Familles à l'honneur
Prédéfinis forum
Prismver
Course des maisons
Hamamelis
Dracunculus
Vinca
Mini News
23.12 Horoscope magique disponible ici
RP libres
Ajouter mon RP - Pas de RP en cours
-50%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur un arbre à chat géant – 154cm de hauteur
68.99 € 138.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku]   Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku] - Page 11 1400359500-clockLun 5 Nov 2012 - 22:13


=""</div



Damon William Ackles
Take all that I have, I'm never gonna leave this bed. Perfection of your face Slows me down, slows me down


Il était blottit contre moi, il m'écoutait sagement , je lui demandais alors


"Tu reviendras quand ?"


JAMAIS
Ma voix partait légèrement dans le faux, je détestais ce genre de petit dérapé qui m’écœurait profondément, beurk. En fait d'un certain côté il allait sans doute me manquer, d'ailleurs comment voulait-il que je dorme dans mon lit maintenant HEIN ? ça allait me déprimer maintenant, MAINTENANT j'allai penser à lui en faisant mon lit, et peut-être même en me levant, en me rasant, en corrigeant son contrôle, en mangeant, en buvant, en rigolant... J'avais envie de dire dans un murmure faible " je t'en supplie ne laisse pas ton odeur" mais je ne pouvais pas, car peut-être que c'était la dernière fois qu'il était dans mes bras c'est vrai est-ce qu'il avait une suite dans les relations entre deux hommes ? Je devenais faible. Je ne voulais pas m'attacher, pas à un élève mineur EN PLUS mais si c'était déjà trop tard ? dans ce cas-là je devais faire quoi ? (doctissmo bonjour) est-ce que je devais passer à autre chose ou m'enfermer avec le garçonnet de 17 ans dans une relation passionnelle ? Fuck non je n'avais pas le temps de me triturer les méninges par quand on est professeurs, d'ailleurs qu'est-ce que j'allai dire quand on allait me demander "Hey tu travailles bien ?" "Attends j'ai 230 copies à corriger " " mais pourtant t'es toujours en avance " c'est ça de sortir avec un jeune *meurt*

"Quand vous voulez... De toute façon on se verra demain, j'ai cours d'histoire... je crois. ~"

E
N PLUS C'EST QUAND MOI JE VEUX ? à force de pensée tu vas faire une crise de nerfs mon vieux uzyguypa. Donc c'était demain que j'allai lui donner cours, ça passe TROP vite demain. Non en faut vaux mieux pas que je pense à ça je me casse la cervelle pour RIEN. Il avait intérêt à ne pas faire de trucs louches pendant que je donnerais cours à sa classe, il avait intérêt à ne pas me regarder en mordillant sensuellement son crayon tention j'allai le surveiller, Herm. Il me souriait et moi je me pinçais finement la lèvre, imbécile heureux ça le définissez bien, mumph.

"Je regarderais sur mon emploie du temps"

J'avais dit cette phrase avec un sourire forcé un peu trop poussé... Oui bon soit je sourie trop ne sois pas assez. Puis en bonne sainte que j'étais je commençais à être plongé dans de terribles remords, c'était sûr aujourd'hui aussi je n'allai pas dormir, une fois de plus. C'était mauvais très mauvais tout ça.

"Tu m'autorises à remonter le temps, genre juste de deux heures ?"

Je regrettais presque de penser à annuler ce qu'on avait fait mais j'étais vraiment au bord du rouleau et comme si c'était pas assez mon élève me disait en se relevant légèrement tout sourire

"Deux heures ? ...Bonne idée ! Comme ça on aura encore le temps de faire l'amour ! D'ailleurs... c'est quoi votre position préféré ? Vous savez... je vous autorise même à m'attacher aux barreaux du lit. ~"

WHERE IS MY OREILLES ? Je n'entendais plus rien, j'ai perdu mes oreilles *meurt* "je suis sourd lalala ". Je tendais quand même l'oreille au cas ou où j'ai mal entendu on ne sait jamais avec moi et puis ça arrive de mal entendre HEIN ? Mais bizarrement certains mots me revenaient en me concentrant "position, attacher, faire l'amour, lit" j'arrêtais quelques secondes minutes de jouer avec les cheveux de ce qui me sert à présent d'amant "what ?" en l'espace d'une seconde je voyais déjà ma vie future ce déroulée sous mes yeux : moi vers 4 heures du mat sur doctissime attendant les réponses des membres "OUAIIIIIS ON A REPONDU A MA QUESTION" *saute partout* .

"Ah... ah parce que t'es de ce genre ? ça me dérange pas hein."


Le cerveau de Damon is gone

"Genre je t'attache avec une cravate ? T'aimerais ? Herm."

Mais t'est-ce-que je dis ? HILUYUIYFt (dérapé du cerveau) Je relevais moi aussi à présent mon buste en ayant presque envie de me couvrir le corps avec le drap qui était devant moi et là je l'entendais rire à gorge déployée, j'aurai bien voulu me joindre à ses rires, ah mais c'est bête j'avais pas envie de rire, sur le moment. Je le voyais littéralement se tordre de rire, j'avais envie de grogner je le foudroyais durement du regard moi ça me faisait pas rire du tout, du tout, il m'avait bien eu j'avais envie de prendre mon coussin et de lui jeter dessus, avant de lever du lit mais je n'avais pas envie de quitter ce lit, non je n'en avais aucune envie. *pleure*

"Je rigolais. Je ne suis pas spécialement "maso", même si je ne pense pas qu'une fois de temps en temps ce genre de choses me déplaisent. Ça peut être très excitant. Mais bon ne vous en faites pas je m'en passerais. Je voulais juste voir votre réaction."

Il me tirait la langue pour terminer sa splendide plaisanterie. J'avais envie de dire " ça va je suis pas frustré je peux être sado" et voilà maintenant c'était trop tard, il VA SOUFFRIR, je me vengerai UN JOUR. Je tapotais sa tête avant de lui donner une légère pichenette, j'avais envie du traité d'idiot c'était PAS MARRANT, mon honneur était blessé voyer vous.

"Ma réaction t'a plu j'espère"

Je lançai amer à l'encontre d'Hiroki, avant de me remettre dans ma position initiale. Il venant se reposer une nouvelle fois contre mon torse, et déjà un sourire d'idiot se collé à mon visage. Je me remettais tranquillement à triturer ses mèches rebelles, juste en étant dans mes bras il ne me faisait plus râler mais c'est pas possible ça ! Quelqu'un à quelque chose contre ça ? Non...non.

"En fait je ne vais pas remonter le temps après mûre réflexion"


O
ui en fait non. à mes paroles il sourit un peu plus et il me dit

Tant mieux. J'ai aimé la façon dont les choses ce sont déroulés alors j'ai pas envie qu'on change le passé. ~

Il était mignon, vraiment, rhaaa il m'avait eu

"Est-ce que je peux t'embrasser ?"

C'était un peu ma façon de répondre à sa phrase, je savais pas ce qui me prenait à vouloir coller mes lèvres tout le temps aux siennes mais bon si ça ne le dérangeait pas... autant en profiter, HUHU , oui herm.


[/font]
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku]   Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku] - Page 11 1400359500-clockVen 9 Nov 2012 - 9:52





#Hiroki & DamonStudio
« Lit»
....................................................................................................................


*J'étais littéralement mort de rire. Tu avais complètement cru à ma petite blague. Je répondais donc en essayant de me calmer "Je rigolais. Je ne suis pas spécialement "maso", même si je ne pense pas qu'une fois de temps en temps ce genre de choses me déplaisent. Ça peut être très excitant. Mais bon ne vous en faites pas je m'en passerais. Je voulais juste voir votre réaction." te tirant ensuite la langue d'un air amusé tandis que tu tapotais ma tête avant de me mettre une légère pichenette. Je me doutais que tu allais être un peu vexé, mais je n'avais pas pu résister à l'envie irrésistible de te faire cette blague qui m'avait bien fait rire. Tu avais fait une tête tellement epic tout à l'heure... ~ D'ailleurs tu venais de me lancer amerement "Ma réaction t'a plu j'espère". Un fin sourire vint alors élargir mes lèvres tandis que je venais me blottir contre ton torse une fois que tu avais reprit ta position initiale.*

Oui elle m'a beaucoup plu ~

*Répondis-je avant de déposer un doux baiser sur ton torse en me blottissant contre toi. J'étais vraiment fier de moi même si de ton côté la blague ne t'avais pas vraiment plu. C'est là que tu me dis "En fait je ne vais pas remonter le temps après mûre réflexion". Mon sourire s’agrandit alors tandis que je répondais à tes mots.*

Tant mieux. J'ai aimé la façon dont les choses ce sont déroulés alors j'ai pas envie qu'on change le passé. ~

*Et c'était vrai, j'étais content et je ne regrettais absolument rien de tout ce qu'il s'était passé. Je fermais sagement mes yeux durant un court instant avant de t'entendre reprendre la parole pour me demander si tu pouvais m'embrasser... Je souris alors finement en relevant mon regard vers le tiens.*

Évidemment que vous pouvez m'embrasser monsieur Ackles.


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku]   Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku] - Page 11 1400359500-clockSam 10 Nov 2012 - 16:45


=""</div



Damon William Ackles
Take all that I have, I'm never gonna leave this bed. Perfection of your face Slows me down, slows me down


Oui elle m'a beaucoup plu ~



WHAT ? Il ne niait même pas, le vilain. aussi vu comment il avait ri c'est sur qu'il avait aimé ma réaction, je suis vraiment un type naïf quand je le veux. J'arrêtais l'espace de quelques instants de râler car il venait déposait un petit baiser sur mon torse en se blottissant contre moi et moi comme un idiot je le prenais dans mes bras grrr. À ma réponse suivante un sourire s’élargit sur le visage angélique de mon partenaire

"Tant mieux. J'ai aimé la façon dont les choses ce sont déroulés alors j'ai pas envie qu'on change le passé. ~"


*pleure*
il est tellement mignon quand il me dit cette phrase, que je regretterai presque d'être grognon alors qu'il est dans mes bras, mais non, je ne vais pas faiblir face à la vermine, juste le temps d'un baiser et après je jure que je vais me venger krr krrr

"Est-ce que je peux t'embrasser ?"

F
ait attention vilain Hiroki c'est le dernier après je fais la grève.

"Évidemment que vous pouvez m'embrasser monsieur Ackles."


L
E DERNIER J'AI DIS *pleurniche*

"Viens par ici" je lui disais en amenant son visage vers le mien afin d'y déposait un doux baiser et après tout fier de moi je lui disais "J'espère que ce baiser vous a plu Altesse Hiroki, car c'était le dernier, AH !"

E
t je me levais en demandant à Hiroki de ne pas me regarder me rhabiller "ET NE ME REGARDE PAS QUAND JE M'HABILLE; d'ailleurs je vais prendre une douche et après t'y iras APRÈS "

Je le voyais bien me rejoindre en douce, sous la douche, oui je le voyais bien faire ça UJKUI. C'était surtout lui qui avait besoin d'une douche après mure réflexion, mais ça l'apprendra et puis il m'avait l'air bien, dans mon lit. Je prenais mes affaires qui étaient au sol pour les amener dans la salle de bain, oui je suis assez pudique, surtout quand je suis entièrement NU et avant de fermer la porte de la salle de bain (en pouvais pas verrouiller la porte) je regardais une derrière fois mon élève pour lui dire que ça rentre bien dans son cerveau*

"Tu restes là dans mon lit, okey ? Étant donné que tu m'as pas l'air de vouloir partir..."

VOILÀ DIVINE VENGEANCE. Fallait pas qu'il prenne mal ma phrase, il devait rester ici, je voulais qu'il reste ici, d'ailleurs en bon samaritain je lui disais

"Tu peux faire des mots fléchés si tu t'ennuies, y en as dans mon sac."

C'
est UN JEU TRÈS BON POUR L'ESPRIT VOUS SAVEZ donc on ne se moque pas. *voix d'ado boutonneux* "wesh il est comme les V-l'E-U-X hihi il joue aux mots fléchés" *lui met une baffe* oui donc herm je faisais un sourire niais à mon élève et hop je filai dans la salle de bain, je déposai les affaires sur l'une des chaises calées contre un mur et je commençais à faire couler l'eau en rentrant dans la cabine de douche en essayant pendant le petit moment de pause loin de tout de ne pas penser un seul instant au garçon allongé sur mon lit.



[/font]


Hs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku]   Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku] - Page 11 1400359500-clockSam 10 Nov 2012 - 18:28





#Hiroki & DamonStudio
«Lit»
....................................................................................................................


*J'approchais alors sagement mon visage du tiens fermant mes yeux pendant la durée du baiser. Puis je te regardais ensuite faisant une légère moue à tes mots. Le dernier ? Non mais oh. Comme si j'étais du genre à dire "D'accord monsieur" non, non, non, non et re-non. C'était le dernier dans tes rêves oui. Je grognais quelque peu alors tandis que tu te levais en me disant de ne pas te regarder pendant que tu t'habille. Nameho. J'avais envie de regarder moi. Je faisais une légère moue en me disant qu'en plus je ne pouvais même pas prendre ma douche avec toi. Je te regardais alors prendre tes affaires avant de reprendre la parole.*

Vous savez, prendre une douche à deux non seulement c'est économique mais en plus on gagne du temps.

*Dis-je alors pour essayer de te convaincre même si à mon avis tu étais déjà bien décidé à la prendre sans moi ta douche. La preuve voilà que tu disais "Tu restes là dans mon lit, okey ? Étant donné que tu m'as pas l'air de vouloir partir..." avant d'enchainer sur "Tu peux faire des mots fléchés si tu t'ennuies, y en as dans mon sac." . J'avais un peu mal prit tout ça alors je répondais d'un air grognon lorsque tu refermais la porte.*

Je peux partir si je vous gêne.

*Grognais-je doucement avant de me lever enfilant alors mon boxer. Je cherchais ton sac du regard puis après l'avoir vu je m'en approcher l'attrapant soigneusement pour prendre les mots fléchés. Je reposais ensuite ton sac en soupirant me laissant retomber sur le lit après avoir prit un crayon puis j'ouvrais le livre de mots fléchés. Même si c'était plutôt pour les vieux j'aimais bien les mots fléchés moi. Ça stimule le cerveau ça ne peut pas faire de mal de temps en temps. Je tournais alors les pages à la recherche d'un mots fléchés pas encore commencé (ET OUI POUR LA PEINE JE VAIS PAS CONTINUER TES MOTS FLÉCHÉS NON JE VAIS COMMENCER CEUX QUE TU N'AS PAS COMMENCE BWAHAHAHA). Je commençais alors sagement un des mots fléchés. Allongé sur le lit, toujours à moitié nu. L'idée de te rejoindre m'avait bien effleuré l'esprit évidemment. Mais je me dis que j'aurais l'air d'un pauvre gosse très collant si je faisais ça. Et puis tu allais bientôt devoir retourner en cours alors si ça se trouve tu stressais, après tout c'est ton premier jour. (huhu je sais quel homme attentionné). M'enfin, toujours est-il que pour l'histoire du baiser, tu ne sortiras pas de ce studio avant de m'avoir embrassé. Ça c'était sur. Nameho.*

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku]   Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku] - Page 11 1400359500-clockSam 10 Nov 2012 - 19:12


=""</div

Damon William Ackles
Take all that I have, I'm never gonna leave this bed. Perfection of your face Slows me down, slows me down



"Vous savez, prendre une douche à deux non seulement c'est économique mais en plus on gagne du temps."

Pendant une seconde j'avais était tenté de dire, oui, MAIS ... non. PAS GRAVE SI JE NE FAIS PAS D'ÉCONOMIE HAHA d'ailleurs je l’ignorais en répondant juste

"Tu restes là dans mon lit, okey ? Étant donné que tu m'as pas l'air de vouloir partir.."

Et comme j'étais quelqu'un de prévenant et aimable je lui proposais MES mots fléchés.

"Tu peux faire des mots fléchés si tu t'ennuies, y en as dans mon sac."

Je faisais un dernier sourire niais et hop je rentrais dans la salle de bain en fermant la porte et me demandant "MAIS POURQUOI JE PEUX PAS LA FERMER A CLÉ LA PORTE ?" Je décidai de ne pas y faire attention sinon j'allais encore râler pour rien. Je déposais mes affaires contre l'une des chaises calées contre le mur de la salle de bain et je rentrai dans la cabine de douche, pour une fois j'étais superméga content de prendre une douche, jamais j'aurai cru que je me serais dit ça un jour

"OUAIS c’est L'HEURE DE LA DOUCHE"


Quand j'étais enfant je gueulais toujours pour pas prendre de douche, ma mère serait fière de moi si elle voyait que j'étais content de me la prendre cette douche. Pendant 10 minutes dans ma tête j'essayais de pas penser à mon élève MAIS plus je me disais PENSE PAS À LUI et plus je pensais à lui, mais fuck the logique, quoi. Une fois que j'avais fini cette petite douche rapide, je regardais ma tête dans le miroir, heureusement j'étais toujours aussi beau et je me rhabillais en me regardant dans le miroir en me disant " OH ces cuiisses musclés ! " oui je m'autocomplimente * meurt* J'enfilai mon boxer noir et je séchai mes cheveux qui étaient complètement mouillés, je les coifferais plus tard de toute façon et j'enfilai mon haut etc... Je sortais de la salle de bain qui sentait le shampoing pour hommes en faisant ma cravate, je lançais à mon élève

"Voilà jeune dévergondé tu peux prendre ta douche."

Et une fois que j'avais plus le nez sur ma cravate je le regardais sur mon lit faisant mes mots fléchés et je venais m'asseoir au bout du lit pour voir lequel de mes mots fléchés il faisait

"T'aurais pu continuer l'un de mes mots fléchés, quand même."


J
e lui disais grognant, en voyant qu'il avait commencé à faire de nouveaux mots fléché et en plus il était nul.

"En plus t'es nul, laisse-moi faire !"


J'essayais (je dis bien essayer) de lui prendre des mains mes mots fléchés AJOJCOgfrge.


[/font]

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku]   Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku] - Page 11 1400359500-clockDim 11 Nov 2012 - 11:06





#Hiroki & DamonStudio
«Lit»
....................................................................................................................


*Je commençais tranquillement un des mots fléchés que tu n'avais PAS COMMENCE. Bwahahaha. *sadique.* Sagement allongé sur le lit je me concentrais tranquillement essayant de ne pas avoir des pensées perverses en me disant que tu étais à poil dans la pièce d'à côté en train de prendre une douche tranquillou. Herm. Ah bah tiens. Le mot douche.... dans le mot fléché hein. J'avais pas choisi la bonne grille de mots fléchés ralala... M'enfin je la continuais quand même essayant de vraiment me concentrer dessus jusqu'à ce que tu sortes de la salle de bains. Je te regardais alors du coin de l'oeil souriant finement en me disant que ça te rendais hyper sexy et encore plus viril la cravate. /POUTRE/ Puis je souriais d'un air amusé à tes mots lâchant un petit "Merci bien" en replongeant mon regard dans le mot fléché. Bah oui je voulais au moins trouver le mot que j'étais entrain de chercher avant d'aller prendre une douche ou de faire quoi que ce soit d'autre d'ailleurs. Je te sentais t'assoir sur le lit non loin de moi pour voir surement lequel des mots fléchés je faisais. Puis à tes mots je te regardais du coin de l'oeil un sourire satisfait aux lèvres.*

Je sais je sais. ~

*Répondis-je simplement d'un air amusé comme si j'avais fait exprès. (Ah...j'ai fait exprès ? AH bah oui c'est vrai. /PAN/). Puis ayant enfin trouvé le mot qui allait sur la ligne que je cherchais je m’apprêtais à l'écrire lorsque tu me dis que EN PLUS j'étais nul et que tu essayais de m'arracher ces pauvres mots fléchés des mains. PHFQMLKDGFJLKQHGJMLQDFHGKLFGJPKQDF%QLKFD. Moi ? Nul ? NAMEHO. Je grognais alors fortement serrant bien dans mes mains les mots fléchés pour t'empêcher de me les prendre.*

Le nul allait écrire un mot. *dis-je d'un air grognon et boudeur.*

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku]   Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku] - Page 11 1400359500-clockDim 11 Nov 2012 - 20:15


=""</div


"T'aurais pu continuer l'un de mes mots fléchés, quand même."

Je lui lançai en grognant légèrement et en faisant une légère moue. J'étais assis au bout du lit pour mieux zieutait quel mot fléché il faisait et... Non mais sérieusement, je suis sûr il n'avait pas continué mes mots fléchés juste pour m'embêter, FUUUUU.

"Je sais je sais. ~"


C'
EST BIEN CE QUE JE DISAIS. Il me répondait avec un air amusé, qui disait explicitement "je voulais te casser les noises mon vieux" en plus avec un seul coup d'oeil je trouvais déjà pleins de mots, il était lent.

"En plus t'es nul, laisse-moi faire !"


J'essayais (je dis bien essayer) de lui prendre de ses petites mains mes mots fléchés AJOJCOgfrge mais c'est qu'il était plus fort que je le pensais.

"Le nul allait écrire un mot."

Me disait-il en boudant, je levai mes yeux au ciel il voulait jouer à ça . TRÈS BIEN, je lâchais mes mots fléchés des mains pour dire

"Tu n'iras pas prendre de douche tant que tu n'as pas rempli toute la page"

J
e lui lançais ma phrase avec un sourire affreusement niais au visage, le genre de sourire que je faisais pour embêter les gens, le genre de sourire qui dit clairement "bien fait" et je le poussais légèrement pour qu'il me laisse m'installer sur MON lit et je m'allongeai sur le côté en fermant les yeux, de toute façon il n'avait pas intérêt à bouger, car je l'entendrai, ah, il ne me restait peu de temps avec les cours et je voulais juste un tout petit peu fermer les yeux et en enfonçant ma tête dans un oreiller puis pendant que je pensé "je suis vraiment méchant" je me retournais légèrement pour murmurer à l'adolescent (je voulais le devancer héhé)

"Je sais je suis méchant"


Et je posai mon index sur sa bouche pour le faire taire, je disais clairement "pas besoin de le dire à haute voix" j'étais un type extrêmement agaçant quand je le voulais huhu. Mais il pardonnera tout à son cher bien aimée n'est-ce pas ?


[/font]



Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku]   Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku] - Page 11 1400359500-clockDim 11 Nov 2012 - 21:04





#Hiroki & DamonStudio
«Lit»
....................................................................................................................


*Je souriais satisfait lorsque tu lâchais ENFIN les mots fléchés que TU m'avais dit de faire. Je te regardais alors du coin de l'oeil tandis que tu me disais "Tu n'iras pas prendre de douche tant que tu n'as pas rempli toute la page" avec un sourire affreusement niais qui te rendait aussi affreusement craquant... Être méchant te rendait craquant. Je te trouvais craquant quand tu étais méchant. Serais-je maso ? Ah...oui un peu. Je faisais alors une petite moue en te regardant t'installer à côté de moi. J'allais te dire à quel point tu étais méchant avec moi huhu mais je n'en eus pas eu le temps. Voilà que tu posais ton index sur ma bouche après m'avoir dit que tu étais méchant. Ça faisait genre la ferme je le sais déjà même si t'as encore rien dire. /PAN/ Je venais ensuite délicatement attraper ta main pour retirer ton index de ma bouche avant de prendre la parole.*

Et si je ne vous écoute pas et que je vais quand même prendre une douche sans finir la grille ? Vous ferez quoi ? Vous me donnerez la fessé ? ~

*J'insistai bien évidemment sur la dernière phrase en te regardant d'un air pervers, me léchant les lèvres avec envie. Puis je fis mine de réfléchir un instant avant de sourire finement. Soit soit, j'allais finir cette grille, mais tu devrais d'abord accepter ma condition. Je savais que je n'aurais absolument aucun mal à compléter rapidement cette grille si je me concentrais vraiment dessus. Je notais alors le mot dont je parlais tout à l'heure dans la grille reprenant de nouveau la paroles.*

Hm. Je veux bien remplir la grille avant d'aller prendre ma douche. Mais je veux aussi un baiser si j'arrive à remplir la grille. Et un vrai sur la bouche hein, pas un sur la joue. ~

*Dis-je en te souriant de mon air tout mignon tout beau tout innocent tout "turesisterajamais" tout "tunesortirapasdicisansmavoirembrassé" herm.*

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku]   Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku] - Page 11 1400359500-clockDim 11 Nov 2012 - 22:47


=""</div


Il attrapait doucement ma main pour enlevait mon index de sa bouche, je grognai, mon index il était bien sûr ses lèvres *herm* et cet insolent prenait parole

"Et si je ne vous écoute pas et que je vais quand même prendre une douche sans finir la grille ? Vous ferez quoi ? Vous me donnerez la fessé ? ~"


Je souriais finement dans mon oreiller il ne pouvait pas bien le voir mais, je souriais comme un con là, je me retournais un peu plus pour lui répondre amuser

"En bon masochiste tu devrais savoir que les fesser c'est démodé et si tu n'écoutes pas mes ordres je serai très trèèèèèès méchant."


T
rèèèèèèèèès trèèèèèèèès méchant, j'ai DIS, oui il peut trembler. Donné la fessait et puis quoi encore ? Il fantasme un peu trop là, à mon gout je le savais il est complètement M A S O C H Is S T E, mais il ne me fera pas devenir son sado ! Ah non il peut mourir krr krrrrr, après il va venir dans mon studio en m'apportant des accessoires de GAYYYYY *pleure* en fait c'est moi qui tremble, là, en plus ce jeune fripon insisté bien sûr sa phrase en se léchant la lèvre, AHAHAHA qu'il continue. Il se mettait à remplir la grille comme un bon garçon. Je le savais que c'était louche, il réouvait la bouche pour me dire en essayant de me faire son air mignon


"Hum. Je veux bien remplir la grille avant d'aller prendre ma douche. Mais je veux aussi un baiser si j'arrive à remplir la grille. Et un vrai sur la bouche hein, pas un sur la joue. ~"

Je lui balançais mon oreiller dessus, AHAHA cette fois avec son air de petit garçon innocent il allait pas avoir DAMON et je me relevais en remettant ma cravate bien droite avant de lui dire

"Condition rejetée. Si tu veux quelque chose il faudra me violer"



Et je rigolais pas. Il voulait m'aimer et bien qu'il m'aime, AH. Bon, je culpabiliserai d'être méchant avec lui, ce soir avec mon ami la bière pour seule compagnie, peut-être même que je pleurerais, car quand j'ai bu j'ai la larme facile *meurt*.


[/font]


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku]   Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku] - Page 11 1400359500-clockDim 11 Nov 2012 - 23:45
"En bon masochiste tu devrais savoir que les fesser c'est démodé et si tu n'écoutes pas mes ordres je serai très trèèèèèès méchant."

*les fessés démodées ? Aha. Tu vas voir si c'est démodé mon choux. (a) M'enfin tu dis que je suis sadique mais ça à l'air de te plaire en tous cas me dis-je à la fin de ta phrase avant de sourire finement te regardant de mon air pervers en me léchant les lèvres avec envie. Beaucoup d'envie même. Hum. Bref bref. Je ne vais pas me taire face à ce que tu viens de dire huhu.*

Hm... les feux de l'amour et les mots fléchés aussi c'est démodé vous savez, mais ça à son charme. ~

*répondis-je alors d'un air taquin replongeant dans le mot fléché après t'avoir adressé un petit regard provoquant. Puis tout en réfléchissant je te disais alors que si je remplissais toute la grille je voulais également un baiser. Et pas un p´tit baiser qu'on fait aux enfants pour qu'ils dorment. Non. Un baiser. Un vrai. Un tendre. Un passionné. Un baveux. Baiser sur la bouche. Mais voilà que paf. Je me prenais ton oreiller dans la tronche. Kfkdkhdkdjslchzkcyzvxkdgzidvskdkg. Et maintenant voilà que tu te relevais et que tu le lâchais pépère tranquillou comme ça : "Condition rejetée. Si tu veux quelque chose il faudra me violer" aha huhu héhé. Tu avais l'air de croire que je n'étais pas capable de violer quelqu'un. Pauvre toi <3 J'eus un léger rire d'ailleurs en posant un instant les mots fléché sur les cuisses en les tenant toujours posant alors mon regard sur toi.*

Vous feriez mieux de vous méfier Monsieur Ackles, je suis capable de venir le chercher moi même ce baiser. Même plus qu'un baiser d'ailleurs contrairement à ce que vous avez l'air de croire. ~

*je répondais ça d'un air légèrement pervers et en même temps doux et innocent... insouciant aussi mais ça c'était pas vraiment fait exprès.*



Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku]   Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku] - Page 11 1400359500-clockMer 14 Nov 2012 - 21:58


=""</div



"Hm... les feux de l'amour et les mots fléchés aussi c'est démodé vous savez, mais ça à son charme. ~"

hum. HUM.hum. Il la voulait cette fessée, Herm. En effet. Il avait de la repartie le petit, j'aurai pas pu tomber sur un con ? *meurt* Je le regardais quelques secondes en me demandant mais t'es-ce que je pouvais bien pouvoir dire à ça et je levai finalement les yeux aux ciels, blablabla, j'avais envie de lui tirer la langue et de dire "Je boude" mais j'avais passé l'âge, malheureusement. Il replongeait dans ses mots flèches pendant que moi je restai muet comme une taupe, non mais c'est vrai quoi, je pouvais répondre quoi à ça ? Je grognai légèrement avant de dire d'un ton sec (oui parce que sûr le coup mon élève n'avait pas vraiment tort snif)

"En effet. Bon puisque tu veux tant que ça que je te batte demande-le-moi gentiment"

J'étais lasse et fatiguée et il avait intérêt à pas dire " s'il vous plaît monsieur donnez-moi une fessée" sinon j'allai perdre mon sang-froid et devenir définitivement fou . Il me disait ensuite en prenant un visage pervers qui pourtant prônait l’annonce et la kawaii attitude

"Hum. Je veux bien remplir la grille avant d'aller prendre ma douche. Mais je veux aussi un baiser si j'arrive à remplir la grille. Et un vrai sur la bouche hein, pas un sur la joue. ~"

Je lui balançai mon oreiller (TENDRE ET MOELLEUX) en pleine poire, prend ça suppôt du mal. Hum, cette fois-ci il n'allait pas m'attendrir il y en a marre à la fin de toutes ces personnes qui profitent de mon point faible pour me demander ce qu'ils veulent, Y EN A M-A-R-R-E voilà je porte plainte, même si je peux pas, là maintenant, en tout cas tout acte à ses conséquences, ah ! Je me relevais pour renouer ma cravate et lui dire en même temps

"Condition rejetée. Si tu veux quelque chose il faudra me violer"

Non mais zut à la fin, s'il croyait que j'allai céder facilement il se trompait, je suis têtu moi aussi et alors que je râlai, il eut, lui un léger rire, qu'il m'énerve qu'il m'énerve. Il déposait sur ses cuisses les mots fléchés en posant son regard azuré sur moi.

"Vous feriez mieux de vous méfier Monsieur Ackles, je suis capable de venir le chercher moi même ce baiser. Même plus qu'un baiser d'ailleurs contrairement à ce que vous avez l'air de croire. ~"

Il violerait le pauvre homme que je suis JE LE SAVAIS il me répondait cette phrase avec un air légèrement pervers tout en gardant un visage angélique presque insupportable. Non si je cédais maintenant j'allai tout lui céder, c'était bien connu, j'écarquillai d'abord un peu les yeux avant de reprendre un peu hébété la parole, non mais le meilleur genre il me ferait quelque chose *pan*

"tu ne peux pas m'embrasser lalala"

Et je reprenais mon sérieux

"Monsieur tente quoi que ce soit et je l'attache à mon lit et je risque d'y arriver facilement."

Voilà et je m'enfous si tout le monde se demande où il est passé ! *meurt* enfin j'espérais qu'il reste sage, non mais parce que c'est vachement louche, un mec qui garde un mec enfermé. Et puis je ne pense pas avoir des menottes dans ma valise, donc NORMALEMENT s'il était normalement constitué il ne devrait pas dire en miaulant"oh oui professeur attaché moi" mais bon je redoute le pire, sur le coup. EN PLUS c'était moi le dominant dans le couple, donc le dominé ne peut pas devenir le dominant !Si le dominant est le dominant c'est car physiquement il est plus fort, non . Bon je ne vais pas m'embrouiller l'esprit avec ses pensées de gay sinon je vais déprimer. *pleure* Tiens, s'il disait quelque chose j'allai lui faire le dessin, le dominé ne devient pas le dominant POINT. Bon j'ai dit que j'y pensais plus.



Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku]   Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku] - Page 11 1400359500-clockJeu 15 Nov 2012 - 21:03





#Hiroki & DamonStudio
«Lit»
....................................................................................................................


*Oh oh oh, que venais-je d'entendre là ? "En effet. Bon puisque tu veux tant que ça que je te batte demande-le-moi gentiment" C'était marrant, tu m'invitais ouvertement à taper en plein dans ton point faible en me demandant de te demander gentiment de me battre. Tu étais peut être un peu maso' toi aussi. ♥ qui se ressemble s'assemble. hum.*

Si vous insistez... mais est-ce que vous m'attacherez avec votre cravate ? (a)


*Demandais-je alors d'un air tout mignon et innocent du genre "tuvafondremoncocotuvasfondreuuuuh". /PAN/ Par la suite. Alors que je venais de dire ça "Vous feriez mieux de vous méfier Monsieur Ackles, je suis capable de venir le chercher moi même ce baiser. Même plus qu'un baiser d'ailleurs contrairement à ce que vous avez l'air de croire. ~" Je souriais très amusé à tes mots qui étaient la réponse aux miens. J'aurais bien répondu "Owiiii attachez moi monsieur Ackles" histoire de voir ta réaction. Ce fut dur mais.... je me suis retenu ! Je souriais cependant finement retenant un petit rire avant de répondre.*

Je devrais peut être tenter quelque chose alors. En plus si vous m'attachez, ça veut dire que je pourrais rester ici, et donc passer cette nuit avec vous... puis peut être la nuit d'après si vous me laissez attaché.... et la nuit d'encore après même ! En tous cas, moi ça ne me déplairait absolument pas. ~


*Je te regardais d'un air à la fois pervers et provocant mais pas vulgaire pour autant, non même mignon. Je savais pertinemment que même si je tentais quelque chose il te suffirait de me repousser et si j'insistais tu pouvais toujours utiliser la force. J'ai de la force certes, mais je n'en ai pas autant que toi... En même temps c'toi le dominant huhu. Puis même si je voulais être le dominant avec toi c'était pas possible et de toute façon j'étais très bien dans mon rôle de soumis. (a)*


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku]   Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku] - Page 11 1400359500-clockSam 17 Nov 2012 - 9:48


=""</div


"Si vous insistez... mais est-ce que vous m'attacherez avec votre cravate ? (a)"

A
vec ma belle cravate il veut que je l'attache ? Avec ma cravate repassée avec amour. AVEC MA CRAVATE QUI COUTE LA PEAU DES FESSES ? Aucun doute, car il prenait l'air mignon du "jesuiskrooomignonnfaittouuuutcequeejveuux" NEIN. Je détournais mon regard sur ma magnifique cravate pour échapper aux regards du diablotin. En plus c'est chaud d'attachées deux mains avec une cravate et c'est pas très esthétique. Pas que j'ai déjà essayé, HEIN *tousse* non si je devais l'attacher je devrais le faire bien, genre lui attacher les chevilles aussi, HAHAHA heureusement j'ai PLEIIINS de cravates *Monsieur Cravate it's me*, non mais à quoi je pense ? *FACEPALM*.

"Tu voudrais vraiment que je t'attache ?"

Je disais un peu penaud, sur le coup, non, car je vois trop le truc "le coup avec la cravate c'était une blague monsieur[...]" " ah ?" /SEPEND/

"Vous feriez mieux de vous méfier Monsieur Ackles, je suis capable de venir le chercher moi même ce baiser. Même plus qu'un baiser d'ailleurs contrairement à ce que vous avez l'air de croire. ~"


J'aimai bien l'innovation de ces visages quand il me disait quelque chose, il prenait TOUJOURS le soin d'être mignon, même quand il disait des phrases salaces (hs :salades XD) et le pire c'est que je pouvais lui pardonner n'importe quoi quand il me faisait ce visage, fuck. off. Je reprenais la parole quelque peu hébétée

"tu ne peux pas m'embrasser, lalala"

Et je reprenais avec sérieux

"Monsieur tente quoi que ce soit et je l'attache à mon lit et je risque d'y arriver facilement."


Et il se mit à me sourire, ah. C'était comme ça, j'allai définitivement lui enlever son stupide sourire qui lui collait à son magnifique, herm je voulais dire HIDEUX visage, non pas hideux... oui bref de toute façon je peux penser ce que je veux de lui dans ma tête ! *pleure*

"Je devrais peut être tenter quelque chose alors. En plus si vous m'attachez, ça veut dire que je pourrais rester ici, et donc passer cette nuit avec vous... puis peut être la nuit d'après si vous me laissez attaché.... et la nuit d'encore après même ! En tous cas, moi ça ne me déplairait absolument pas. ~"


À mon visage décomposé on pouvait clairement voir que l'idée qu'il dorme avec moi 3 jours de suite était une mauvaise idée. Non mais c'est vrai, moi je suis un célibataire endurci et que du jour au lendemain que quelqu'un se mette à dormir avec moi ? Et puis quoi encore ?

"Je ronfle, ça te déçoit hein ? Avoues-tu veux plus dormir avec moi maintenant."

Est-ce faux, est-ce vrai ? Nul ne le serra (quoique *meurt*) huhu.

"En plus tu serais attaché... ça serait chaud de te prendre dans mes bras en pleine nuit. Donc tu vois t'attacher à mon lit est une mauvaise idée"


BAM LANCE MAINTENANT TON SOURIRE DADA , voilà maintenant il devait être déçu et il ne plus vouloir être attaché (je sais m'y prendre avec les enfants. Bon peut être pas...)

"Je suis un homme collant vois-tu, en le regardant droit dans les yeux je lui disais ensuite, très collant, il me faut ma dose de câlins"

C'était faux (quoique *meurt*), mais je préférais en rajouter pour qu'il ne se mette pas à vouloir tenter quoi que ce soit, genre il peut m'embrasser sans mon accord ? ET puis quoi encore tss, puis je ne voudrais pas qu'il croie que dormir avec moi c'est suuuper. De toute façon je suis sûr, qu'au bout d'un temps c'est moi qui viendrais le suppliait de dormir à mes côtés, je me connais *pleure* "Hirokiii s'il te plaiiit je te veux dans mes bras, dans mon liiiit tout de suite " (je suis romantique, je sais /SBAFF/)





[/font]
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku]   Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku] - Page 11 1400359500-clockDim 18 Nov 2012 - 21:04





#Hiroki & DamonStudio
«Lit»
....................................................................................................................


*Tu venais de me dire "Je ronfle, ça te déçoit hein ? Avoue-tu veux plus dormir avec moi maintenant." puis "En plus tu serais attaché... ça serait chaud de te prendre dans mes bras en pleine nuit. Donc tu vois t'attacher à mon lit est une mauvaise idée". Genre c'est ça qui va me dégouter quoi. C'est mignon les ronflements en plus, ça fait un peu penser à un chat qui ronronne...ou à une voiture qui démarre.... ou a une pelleteuse... Oué bon y a plus sexy mais voilà quoi. C'était pas comme si tu avais des gaz la nuit non plus. Herm. Je faisais alors une petite moue avant de sourire d'un air amusé.*

Vous savez, vous n'êtes pas obligé de m'attacher, je resterais quand même, surtout si vous me prenez dans vos bras. Et puis les ronflements ne me gênent absolument pas. Il faut savoir faire des sacrifices dans la vie après tout. ♥

*Dis-je alors d'un air tout mignon, te regardant avec une tête d'ange. J'allais pas me laisser démonter comme ça. Surtout que j'avais bien comprit que tu le faisais exprès. Après tout si tu ronflais vraiment je t'aurais entendu la nuit dernière ? A moins que tu ronfles vraiment fort... ou que tu m'aies tellement fait jouir avant de dormir que je n'avais plus la force de me réveiller à tes ronflements... M'enfin bref, voilà que tu reprenais la parole pour me dire : "Je suis un homme collant vois-tu" puis "très collant, il me faut ma dose de câlins". Oh un homme câlin comme c'est mignon. Héhé. Je me levais alors après avoir posé les mots croisés et le stylo sur le lit, m'approchant ensuite de toi pour venir d'un air totalement innocent, me coller contre ton torse en te regardant.*

Vous pouvez me coller monsieur Ackles. Ça ne me dérange pas DU TOUT. *dis-je en te regardant d'un air doux et innocent jore "aucunearrièrepenséedutouuuutmonchoux".*Et pour les câlins... vous pouvez me câliner autant que vous voulez ça ne me dérange pas non plus. Moi aussi j'ai besoins de ma dose de câlin vous savez. Et je vous ferez autant de câlins que vous voulez. ♥

*Bien entendu c'était pas tout à fait vrai, je n'avais pas vraiment besoins de ma dose de câlin maybon. Si c'était toi qui me faisait des câlins, alors je voulais bien devenir un calinours ! (wesh les ours en peluche qu'il y a dans les catalogues de noël 8D /PAN/).*


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku]   Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku] - Page 11 1400359500-clockLun 19 Nov 2012 - 19:17


=""</div



"Vous savez, vous n'êtes pas obligé de m'attacher, je resterais quand même, surtout si vous me prenez dans vos bras. Et puis les ronflements ne me gênent absolument pas. Il faut savoir faire des sacrifices dans la vie après tout. ♥"

H
ii y a mon plan du "jevaisunmaxmesousestimercommeçailm'aimeraplus" marchait pas, enfin aussi ça ne surprenait pas tant que ça, Hiroki n'était décidément vraiment comme personne. & en plus maintenant il allait croire que je ronflais alors que c'était FAUX, quand je dors, je dors, j'ai pas le temps de ronfler (genre on pourrait hurler dans mes oreilles que je me réveillerais pas). Je le regardai un peu hébété en passant ma main dans mes cheveux bruns -Nan mais t'est-ce que je pouvais dire ? En plus l'élève aux cheveux bleus me regardait avec un visage angélique du genre kro mignon fuck j'en ai marre vraiment marre *pleure* je reprenais tout de même la parole je devais bien dire quelque chose.

"Je suis un homme collant vois-tu , très collant, il me faut ma dose de câlins"

J
e voulais en rajouter un max pour qu'il se dise que j'étais décidément The plaie. Malheureusement ça avait eu l'effet inverse. Je le voyais poser sur le lit mes mots fléchés et son stylo, non nonnn ça voulait dire qu'il allait venir vers moi - je ravalai ma salive et je reculai par réflexe mais ça ne servait à rien de reculer j'étais pris au piège telle une proie facile, je ne pouvais pas échapper à ce mini-diable en puissance qui venait se coller à mon torse tout en me regardant avec insistance et je n'avais même la force de le rejeter avec la force de mes bras. Quoique ?

" Vous pouvez me coller monsieur Ackles. Ça ne me dérange pas DU TOUT. "

Me disait-il en faisant toujours ce fameux visage, je soupirai en levant les yeux au ciel car sa voix commençait à m'ensorceler, j'ouvrai et fermer mes points plusieurs fois pour ne pas que je me jette sur lui, ça lui aurait fait une belle peur, j'en suis sûr. Il reprenait toujours en minaudant

"Et pour les câlins... vous pouvez me câliner autant que vous voulez ça ne me dérange pas non plus. Moi aussi j'ai besoins de ma dose de câlin vous savez. Et je vous ferez autant de câlins que vous voulez. ♥"


Tinlala c'est l'heure de sortir la bière ! Non je rigole, pas avant les cours (je suis sage). C'est avec un sourire au coin des lèvres que je venais caresser son cou et sous son menton, puis doucement avec mon index je relevai bien son visage pour plonger mon regard dans le sien on aurait put croire à la façon dont je me penchais vers lui que j'allai l'embrasser, mais le pauvre il ne devait pas se faire trop d'illusions. Je reprenais la parole toujours avec un sourire, j'articulai bien sûr les syllabes en soufflant près de ses lèvres

"P.A.S de câlins ni de baiser"


Puis je le prenais par les épaules pour le retourner vers la porte de la salle de bain

"Zou va te doucher"

Et je le poussai légèrement vers la porte en venant donner une tape sur ses fesses comme un enfant, il manquait plus qu'il me tire la langue et j'avais l'impression de m'occuper d'un gosse et le pire c'est que ça me faisait rire. En fait c'était peut-être moi le gamin *meurt*




[/font]




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku]   Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku] - Page 11 1400359500-clock
Revenir en haut Aller en bas
 
Un prof, un élève... une chambre [PV HOT YAOI avec Hiroki On'Gaku]
Revenir en haut 
Page 11 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pensionnat Hentaï*! // Partenariat ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: «blah blah blah :: RPs :: Fini m'dame-
Sauter vers: