Familles à l'honneur
Prédéfinis forum
Prismver
Course des maisons
Hamamelis
Dracunculus
Vinca
Mini News
23.12 Horoscope magique disponible ici
RP libres
Ajouter mon RP - Pas de RP en cours
-29%
Le deal à ne pas rater :
Sac de transport extensible pour chat et petit chien DADYPET
34.99 € 49.44 €
Voir le deal

Partagez
 

 Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku]   Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku] 1400359500-clockDim 29 Juil 2012 - 15:10
Suite du Premier Rp " Welcome To Prismver"



=""</div


"C'est ici monsieur."

Ah Boooooon ? Je voyais parfaitement que c'était ici, je ne portais pas encore des lunettes (pour l'instant)... j'arrivais avec la force de mes yeux à LIRE, oui LIRE un petit 2 sur une plaque accrochée sur une porte. Parfois ce garçon avait de drôle de réponse (genre c'est moi qui dis ça, oui) . Alors qu'il était planté devant la porte, je passais sans un bruit devant lui, pour ouvrir la porte. Mes clés étaient déjà sorti j'avais plus qu'à ouvrir la serrure. Je pressais ma main contre la poignée de la porte et je lui faisais geste de rentrer. Je remerciais le garçon de m'avoir amené jusqu'à ici avec un léger sourire aux coins de mes lèvres avant de reporter mon attention sur mon studio qui était à présent ouvert, mais rapidement mes yeux croisières les siens, des yeux qui disaient " faite moi rentrer s'il vous plaît monsieur !!!" :facepalm allez je pouvais bien le laisser entrer, non, non ? Pas comme si c'était interdit, j'allai lui servir un verre ( bonne excuse pour le faire rentrer dans le studio, hé hé)

_allez entre, mais pas longtemps, les gens pourraient croire des choses.


Enfin, les gens, à mon coup d'oeil dans le couloirs il y avait personne, MAIS ON SAIT JAMAIS. Je me retournais , yeux devant la porte pour pas voir le visage de cet élève là, je ne voulais pas voir sa réaction ou son sourire, NONNNN bon pas comme si j'étais gay... HEIN de toute façon, je franchissais en me déchaussant légèrement le seuil de la porte

_enlève tes chaussures même si c'est pour pas longtemps

Mes chaussettes grises, toucher la moquette blanche de mon nouveau chez moi et c'est les mains sur les hanches que je regardais rêveur la pièce, c'était plutôt grand, mais ça ne manquer pas de meuble. Je voyais de loin, en me mettant sur la pointe des pieds un mini frigo, blanc. Comme j'avais imaginé *larmes aux yeux*, j'avais posé mes valises dans un coin, près d'un dressing. Le soleil commencé à ce coucher, j'allumais la lumière, qui avait bien failli m'arracher les yeux de la tête. Je voyais de loin sur la table en bois de ma toute petite cuisine, un mot. Non je n'étais pas seul dans ma chambre.

JAVAIS MAL LU COMME UN BOULET LE PAPIER, j'étais avec des dénommés Ethan et une fille avec un nom zarbie que même dans ma tête je ne prononcerais pas. C'était très bizarre, j'étais bien seule dans ma chambre, il n'y avait personne... Bha tant mieux j'aurais pas à expliquer le fait qu'un élève soit chez " nous" AHHHHHHHHH la plaît j'étais pas seul dans ma chambre, je me plaindrais plus tard, la rage me consumer vivement à l'intérieur j'aurais presque oublié l'élève derrière moi, FICHU PAPIER, je froissais le bout de feuille contre mes mains, c'était écrit en tout petit ARNAQUEUUUH." Hiroki " devait bien se demander ce que je faisais, je me re retournais, pour dire au garçon qui traînait

_ Aller rentre , Dis-je en grognant dans ma barbe.

M'enfin, je sentais que j'allai vite retrouver ma bonne humeur


[/font]




Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku]   Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku] 1400359500-clockDim 29 Juil 2012 - 17:38
*Je te fixais du coin de l’œil jusqu'à ce que tu me dises d'entrer. J'eus alors un sourire en coin, satisfait tandis que j'entrais dans le studio après toi, je te regardais alors t'avancer dans la pièce en lâchant un bref "Oui" tandis que je retirais mes chaussures, prenant soin de refermer la porte du studio sans que tu le vois. Je me doutais que tu n'étais pas seul, en fait c'était logique vu le nombre de professeur logeant à prismver, donc il valait mieux que je prenne soin de verrouiller la porte...au cas ou, sait-on jamais si il devait ce passer quelque chose, j'avais le droit d’espérer non ? Bref, je devais avant tout garder mon sang-froid, je relevais mon regard vers toi, perplexe en te voyant grogner et froisser un bout de papier, je me demandais bien ce que tu avais, mais bon, je ne dis rien, te laissant dans ton délire jusqu'à ce que tu me parles de nouveau. J'obéissais alors m'avançant en regardant autour de moi, en fait c'était la première fois que j'entrais dans le studio d'un professeur, en même temps tu étais le seul qui m'intéressais, enfin bref, passons. Je te regardais ensuite du coin de l’œil, j'avais une idée derrière la tête mais j'allais quand même attendre un verre d'eau ou un petit quelque chose à boire, j'allais profiter au cas ou je me fasses jeter après avoir mit mon plan à exécution.*

Vous commencez les cours dès demain ?


*demandais-je en regardant autour de moi. Je ne savais pas trop quoi dire et même si la question était un peu bébête c'était la seule qui m'était venu à l'esprit.*
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku]   Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku] 1400359500-clockLun 30 Juil 2012 - 11:47


Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku] 3075683317_1_5_S8kzVxT9Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku] 3075683317_1_7_qL2t4ubZUn prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku] 3075683317_1_9_dLNPWB56

Alors que je continuais de rager je remarquais vite fait que l'élève avait fermé la porte derrière lui. Un tremblement parcourait ma colonne vertébrale à l'idée d'être enfermée avec lui dans ce studio. Le gamin a la chevelure bleuâtre, me regardait du coin de l'oeil je me demandais à quoi il pouvait bien penser en me regardant comme ça à l'instant où il me couvrait de son regard azuré (en fait non vaut mieux que je me demande rien du tout), je ravalai d'un coup ma salive et je lui tournais le dos même si c'était impoli, ça valait mieux pour moi nous, je m'avançais un peu plus dans ce qui allait me servir de studio en essayant (je dis bien en essayant) d'oublier qu'il y avait le jeune étalon derrière mon dos (en fait ça me rassure pas qu'il soit derrière moi si vous voyez ce que je veux dire *meurt*). C'est en posant ma longue veste noire sur le dossier de la chaise que je passais ma main dans mes cheveux, en zieutait rapidement à quoi ressemblait le dehors "pas mal" et je me retournais avec un sourire vers mon élève -

"Je te sers un verre d'eau" je disais dans la direction du garçon, tout en prenant soin de ne pas croiser son regard.


Je rebroussais mes manches et prenais un verre au hasard, sans attendre la réponse de l'élève, IL ALLAIT BOIRE UN VERRE D'EAU ET C'EST TOUT. Le verre dont je venais de prendre était un verre avec des motifs Mario, tiens bois dans un verre Mario gamin ! (je me venge comme je peux)

"J'irais acheter du soda plus tard, désolée je peux te servir que de l'eau"


Je posais le verre sur la table et je faisais signe au garçon de s'asseoir en face de moi. Il regardait un peu hébété, ça devait peut-être le gêner d'être dans une chambre de professeur c'était par tout le monde qui pouvait avoir accès à la chambre de son prof, moi ça m'aurait plu je pense.

"Vous commencez les cours dès demain ? "


Je hochais légèrement la tête en allumant une cigarette, que je venais de prendre et de sortir de la poche de mon pantalon noir, c'était un skinny, coupé à l'italienne, avec des poches symétriques et en biais et des boutons avec pour motifs le drapeau américain. Avachi sur la chaise de la cuisine, c'est en recrachant avec élégance de la fumée par mes lèvres entre ouverte que je lui répondais en cherchant un peu son regard

"Oui, c'est demain que je ferais connaissance avec tes autres camarades" ça va leur faire bizarre d'avoir un professeur jeune, ou à part si vous avez l'habitude."



[/font]








Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku]   Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku] 1400359500-clockLun 30 Juil 2012 - 14:39
*Je regardais autour de moi, repérant les lieux.. le canapé, la chambre... la table de la cuisine aussi. Tout ces endroits qui pourraient avoir une certaine utilité à l'avenir dans ce studio, enfin bref, je t'adressais un bref regard, un sourire en coin venant étirer mes lèvres alors que je remarquais que tu essayais d'éviter mon regard, peut être étais tu nerveux ? Ou bien je t'attirais ? A cette pensée je souriais un peu plus, ça allait être amusant tout ça. Bref, je te regardais me servir un verre d'eau en t'écoutant.*

C'est pas grave, ça me va.


*Répondis-je avant de m'assoir, te remerciant au passage en buvant quelques gorgées d'eau. Ça faisait du bien en tous cas ~ Enfin bon, je relevais ensuite mon regard vers toi qui allumais ta cigarette avant de me répondre enfin.*

Moué, je sais pas.


*Dis-je en regardant ailleurs ne voulant pas te décourager en disant que tout le monde aller complètement s'en ficher chez les E et qu'il y aurait de toute manière un sacré bordel, nouveau professeur ou non enfin bon. Ça faisait pas très sérieux de répondre ça en plus, et je devais être un bon garçon fasse à un homme comme toi.*
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku]   Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku] 1400359500-clockMar 31 Juil 2012 - 17:26


=""</div



"C'est pas grave, ça me va."

Le garçon, venait de s'assoir en face de moi, en prenant soin de me remercier. Dans quelle classe il était déjà ? Sans doute en E, ça se voyait à la désinvolture" d'Hiroki", so bad boy, so ... je sais pas quoi. Je me demandais bien ce qu'il pouvait se dire dans ces têtes oh et puis non, je devais plutôt me préoccuper de ce qui se passait dans la mienne de tête. Le garçon bu quelques gorgées d'eaux

"Moué, je sais pas."


Il n'était pas trop bavard à ce que je pouvais voir, tant mieux je pouvais fumer ma cigarette tranquillement... ça pas du tout sérieux de fumer devant un élève, mais je pouvais plus me retenir de fumer et je m'étais promis "je rentre je fume", après le voyage que j'avais faits j'allai pas jouer la sainte avec le bad boy ( à cette pensée je lui adressais un petit sourire au coin des lèvres.)

"La fumée ne te dérange pas ? " Je lui demandais en étant quand même soucieux,, si tu veux je peux éteindre ma cigarette, je fumerais quand tu partiras."

Il allait pas rester dormir chez moi non plus hein, de toute façon, les autres profs ou jardiniers ou surveillants, allé sans doute, ne pas tarder à rentrer..

"Tu es en chambre combien déjà ?"


Je demandais sans sourciller la chambre où il résidait. Je sais pas vraiment comment j'aurais pris cette question si j'avais été un élève avec un professeur, mais étant donné qu'il n'a pas d'ambiguïté, tout devrait aller parfaitement bien ... Puis sérieusement on est deux hommes donc no soucie.


[/font]




Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku]   Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku] 1400359500-clockMar 31 Juil 2012 - 19:41
*Je buvais tranquillement mon verre d'eau regardant ta cigarette du coin de l'oeil. La fumée ne me dérangeait pas vraiment en fait, je m'en fichais complètement, mais ça m'étonnerais que les professeurs aient le droit de fumer dans l'enceinte du pensionnat, même si c'était dans leur studio, enfin après j'en sais trop rien moi. De toute façon tu faisais ce que tu voulais c'était pas trop mon problème, tant que je pouvais profiter un peu de ta présence dans cet établissement. Pour une fois que je m'intéressais un peu à un professeur, ça arrivait pas tout les jours dans le coin.*

Ça ne me dérange pas vraiment, mais ça risque de déranger vos colocataires.

*Ça me regardait pas mais j'avais quand même envie de le dire. Bref, je finissais mon verre d'eau tranquillement le reposant ensuite sur la table avant de me lever, regardant autour de moi inspectant un peu les lieux du regard, un fin sourire se dessinait sur mes lèvres tandis que je pensais à certaines choses ( On se demande quoi *sort* ), puis j'haussais un sourcil à ta question qui m'avait plutôt surpris. Un fin sourire se dessinait alors sur mes lèvres tandis que je me rapprochais un peu de toi l'air de rien.*

Hm... je crèche dans le cabanon numéro 10. Si jamais vous voulez me rendre visite un jour... ou même un soir après les cours n'hésitez pas.


*Je disais ça d'un air si naturel qu'on ne remarquerait presque pas les sous entendus de mes phrases.*
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku]   Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku] 1400359500-clockMer 1 Aoû 2012 - 14:01


=""</div


Quand j'étais petit, en primaire mon professeur fumé, je me rappelle je le voyais fumer par la petite fenêtre et c'était toléré tant qu'il proposait par aux élèves de fumer avec lui. En fait beaucoup de prof fumé... J'avais commencé à l'âge de 15 ans cet amour passionnel pour la cigarette, 12 ans ... Le temps passe vite. Normalement j'avais toujours pris l'habitude d'ouvrir une fenêtre pour laisser la fumée s'échapper de mon appartement pour ne pas que l'odeur de la cigarette s'imprègnent partout mais j'avais été trop concentré sur mon élève pour me dire "tiens je vais ouvrir la fenêtre, pour fumer YOUHOU"

"Ça ne me dérange pas vraiment, mais ça risque de déranger vos colocataires."


"Ah oui mes colocataires..." marmonnais-je dans ma barbe en grimaçant


C'est vrai, il y avait des parasites dans ma vie, DES MORPIONS, DES INSECTES oui bref, herm. Je peux être en moins méchant dans ma tête, non . Non... okay. La colocation ça n'a jamais était ma tasse de thé, c'est vrai je suis grognon, je me balade en pyjamas toute la journée (bon quand même pas mais VOILA), je me promène torse nu après la douche (encore si ot était entre hommes OK mais là...), je regarde des animes... (je vais sur doctissimo) Etc; où soit comment ne plus être respecté. Puis vu comme je suis de mauvaise humeur le matin, j'allai vite me faire détester par tout le personnel du pensionnat. Mais avec un peu de chance ils n'étaient pas coincé et même sympa, Herm donc, j'allai faire avec.(c'est surtout eux qui vont devoir me supporter, maintenant que j'y pense. Mais non je suis adorable ).

Le garçon fini tranquillement son verre d'eau, moi je venais de terminer ma cigarette enfin pas complètement mais ça m'écoeuré, j'avais envie d'autre chose qu'une cigarette. Le garçon s'était levé entre-temps et regardait avec un petit sourire le studio, j'en profitais pour chercher du coin de l'oeil un cendrier. Mon cendrier "hotmess" était dans ma valise ... Non je n'allai pas me lever, j'étais très bien sûr cette chaise (ne pas prendre exemple sur la feignasse que je suis *meurt*). J'écrasais ma belle cigarette contre le papier de l'administration en évitant soigneusement, de le faire sur l'écriture, bien sûr, derrière le dos d'Hiroki, il se serait étranglé en voyant la scène "autant qu'ils servent à quelque chose ce papier". Je jetais d'un geste puissant et mesurais le reste de la cigarette. Elle virevoltait et atteignit de pleins fouets la poubelle "panier". pensais-je avec un sourire triomphant. Je n'étais pas possible et ça veut donner des cours ? Heureusement que je suis plus sérieux en classe, sinon j'avais plus qu'à repartir en Amérique. J'étais un prestigieux professeur, avec une tonne de diplôme de félicitations, de A+, comment est-ce qu'ils auraient pu se douter que j'étais encore un gosse dans ma tête?

"Tu es en chambre combien déjà ?"
Avais-je demandé un peu plus tôt

Le garçon a la chevelure courte (un Bg mécheux, argg) souriait il devait penser à ses cours de demain, oui c'est ça. *trollface*, puis il haussa un sourcille pour répondre à ma question en se rapprochant dangereusement de moi, un sourire salace (ou je me fais des idées, oui c'est ça) se dessinait sur les fines lèvres de mon élève.

"Hm... je crèche dans le cabanon numéro 10. Si jamais vous voulez me rendre visite un jour... ou même un soir après les cours n'hésitez pas."

C'était si naturel, que je me disais bien que je me faisais juste des idées, hum quel âge il avait ? Et puis, je me demande comme réagirait SES colocataires en voyant débarquer un soir leur prof d'histoire dans leurs chambres. C'est bien ce que je disais, un colo c'est sympa... mais parfois t'aimerais bien ne pas en avoir. Je balbutiais

" Tu à quel âge ? "

D'une voix intéresse mais distante, pour qu'il ne se fasse pas trop tôt des idées. Herm. Je cherchais son regard pour voir comment il me regardait, peut-être que cette phrase était vraiment dénouée de sous-entendus ... (je suis si innocent comment pourrais-je comprendre qu'il me dévore des yeux ?)


[/font]



Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku]   Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku] 1400359500-clockMer 1 Aoû 2012 - 15:21
*Je te regardais du coin de l’œil, mon regard croisant alors un instant le tiens puis je regardais ailleurs. Je ne te regardais pas d'un air spécialement pervers, non parce que je ne voulais pas passer pour un gros pervers obsédé sexuel de la morkitu du zizi et puis aussi parce que ça m'amuser de te voir penser que je n'avais fait aucun sous entendu dans ma phrase, tu étais bien naïf pour un prof', on voyait tout de suite que tu étais nouveau, c'était pas de chance pour toi parce que les élèves de prismver n'allait pas te faciliter la tâche enfin bon. Je regardais un peu autour de moi étant juste derrière toi en t'écoutant. Mon âge ? Hum... en y repensant j'étais toujours pas majeur. Je me demandais bien quel âge tu avais toi, tu faisais vachement jeune pour un prof' n'empêche, tu ne devais pas être bien plus vieux que moi, enfin je penses...*

Hum... j'ai 17 ans, mais j'en aurait bientôt 18 hein.


*Grognais-je alors en guise de réponse puis je te regardais du coin de l’œil un fin sourire venant étirer mes lèvres.*

Et vous, vous avez quel âge Monsieur ?


*Demandais-je d'un air curieux et intéressé bien entendu, oui j'étais très intéressé de toute façon. Enfin soit, j'allais bientôt passer à l'attaque, t'observer là sans rien faire c'était trop, tu étais si sexy et si désirable, j'en avais des frissons dans le caleçon ( bah quoi ça rime /pan/ ).*
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku]   Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku] 1400359500-clockMer 1 Aoû 2012 - 18:48

I Fuck You



Damon & Hiroki


Herm, ce jeune garçon, aux corps élancés, me rendait nerveux, des sueurs froides parcouraient mon pauvre dos ! Il n'avait pas honte de regarder ainsi quelqu'un de plus âgé que lui ? C'était un très vilain garçon ♫ Je repris de ma poche de mon skinny noir une cigarette (dire que je venais à peine de jeter l'autre snif) l'irrésistible appel de la clope m'avait repris tant la situation était folle. En moins ça allait me distraire pendant un moment, ou enfin le temps que mon regard ne croise pas à nouveau celui du jeune homme aux ardeurs folles.

Je commençais à allumer ma drogue avec mon briquet noir, en prenant soin de chérir ma cigarette, décidément j'étais accro ♥ Alors que je m'amusais à décrire tous les traits fins de ma cigarette, le gamin, me donna une réponse évasive à ma précédente question , je le voyais bien rager d'être un simple élève ♥

"Hum... j'ai 17 ans, mais j'en aurait bientôt 18 hein."


17 ans ? Il allait bientôt être majeur. J'avais 9 ans de plus que lui, 9 années, moué. Je recrachais la fumée de ma cigarette en m'amusant à faire des anneaux. Il m'avait bien souligné le "bientôt 18 ans". S'il croyait que j'allai coucher avec lui sans scrupule, car monsieur allez bientôt avoir 18 ans, il se trompe complètement. Ahhhh les gosses ... Je riais de mon for intérieur de l'incrédulité du garçon, il ne me connaissait pas, peut-être que j'étais un très méchant garçon ? De l'extérieur j'étais de marbre. Il en était presque mignon. Je lui accordais un petit sourire moqueur.

"À 18 ans on est encore un enfant, tu sais ♪ " lui chantonnai-je, avachi sur la chaise de ma table en bois, en me balançant légèrement et en jouons avec ma chemise

"et vous, vous avez quel âge Monsieur ? "


Me demanda-t-il avec un sourire aux lèvres. Il voulait savoir mon âge, eh bien il n'allait pas le savoir. Je ne voulais pas qu'il croie que parce qu'il n'y avait que 9 années qui nous séparaient que j'étais un petit ami potentiel. Je déboutonnais le premier bouton de ma chemise noir, avec un seul doigt et en tenant ma clope de l'autre main pour dire dans un ultime souffle

"Je pourrais peut-être avoir l'âge de ton père, tu sais ?"

J'espérais juste avoir refroidi les ardeurs du garçon ♫







Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku]   Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku] 1400359500-clockMer 1 Aoû 2012 - 19:29
*Pour moi il n'était pas question d'abandonner alors que j'étais dans le studio d'un professeur aussi sexy, et je ne comptais pas me laisser démonter par des remarques aussi idiote que celle que ce cher professeur d'histoire venait de me faire. A 18 ans encore un enfant ? Comment pouvait-il jugeait que j'étais un enfant ou pas d'ailleurs alors qu'il ne me connaissait même pas, je riais intérieurement me foutant un instant de sa gueule puis je regardais devant moi.*

Ça c'est ce que vous pensez monsieur. Mais je ne suis pas aussi idiot et naïf qu'un enfant.

*Répondis-je en esquissant un sourire amusé voir même moqueur moi aussi, enfin bon. C'est sur que je n'étais plus un enfant, et j'allais bien entendu te le prouver sans aucun doute. Je regardais ailleurs d'un air un peu distrait attendant cependant une réponse à ma précédente question puis j'haussais un sourcil.*

Hm... et comme je sais pas quel âge aurait mon père si il était encore en vie ça m'aide franchement pas. Vous pouvez me dire votre âge vous savez. A moins que vous ayez peur de passer pour un vieux. Soit je comprend, on peut pas tous être jeune hein.


*Dis-je réprimant un sourire plutôt moqueur, c'était à mon tour de faire une remarque un peu déplacé, j'étais quelque peu rancunier... Je te regardais du coin de l'oeil me demandant comment tu allais réagir puis je reculais un peu sans trop regarder ou je mettais les pieds c'est alors que mon coude bouscula un vase remplis de roses rouge posé sur la table à côté de toi. La vase tomba alors vers toi, l'eau et les fleurs se déversant sur toi tandis que le vase roulait un peu avant de tomber de la table et de se casser juste entre toi et moi. Je fermais un oeil puis fronçais mes sourcils. Oh mon Dieu que j'étais maladroit, quel con je faisais franchement parfois, moi qui voulais faire le malin c'était raté...*

Merde !
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku]   Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku] 1400359500-clockMer 1 Aoû 2012 - 22:58

BIATCH !



Damon & Hiroki


"Ça c'est ce que vous pensez monsieur. Mais je ne suis pas aussi idiot et naïf qu'un enfant."

Malheureusement oui, si seulement, ils pouvaient tous restés des enfants innocents et mignons *mouchoir* En moins les enfants avaient la qualité de croire à tout ce qu'ont leurs disaient. Comparé un enfant à un élève de la classe E ça revenait presque à insulter les enfants. Si pour certains ce foutre de la gueule des gens signifiait ne pas être un enfant, si pour certains, ne pas être idiot et naïf c'était ne pas être un enfant et bien c'est qu'il n'a rien compris à la vie. Quoi qu'il ait vécu, qu'il soit mature ou non. Ce n'était pas pour rien qu'une personne de moins de 18 ans était toujours jugée comme un enfant. Mais ça ne me regardait plus dans ce domaine, toute personne ayant moins de 20 ans était pour un enfant, un gosse, un gamin, un jeune homme. Il se moquait de moi, je fulminais, mais je ne m'abaissais pas à son niveau, non, j'en avais strictement rien à faire.

" Tu n'aurais pas réagi comme ça, si tu n'étais pas un enfant "

Je lui adressais un magnifique sourire, ses paroles -aucune parole- ne m'atteignait, j'avais un coeur de pierre, mon regard se posa sur son visage, puis je revins à ma clope que je fumais comme si de rien n'était. Il haussa son sourcille et c'est avec un sourire narquois tout en marquant une pause qu'il me répondit

"Hm... et comme je sais pas quel âge aurait mon père s'il était encore en vie ça m'aide franchement pas. Vous pouvez me dire votre âge vous savez. À moins que vous ayez peur de passer pour un vieux. Soit je comprends, on ne peut pas tout être jeune hein."

Herm *tousse* il n'était pas écrit " j'ai plus de père" sur son front, hein, pas de ma faute, mais j'étais quand même désolée, j''avais été très bête moi aussi et pas plus adulte que lui. Je l'avais sans doute froissé ... BUH *idiot*. M'enfin en moins, il devait plus vouloir de moi maintenant. Il allait partir en pleurant et me traiter de con, ou peut-être que je me trompe... Il m'avait l'air un peu endurci quand même. Ils étaient tous comme ça dans la classe E ?

J'allai répondre calmement quand, en reculant, avec son sourire - que je déteste- il renversa et brisa violemment, à côté de lui, un vase plein de Roses. Il allait se couper violemment, je ne pouvais pas laisser ça arriver même s'il le méritait. Je fermai les yeux, avec force en essayant de toutes les forces de faire arrêter le temps, j'avais à peine eu le temps d'éloigner les bouts de verre d'Hiroki, que le temps repris son cours, j'étais trop nerveux pour bien utiliser mon pouvoir. Finalement, c'est moi qui me pris les bouts de verres, bouts de verre qui se plantèrent dans mon avant-bras. Il n'avait même pas remarqué quand le temps avait repris et que j'avais fait en sorte de me prendre les bouts de verre à sa place, m'enfin je m'en fichais, je voulais pas de reconnaissance, il lâcha un merde.

"C'est malin ça !"

Je regardais avec douleur les tout petits morceaux plantés dans ma chère, l'un m'avait écorché du coude au poignet et en plus de ça je saignais du nez, car j'avais utilisé mon pouvoir pour changer le futur. FUCK OFF. Je jetais un regard plein de rage à l'encontre de l'élève, Hiroki On'Gaku était sur ma liste rouge.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku]   Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku] 1400359500-clockJeu 2 Aoû 2012 - 10:27
*Je te regardais du coin de l’œil, ignorant un peu tes remarques, de toute façon ce n'était pas ça qui allait m'arrêter. Je n'étais pas un pleurnichard et encore moins une tapette, de plus je savais ce que je voulais, et me laisser démonter par un prof' en plus ça n'était pas du tout mon genre. Dommage pour toi je n'allais pas te lâcher les baskets aussi vite. Mais en attendant je devais essayer de garder mon sang-froid, j'étais très susceptible en général, mais ce n'était pas le moment de l'être, et puis de toute façon un prof', c'était toujours mieux qu'il m'ait à la bonne... enfin ça serait bien le premier professeur à m'avoir à la bonne mais bon... Je peux toujours rêver non ?*

Si vous le dites.


*Répondis-je une fraction de secondes avant de renverser le fameux vase et de lâcher un petit "Merde !". Franchement qu'est ce que je pouvais être con parfois. Moi qui étais entrain de faire mon malin voilà que je venais de casser un vase. J'étais vraiment pas doué pour essayer de me faire aimer... Je fermais alors mes yeux en voyant les éclats de verre arriver sur moi puis je rouvris mes yeux une trentaine de secondes plus tard ne sentant toujours pas les bouts de verre, j'écarquillais alors mes yeux en voyant ton bras. Comment ça se faisait ? J'avais bien vu le verre aller vers moi pourtant... Je ne comprenais vraiment rien, je n'avais pas remarqué que tu avais utilisé ton pouvoir, ignorant même que tu en avais un mais bref, c'était pas le moment, tu étais plein de sang et d'eau, et c'était de ma faute. Décidément j'avais pas de chance... Je relevais mon regard vers le tiens qui était plein de rage en vers moi, je baissais alors un instant ma tête. J'étais pas fier de moi sur ce coup, pas fier du tout... Puis je relevais ma tête et attrapais de l'essuie tout afin de t'en tendre une feuille.*

Hum... mettez ça sur votre nez... Et euh... enlevez votre t-shirt, je vais chercher de quoi nettoyer vos blessures...


*Dis-je encore un peu déboussolé, n'ayant pas encore tout comprit à ce qu'il c'était passé. Puis je reprenais mes esprits et une fois que tu avais prit la feuille d'essuie tout je le reposais à l'endroit ou je l'avais trouvé avant d'aller dans la salle de bains pour prendre la trousse de secours. J'allais quand même pas te laisser comme ça alors que tu pissais le sang à cause de moi. Je pouvais être méchant, sadique, d'une grande mauvaise fois et tout ce que vous voulez mais j'avais quand même bon fond...*
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku]   Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku] 1400359500-clockJeu 2 Aoû 2012 - 19:00


=""</div



"C'est malin ça !"

Je vais le fheilufeiz j'avais envie de... non mais j'allai dire quoi ? Le violé sur le coup. Je regretté quand même ce que j'avais dis mais... le sors c'était bien vengé, je chassais mes pensées en agitant la tête à ma remarque, le garçon a l'allure svelte se toisa à mon regard glacé, "damon pas content" mon regard s'attendrit un peu en rencontrant son regard azur "t'as de la chance d'être plutot mignon" je me disais en regardant ailleurs. Il baissa la tête avec un air de chien battu et il me tendit avec gentillesse une feuille, qu'il avait attrapée pas loin. J'étais surpris au premier abord et j'avais mis du temps à prendre le papier, mais après avoir repris mes esprits je le remerciai avec un sourire muet.

"Hum... mettez ça sur votre nez... Et euh... enlevez votre t-shirt, je vais chercher de quoi nettoyer vos blessures..."

Je basculai ma tête en arrière, en tenant fermement le mouchoir sur mon nez, pour arrêter que le sang coule à flots. Ma chemise était taché de sang ... ma si belle chemise, en cachemire noir, moulante a souhait qui dessinait parfaitement bien les contours de ma silhouette musclée, j'avais plusieurs cas la jeter à la poubelle ... Herm, oui j'arrête je m'emporte, c'est que j'y tiens à mes vêtements... *pleurniche*

Hiroki était déboussolé, je le voyais bien. J'avais merdé, je devais me faire pardonner, je mordillais ma lèvre en pensant à tout ce qui c'était passé. Me regardais avec ses yeux de chien c'était trop pour moi... Je me pinçais ensuite la lèvre inférieure, j'avais eu à ce moment-là vraiment envie de le serrer dans mes bras. Mais j'étais mouillé et puis il était parti rapidement dans la salle de bain, le sort en avait voulu ainsi, je soufflais et lâchais dans un murmure " tant mieux", j'avais un autre point faible après les peluches ; les gens tristes, ça me brisait le coeur de voir quelqu'un malheureux ou déboussoler.

Donc, je commencerai soigneusement à me déshabiller, en profitant que l'élève soit allé dans la salle de bain. La douleur me brulait la peau, mettre de l'alcool dessus voilà ce qu'il fallait faire -ça allait cicatrisé vite- Mais pour ça je devais finir d'enlever ma chemise. C'est soigneusement avec mes doigts qui tremblaient à cause de ma blessure que je déboutonnais un à un les boutons de mon chemisier noir laissant alors mes abdos à la vue de tous Je laissai dans un geste fin ma chemise tombée sur le sol. Je croisais les bras en boudant et oui je faisais mon grognon. Je jetai un petit coup d'oeil à mon torse nu, complètement humidifié par l'eau "zut"

"Apporte-moi une serviette s'il te plaît je me suis pris toute la flotte ! " J'avais crié un peu trop fort ... avec mon accent américain, en moins j'étais sûr qu'il avait entendue maintenant.

Septique de rien faire, je cherchai dans le frigo méticuleusement de l'alcool fort, je trouvais de la vodka " ça fera l'affaire" marmonnais-je tout bas, à mon encontre (oui je me parle, what else ?) j'arrachais le bouchon de la boisson d'un coup de dent saillant en allant m'asseoir discrètement sur l'une des chaises du salon, je posais avec délicatesse la vodka sur la table de chevet en bois avant de m'en aspergé sur le bras sous l'emprise de la douleur et pour ne pas gémir je me sifflais une partie de la vodka tout en n'en remettant sur mes plaies "tant mieux j'avais besoins de boire"
[/i]

[/font]



Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku]   Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku] 1400359500-clockJeu 2 Aoû 2012 - 19:38
*Une fois dans la salle de bains me mettais à chercher la trousse de secours, me traitant de con, de crétin, de gros débile, même de mer...gros caca pardon. Franchement j'étais vraiment pas doué. Je réprimais ensuite un long soupir puis je secouais ma tête, je ne devais pas abandonner ! Je suis Hiroki On'gaku et je n'abandonne jamais ! Je soufflais alors doucement pour reprendre mon calme puis trouvais enfin la trousse de secours quand je t'entendis me demander de t'apporter une serviette. Soit, partons à la recherche des serviettes très cher. Je regardais alors autour de moi trouvant bien plus rapidement les serviettes, j'en prit une propre et je revins dans la cuisine, j'haussais alors mes sourcils en te voyant entrain de faire mu-muse avec une bouteille de vodka....wtf. Qu'est ce que tu foutais là ? Je lâchais un petit soupir puis je m'approchais de toi posant la trousse de secours sur la table ainsi que la serviette avant de te prendre la bouteille des mains pour la poser sur la table prenant ensuite la serviette pour la mettre sur ta tête et te frotter les cheveux.*

C'est pas bien de mettre autant d'alcool sur ses plaies vous savez. Surtout que j'ai été chercher du désinfectant pour les désinfectés pas pour que vous essayez de le faire à ma place.


*Dis-je faisant une légère moue laissant la serviette sur ta tête en arrêtant mon geste, ouvrant alors la trousse de secours.*

En plus il faut enlever les bouts de verre de votre bras....


*Je soupirait un peu, je n'étais pas très à l'aise avec le sang, mais étant donné que c'était de ma faute tout ça j'allais faire un effort me dis-je en regardant ton torse du coin de l’œil détaillant tes abdos, les regardant avec envie... Puis je détournais le regard me disant que je devais d'abord soigner tes plaies. Je sortais donc du désinfectant, des compresses, des pansements, du scotch, des ciseaux puis je m'accroupissais devant toi, me sentant encore plus petit je lâchais un léger grognement puis j'attrapais ton bras, regardant les bouts de verre perplexe, me demandant pas ou commencer et ne voulant pas te faire mal.*
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku]   Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku] 1400359500-clockVen 3 Aoû 2012 - 1:16

Soins & COmpagnie



Damon & Hiroki

Je m'étais faits grillés à m'asperger de vodka (mais non je ne suis pas fou) de toute façon, j'avais trop mal aux nez et aux bras pour bien réfléchir, la chanson "In my head' me passais en boucle dans la tête en plus, j'étais définitivement K.O "I'll be your teacher. I'll show you the ropes You'll see a side of love you've never known" . J'essayais de chasser l'horrible musique infâme de la mort ki tue, en cherchant du coin de l'oeil ma cigarette que j'avais fait tomber pendant le petit moment d'action, après avoir bien cherché, je la voyais gisant sur le sol mouillé, c'était ma dernière clope de mon paquet, je venais de vérifier .... "BIPPPPPPPPPPPPPPP" [mot censuré] .

L'élève aux cheveux bleus, Hiroki s'était approché de moi en soupirant longuement, alors que moi je pleurais la mort de ma dernière cigarette (non c'est bon range ton violon...) il devait commencer à se lasser de son idiot de prof d'ailleurs (bouhou). Il posa après avoir soupiré sa trousse de secours sur un coin la table ainsi que la serviette bleue, que je lui avais demandé de m'apporter un peu plus tôt. Il me prit la bouteille de Vodka pure, que j'avais entre les doigts de ma main droite, celle qui avait le moins reçu, comme si j'étais un enfant.

Je sentais plus mon bras gauche arggg. Puis il posa ma bouteille (♥) sur la table en bois . Il reprit entre ses mains la serviette bleue pâle et il me sécha les cheveux, mes cheveux noirs devaient ressembler à de la paille, même s'ils étaient peu mouillés, c'était surtout ma chemise et mon torse qui était humide, mais bon j'allai pas lui demander de me sécher le ventre, hein.

"C'est pas bien de mettre autant d'alcool sur ses plaies vous savez. Surtout que j'ai été chercher du désinfectant pour les désinfectés pas pour que vous essayez de le faire à ma place."


Cette situation était un peu cocasse, le garçon faisait une petite moue du visage, j'aurais dû le laisser sagement s'occuper de moi, je retins un rire à cette pensée et je le regardais faire ; il cherchait des "instruments" dans sa trousse de secours. Aie. Il reprit en soupirant et avec un air de dégout

"En plus il faut enlever les bouts de verre de votre bras...."

Il était pas très à l'aise, le pauvre ! Je commencer à lui répondre.

"J'ai l'habitude de me débrouiller seul, tu sais." Je marquai une légère pause, avec un sourire mélancolique pour reprendre " Puis je pouvais pas savoir qu'il y avait du désinfectant ici, je chuchotais un peu plus bas "cette situation est un peu gênante, mais je te laisse faire, répare ton erreur" ma dernière phrase sonnait comme un ordre, mais un ordre dit sur le ton de l'humour.

Il regarda d'un coup d'oeil vite fait, mon torse, herm IL EST BEAU TA VU ça ? *meurt* Je le suivais du regard avec un sourire bizarre... mi-gêné, mi-salace, mi je sais pas quoi. Le garçon prit entre ses mains ses outils pour m'enlever les bouts de verre de ma chaire, heureusement que j'étais costaud ... Il s'accroupit délicatement devant moi, sans doute aussi mal à l'aise que moi de le voir dans cette posture. Un petit frisson me parcourut du bas du dos jusqu'à la nuque. Il regardait avec perplexité l'étendue de ma blessure il n'était pas très à l'aise, je devais peut-être l'aider ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku]   Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku] 1400359500-clock
Revenir en haut Aller en bas
 
Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku]
Revenir en haut 
Page 1 sur 12Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pensionnat Hentaï*! // Partenariat ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «blah blah blah :: RPs :: Fini m'dame-
Sauter vers: