la fenêtre de la chambre – je le conçois, tu possèdes une bien jolie vue par rapport à la mienne. Qui je suis et pour quoi je suis là. Je m’en doutais tant que cela ne me déçoit guère, j'étais prête à cela. Par contre… Par contre tu me soupçonnes d’avoir été envoyée par l’administration pour t’emmener, pour te faire rattraper quelques heures de retenu. Et là, il faudra m’excuser car je n’ai pas pu m’empêcher de laisser échapper un petit ricanement, ricanement trop spontanée. Désolée. Je ne m’attendais pas à ce que tu me questionnes sur ce sujet, alors je décide de te regarder avec un large sourire afin de jouer le jeu quelques secondes, levant le doigt d'une manière accusatrice, moralisatrice.

– Tout à fait mon cher Kamyl ! Votre attitude et les infractions que vous commettez sont inadmissibles ! Madame Stauton vous demande à son bureau pour les cinq heures de colle que vous devez rattraper !

J’exagère un petit peu mon jeu, afin de laisser l’ironie transpirer de ma petite farce ; je laisse même entrevoir ma langue sur mes lèvres afin d’accentuer l’humour qui s’y dissimule grossièrement. Mais comme on le dit, les blagues les plus courtes sont les meilleures, et rapidement j’adopte une attitude plus sérieuse adaptée à notre échange, et je plisse les yeux.

– Je plaisante, a priori le rôle de marraine n’inclut pas que je dois surveiller tes punitions – ou alors, pas encore ? Mais t’inquiète pas, si un jour c’est le cas, je trouverai des moyens de te laisser filer.

Je me retourne vers toi avec un geste lent, toujours assise sur cette chaise que je monopolise sans gêne dans ta chambre – je m’en excuse. Je pose mes yeux bridés sur toi, joignant mes deux mains devant moi. J’ignore ce que tu dois bien penser de moi, en ce moment ; je pense que tu as fini par saisir la raison de ma venue intrusive, mais m’en veux-tu toujours ? J’ai pu lire sur ton visage que ce n’était pas la visite qui te ravissait le plus.

– Je suis Chan, Chan Xiang, suppléante des B mais je suis surtout celle que l’administration a désignée pour être ta marraine dorénavant. Mon filleul a disparu désormais et apparemment on t’a séparé de mon prédécesseur. Comme tu l’auras compris je suis là pour faire connaissance, du moins la date figurait sur la lettre que l’on m’a envoyée.

J’utilise la télékinésie que j’ai copiée pour amener les biscuits jusqu’à toi. J’espère que tu apprécieras, ils sont aux pépites de chocolat. Rien que pour toi. Ce n’est… pas très original c’est vrai, je le conçois, c’est un petit peu trop classique – m’en voudras-tu ? Ou bien se pourrait-il que je te donne l’impression d’en faire trop ? Peut-être… Personnellement cela ne me dérange pas vraiment.

– En d’autres termes je suis juste là pour discuter et qu’on sympathise entre marraine et filleul. T’inquiète pas, j’ai pas amené de devoir, c’est barbant comme première rencontre. que je déclare avec assurance et enthousiasme - encore.

Et je pose mes coudes sur mes genoux
puis je pose ma tête sur mes mains
en attendant ta réponse.
coded by blair of shine & ooc


Revenir en haut Aller en bas
Hello my name is
Kamyl T. Wolff
Pseudo du joueur : Alice
Autre(s) compte(s) ? : Andy & Cha & Tyler
Personnage sur l'avatar : Kuroo Tetsurou - Haikyuu!!

Masculin Âge / Classe ou Job : 18 ans - 7E
Messages : 389
Hello my name isKamyl T. Wolff
https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t11145-back-to-black#163660 https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12085-pour-un-monde-rempli-de-chat-kamyl#172579 https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12085-pour-un-monde-rempli-de-chat-kamyl https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t11156-zulu-lms-kamyl

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: Re: Faire connaissance, tout un art. À pratiquer avec modération. | Chan W. Xiang   Faire connaissance, tout un art. À pratiquer avec modération. | Chan W. Xiang 1400359500-clockLun 8 Mai 2017 - 21:00


Chan W. Xiang


Faire connaissance, tout un art. À pratiquer avec modération.

Le rire le surprit. Il ne s'y attendait pas. Tout comme la remarque qui suivit. Ou plutôt la remontrance. Vraiment, la demoiselle ressemble à une mère qui gronde son gosse. Ce qui attira un grognement de la part de Kamyl. Qui n'est, pas le moins du monde, coopératif. Il ne faut pas lui demander la lune non plus. De toute façon, il n'a rien fait qui mérite cinq -bon dieu autant ?- heures de colle. Elle a craqué son slip la meuf. Basta.

Fronçant les sourcils, le métis s'intéressa de plus près à ce que la miss venait de dire. Elle plaisante ? Depuis quand les heures de colle sont un sujet de plaisanterie courante entre inconnus ? Il se sentait vaguement perdu là. En se concentrant un peu plus sur la suite, un déclic se fit dans sa petite tête pas bien réveillée. Elle venait de parler de marraine là ? Il ne rêve pas. Il ne put s'empêcher de laisser échapper un « trop aimable » face à l'élan de camaraderie dont sa nouvelle marraine venait de faire preuve. Puis la nouvelle fut pleinement intégrée. Il était de nouveau dans le système de parrainage de l'établissement. Pour l'instant, le métis ne sait pas vraiment si c'est une bonne chose. Cependant, il pouvait faire un effort pour au moins laisser une chance à la demoiselle. Il le sentira de toute manière très vite si ça ne colle pas entre eux.

Ah ! En voilà une bonne initiative. Une présentation faite en bonne et due forme. Quoique avec moins de mauvaise foi et plus de bonne volonté Kamyl aurait su dès le début de cet entretien à qui il avait affaire. Chan un prénom qui n'a rien d'anglais. En même temps, elle n'a pas le physique typique d'une anglaise non plus. Pourquoi se faisait-il une telle réflexion alors qu'il s'en fout royalement... Qu'il n'ait pas à se présenter lui-même est tout aussi bien. En revanche, il ne put s'empêcher de pester contre l'administration qui ne fait que la moitié de son travail. Lui n'avait pas eu la chance de connaître l'identité de la personne qui allait avoir la chance de devenir sa marraine. Les E sont de toutes façons toujours lésés dans ce système.

Aucune question ne sera posée sur le précédent filleul de la miss. Si de cette manière, elle s'abstenait d'en poser elle-même, Kamyl en serait plus que ravi.

Le sachet qui vola jusqu'à lui le surprit quelques secondes. Bien, la demoiselle maîtrise son pouvoir et l'utilise au quotidien. En quoi le métis serait-il étonné puisque lui-même s'en sert quotidiennement et le maîtrise fort bien. La scène semblait affreusement domestique... C'est avec un air interrogatif sur le visage qu'il s'adressa à sa nouvelle marraine. « C'est pour moi ? » Noooon, elle offre des petits gâteaux à tous les gens qu'elle croise, c'est bien connu. C'est clairement avec des questions stupides qu'ils vont faire connaissance. CQFD.

Kamyl ne put s'empêcher de bougonner face à la mention de devoirs barbants. Ils sont de toute façon tous barbants. Sauf les maths. Mais ils n'allaient pas se mettre à parler de fonctions linéaires ou affines ni de trigonométrie. Pas juste après le réveil, il y a des limites tout de même.

Bien, la miss voulait sympathiser. Ce qui est indubitablement logique. Pour débuter une relation, quelle qu'elle soit, il faut commencer par se connaître un minimum. Il faut aussi faire preuve de respect. Et pour Kamyl, ça commence par manger un des biscuits gentiment apportés. Il soupira. En plus de ça, la demoiselle avait l'attitude d'une gamine qui attend impatiemment que quelque chose se produise. Qu'il mange. Pour cette fois, il allait manger. Mais... Il n'allait pas manquer de lui signaler qu'il n'aime pas le chocolat. Comme toutes les douceurs qui existent d'ailleurs.

Après en avoir pris un, le métis tendit le sachet à la miss. « Manger tout seul, c'est triste. » Ce qui est vrai. Manger tout court c'est déjà une corvée alors le faire tout seul, c'est mort.




_______________________

Warriors
As a child you would wait ; And watch from far away ; But you always knew that you'd be the one ; That work while they all playIn youth you'd lay ; Awake at night and scheme ; Of all the things that you would change ; But it was just a dream !

Indisponible pour RP

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Faire connaissance, tout un art. À pratiquer avec modération. | Chan W. Xiang   Faire connaissance, tout un art. À pratiquer avec modération. | Chan W. Xiang 1400359500-clockDim 11 Juin 2017 - 20:40
▬ Oui, c'est pour toi !


Oh ne t'inquiète pas Kamyl, en ce beau dimanche je n'avais guère l'intention de concocter des douceurs pour l'un de mes amis ou l'un de tes colocataires. Juste pour toi. N'empêche, cela m'amuse un peu... Enfin... Enfin certainement pas de ton côté je le conçois, car je sais, je sais lire cette lueur qui perle dans ton regard, cette lueur éteinte contrastant avec l'étincelle de mes iris.

Mais quelque part je te comprends, tu sais... Tu le croirais, Kamyl, si je te disais que dans le passé la petite Chan était une jouvencelle aussi réservée que toi ? Tu me croirais si je te disais qu'autrefois, Chan n'était qu'une petite intello toute sage, coiffée de tresses dorées et se réfugiant dans les livres ? Une solitaire dans l'âme, curieuse mais si... si réservée et si calme. Tu le croirais, ça ? Il y a un an ou deux je t’aurais tellement compris…

Je le vois bien que ma personnalité agitée doit... aspirer ton énergie, le peu d'énergie qui te reste après ce réveil forcé – tu veux que je m’en aille… ? Je peine un petit peu à le deviner. Tu parais si peu motivé à l’idée de découvrir ce que ta marraine te réserve, et même à tisser des liens. Ca me décourage un petit peu, à vrai dire. Du moins, jusqu’à ce que tu me tendes mon propre sachet ; je te jette un regard interrogateur, quelque peu surpris de ta proposition – comprends-moi, c’est un peu… la première réaction de ta part. Je pioche un biscuit à l'aide de la télékinésie, un peu au hasard – je ne suis pas de ces personnes qui choisissent selon l’allure de l’aliment qui se présente à eux… Et je le dépose dans mes mains.


▬ Oui je trouve aussi. Enfin ! Merci pour le biscuit. Je déguste une première bouchée. J'ai toujours aimé cuisiner personnellement, mais les repas sont bien plus distrayants à plusieurs, tu trouves pas ? je te demande avec la conviction que tu ne répondras positivement.


J'époussette délicatement les miettes tombées sur mes vêtements car ce n'est pas très présentable. Savoir que tu n'essaies pas de me chasser me ravit. Alors dis-moi, dis-moi, toi, parle-moi de toi maintenant qu'on est lancés.


▬ Et toi, qu'est-ce que tu aimes faire ? je te demande avec cet habituel sourire que tu dois percevoir comme une partie du décor à cause de son omniprésence.


Même si je sais que tenir une conversation quand on est introverti n'est pas chose aisée. Je veux bien faire un effort pour ne pas laisser un silence pesant régner.
i'm sure it will be nice to meet ya
FIN MARSKamyl
Revenir en haut Aller en bas
Hello my name is
Kamyl T. Wolff
Pseudo du joueur : Alice
Autre(s) compte(s) ? : Andy & Cha & Tyler
Personnage sur l'avatar : Kuroo Tetsurou - Haikyuu!!

Masculin Âge / Classe ou Job : 18 ans - 7E
Messages : 389
Hello my name isKamyl T. Wolff
https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t11145-back-to-black#163660 https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12085-pour-un-monde-rempli-de-chat-kamyl#172579 https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t12085-pour-un-monde-rempli-de-chat-kamyl https://prismver-rpg.forumgratuit.org/t11156-zulu-lms-kamyl

Carte spéciale
Inventaire, objets importants pour le personnage:
MessageSujet: Re: Faire connaissance, tout un art. À pratiquer avec modération. | Chan W. Xiang   Faire connaissance, tout un art. À pratiquer avec modération. | Chan W. Xiang 1400359500-clockMar 13 Juin 2017 - 19:24


Chan W. Xiang


Faire connaissance, tout un art. À pratiquer avec modération.

La demoiselle avait au moins eu la délicatesse de répondre. C'est d'ailleurs ce qu'elle dégageait. De la délicatesse. Un truc de fille. Comme la douceur. Sans entrer dans le misogyne, lui n'est pas doué de tout ça. Clairement. Puis la miss semblait réactive, active, hyperactive. Du point de vue de Kamyl. À moins que ce ne soit lui qui est à la traîne. Lent, détaché, ensommeillé. Le duo détonne. Est-ce que le binôme fonctionne ? Vont-ils pouvoir avancer comme ça ? Grande question que voilà.

Finalement, malgré l'étonnement, la miss se décide à manger une douceur. Alors que lui s'était forcé à la finir, elle semblait la déguster. Le contraste. Encore. La question ne le surprit pas le moins du monde. Chan voulait tisser des liens, de ce fait, elle était bien plus douée que lui pour entamer la conversation. La cuisine, c'est une bonne idée. Il approuve. « Le repas n'est pas mon moment préféré. » Généralement, le métis l'expédie rapidement pour faire autre chose. « En revanche, je ne peux qu'approuver la cuisine. » En voilà un drôle de point commun. Enfin pas tellement pour lui. S'il devait y avoir quelqu'un de surpris ici, ce ne pouvait qu'être sa nouvelle marraine.

Tout en elle hurlait la perfection. Que ce soit son attitude droite, la propreté de sa tenue, son attitude. Kamyl en aurait presque ri tant ils étaient différents. Et peu importe ce qu'ils faisaient, il ne pouvait que le constater. Sa négligence à lui contre sa perfection à elle.

Ce qu'il aime faire ? Était-elle sûre de vouloir le lancer sur un tel sujet ? La miss se lasserait de lui avant la fin de la deuxième phrase. Pas qu'il s'en inquiète vraiment, mais les efforts qu'elle fournissait ne méritaient pas de finir ainsi bafoués par un malotru. Ce qu'il donnait involontairement l'impression d'être. « Ce que j'aime faire... Quelque chose que je ne peux pas faire sur cette île et qui me manque. » C'est très vague dit comme ça. De plus, il n'y a aucune chance qu'elle ne devine juste s'il s'arrête là. Puis les devinettes, c'est loin d'être cool. « La mécanique. » Ça, c'est clairement sa passion. Son objectif de vie aussi. Les voitures, les mains dans le moteur sous le capot, l'odeur de l'essence, et il en passe. Kamyl pourrait ne parler que de mécanique pendant des heures. Pas sûr néanmoins, que Chan suive et apprécie. Vraiment. Très rare sont les filles intéressées par le sujet.

Ne voulant pas rester là-dessus, il accorda un autre passe-temps. « La cuisine aussi. » Le métis laissa un petit silence avant d'avouer un autre point. Bien moins viril. « Caresser des chatons. » Et il détourna le regard pour le poser dehors.



HRP :
 



_______________________

Warriors
As a child you would wait ; And watch from far away ; But you always knew that you'd be the one ; That work while they all playIn youth you'd lay ; Awake at night and scheme ; Of all the things that you would change ; But it was just a dream !

Indisponible pour RP

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Faire connaissance, tout un art. À pratiquer avec modération. | Chan W. Xiang   Faire connaissance, tout un art. À pratiquer avec modération. | Chan W. Xiang 1400359500-clock
Revenir en haut Aller en bas
 
Faire connaissance, tout un art. À pratiquer avec modération. | Chan W. Xiang
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» [UploadHero] Le Grand Blond avec une chaussure noire [DVDRiP]
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «blah blah blah :: RPs :: R.I.P-
Sauter vers: